Skip to content

Défaite des maîtres et possesseurs de Vincent Message

20 août 2016

defaiteTitre : Défaite des maîtres et possesseurs

Auteur : Vincent Message

Editeur : Seuil

Date de parution : janvier 2016

297 pages

 

 

 

 

Un roman d’anticipation captivant et  inquiétant avec en arrière-fond une critique de notre monde actuel.

Je l’ai lu en ayant survolé la quatrième de couverture et tant mieux. Le premier chapitre commence par l’accident d’Iris, elle est à l’hôpital, la jambe en charpie. Au second chapitre, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un autre narrateur jusqu’à cette petite phase… et me voilà à essayer de comprendre tout doucement ce qu’il en était réellement.

Il faut se laisser porter par les mots de Vincent Message, par ses allusions, ses indices qu’il sème ici et là pour tenter de se faire une idée de l’histoire. Il est fort ! Très fort ! Grâce à une langue dépouillée et un choix de mots percutants, il crée une ambiance incroyable et il sème des doutes dans notre esprit. Il crée un univers qui ressemble au nôtre, qui en est le reflet, ou qui en serait ce qu’il peut être de pire.

Ce livre est hallucinant. Pour ne rien en révéler, parce que tout son intérêt réside dans ce qu’on découvre au fur et à mesure du livre, il est difficile de mettre des mots sur ce qu’on ressent à sa lecture. Frayeur et stupéfaction. Affirmation que les erreurs des uns ne profitent pas aux autres…

Ce livre a une grande puissance de suggestion. J’ai aimé cette écriture qui ne dévoile les éléments que par petites touches. En dépit de certaines scènes difficilement supportables, l’ensemble touche le lecteur en profondeur et l’amène à une réflexion sur sa vie personnelle et sur la façon dont les hommes dominent le monde.

Il m’a évidemment fait penser au dernier roman de Nancy Huston que j’avais beaucoup aimé, Le club des miracles relatifs, tout en étant très différent.

 

Publicités
38 commentaires
  1. Centrino permalink

    Merci Carole ! Je l’ajoute à ma PAL 🙂

  2. Bravo pour ce billet , tu dis exactement ce qu’il faut pour me tenter. Ni plus ni moins.

  3. je vais me laisser tenter aussi, ce commentaire est vraiment alléchant.
    je note aussi Nancy Huston (dont je n’ai encore rien lu) ma PAL va-t-elle survivre à l’explosion?

  4. J’ai adoré! Et comme j’avais aussi aimé le précédent de l’auteur, je me suis lancée juste sans en savoir plus, et c’est tant mieux! J’ai adoré être désarçonnée au début

  5. Brillant ce livre ! Tout simplement brillant !

  6. Je vais le noter, vous êtes toutes d’accord.

  7. un vraie claque ce livre !

  8. Je l’ai commencé, mais pas au bon moment je crois … il faudra que je lui redonne une chance ! 🙂 Très joli billet !

    • Il faut absolument que tu lui redonnes sa chance, c’est sûr !!!

      • Oui, je m’en rends compte en lisant ta chronique … une amie cet été me disait la même chose que toi ! J’ai conscience de ne pas avoir donné assez de chance à ce roman, pas la bonne période je crois. 🙂

  9. J’ai découvert tardivement les romans d’anticipation et j’aime beaucoup ça. Je note !

  10. J’en commence tout juste la lecture. C’est en effet très fort et inquiétant.

  11. Je suis pas super fan du genre mais je vais par contre rapidement craquer pour le Nancy Huston.

  12. From the avenue... permalink

    déstabilisé au départ, et puis on entre dans le roman. Le milieu est difficilement supportable. j’ai pris une sacrée baffe. envie de légèreté après lecture 😉

  13. J’ai abandonné et celui-ci et le Nancy Huston car je suis une petite nature 🙂

  14. Patrice permalink

    Bienvenue parmi les fans de ce livre ! Je suis d’accord avec toi à 100%. On est désarçonné. Vincent Message nous balade dès le début du livre et l’on en ressort transformé. Excellent livre ; mon grand coup de coeur de la sélection du Prix Orange ! Je suis heureux pour ce livre de voir que les lecteurs de ton blog le mettent sur leur PAL.

  15. Non, mais ce n’est pas possible, je note deux livres à la fois, maintenant ! 🙂

  16. eimelle permalink

    il ne me tentait pas particulièrement… tu viens de me faire changer d’avis!

    • Je crains que votre critique ne soit trop littéraire pour moi, je n’y ai pas tout compris… Cependant je suis admirative, je suis bien incapable de produire une critique de cette qualité-là.

  17. A_girl_from_earth permalink

    C’est vrai qu’une des forces de ce récit réside dans la manière dont l’auteur dévoile peu à peu l’univers de ce roman, surprenant véritablement le lecteur au départ. Bon, après par contre, une fois que j’ai trouvé mes repères et que j’ai compris l’inversion des rôles et le parallélisme avec l’ homme et l’animal, mon intérêt s’est un peu perdu au fur et à mesure de ma lecture, mais ça reste un bon roman sur cette thématique.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Une rencontre littéraire avec Vincent Message | Le blog de Krol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :