Aller au contenu principal

Dernière nuit à Soho, Fiona Mozley

10 octobre 2022

Dernière nuit à Soho, Fiona Mozley, traduit de l’anglais par Laetitia Devaux, Joelle Losfeld éditions, 2022, 347 pages (qui se détachent toutes seules… bonjour la qualité du livre !)

Soho, quartier Londonien populaire, se gentrifie. Agatha, riche héritière, y possède plusieurs immeubles et souhaite expulser ses locataires, et notamment les prostituées qui y vivent, pour y construire des appartements pour riches. Elle a de quoi haïr les gens du peuple… son parcours de vie atypique l’a rendue intolérante à la misère humaine.

Dans ce roman, les existences se croisent de près ou de loin, les nombreux personnages se rencontrent ou pas et j’avoue avoir été un peu perdue, au début, entre Robert, client du bordel et ancien homme de main du père d’Agatha, Lorenzo, un acteur, Laura son ex-petite amie, Rebecca, sa petite amie, mais aussi Glenda, sans oublier le personnage que j’ai préféré Precious, une prostituée qui va défendre le lieu dans lequel elle vit et travaille, et qui prend de plus en plus d’ampleur au fil des pages… Et puis, sous l’immeuble des SDF (que je ne nommerai pas, à quoi bon vous perdre, vous aussi !)… Bref, vous le constatez, les personnages sont nombreux, on les suit, on les perd, on les retrouve et on se perd aussi parfois…

J’ai commencé à apprécier ce roman lorsque j’ai lu ces chapitres comme des tranches de vie et sans chercher à faire du lien entre les différents personnages. On frise parfois le burlesque, il faut accepter de se laisser embarquer dans chaque histoire sans réfléchir.

Il y a tout de même un fil conducteur, la résistance de ceux qui ne veulent pas être expulsés face à une femme qui se débat entre ses demi-sœurs, sa mère et ses contradictions.

Ce n’est pas vraiment glauque, même si certains personnages sont pathétiques, d’autres sont flamboyants dans leur misère, c’est souvent touchant, mais je trouve que ça part un peu dans tous les sens.

Ce roman c’est aussi et surtout un immeuble… Le personnage phare ! Autour duquel gravitent tous les êtres humains.

Il me reste de ce roman une ambiance et l’image de cette fin inoubliable.

.

Merci à Babelio et sa Masse critique pour l’envoi de ce roman.

.

Sinon, je lis mais je n’ai plus du tout envie d’écrire de chroniques, d’autres le font bien mieux que moi, et puis je m’essouffle. J’ai écrit celle-ci par obligation. Alors, à bientôt peut-être ou à plus tard ou… je ne sais pas… Si jamais j’ai très très envie de parler d’un livre, peut-être le ferai-je… ou pas…

Petit clin d’œil à Kathel, Ingannmic et Aifelle : je viens de lire Indice des feux d’Antoine Desjardins et oui j’ai adoré ! Mais je suis incapable d’en parler !

27 commentaires
  1. Le nom de l’autrice me disait quelque chose. Mais oui, j’ai lu et beaucoup aimé « Elmet » d’elle. Pas du tout dans le même genre que celui-ci. Fais une pause si tu satures, nous saurons t’attendre quand l’envie te reviendra … ou pas.

  2. keisha41 permalink

    J’avoue ne pas parler de toutes mes lectures, pareil que toi. Je ne demande plus à Babelio, tant pis.

    • Cela fait longtemps que je ne parle pas de toutes mes lectures, mais là je n’ai plus envie d’en parler du tout… Pour l’instant…

      • keisha41 permalink

        Snif. Bon courage, mais je te comprends.

  3. alexmotmots permalink

    J’aime bien les romans avec une ambiance particulière, alors pourquoi pas.

    • Et oui pourquoi pas… Quand je vais sur les blogs, j’en ressors avec plein de « pourquoi pas »…

  4. J’avais eu quelques petites restrictions à propos de Elmet, alors là, je ne sais pas…
    Fais une petite pause, les rentrées littéraires me font souvent cette effet de saturation qui ne donne plus envie d’écrire. Après, un livre qui te marque peut faire revenir l’envie de bloguer… je croise les doigts ! 😉
    Et merci pour le clin d’œil pour Indice des feux. Il m’en reste un souvenir marquant et j’espère bien qu’Antoine Desjardins va publier de nouveau (il paraît qu’un roman est en cours d’écriture, d’après Julien Delorme de la Peuplade !)

    • Je ne manquerai pas de passer chez toi, piquer quelques idées de lectures… Un roman d’Antoine Desjardins, ça c’est une bonne nouvelle !

  5. C’est chouette de retrouver Fiona Mozley dans un registre très différent d’Elmet avec pourtant ce petit grain de folie qui relie les deux œuvres. J’ai vraiment apprécié la balade. Je comprends tout à fait ton état d’esprit, ces sentiments me traversent aussi parfois. Quant à Indice des feux, Antoine Desjardins croisé au Festival America m’a confirmé qu’il était effectivement bien avancé dans son prochain livre que j’ai hâte de découvrir après l’exceptionnel moment offert par ce premier opus. A bientôt alors 🙂

  6. luocine permalink

    zut alors tu vas me manque, j’aime bien le ton de tes chroniques. Souvent tu vas vers des lectures trop glauques pour moi mais j’aime toujours ce que tu en dis . Bon je vais attendre peut-être nous reviendras tu?

  7. A_girl_from_earth permalink

    Une chronique obligatoire mais tu en parles bien malgré le fait que tu n’y aies visiblement pas tout à fait trouvé ton compte. Bon, peut-être traverses-tu simplement une panne de blog, comme certains une panne de lecture.;) L’envie d’écrire sur tes lectures te reviendra peut-être.

  8. Coucou Krol, j’étais déjà triste quand Mumu a fermé son blog mais si tu t’y mets aussi alors que j’adore lire tes billets qui me donnent toujours d’excellentes idées lecture… snif de snif !
    Je dis ça mais je comprends… En tout cas sache qu’on est sûrement nombreuses à aimer passer te voir !!

  9. J’aime les immeubles, ça me fait penser à Perec. Par contre, je risque de m’y perdre aussi entre les différents personnages… Euh mais non, il ne faut pas t’en aller hein, …:(

  10. Pas envie d’être perdue entre tous ces personnages comme tu sembles l’avoir été.
    Je passe 😉

  11. Très envie de découvrir cette autrice qui a fait parlé d’elle avec Elmet. Cela fait du bien de souffler, mais j’espère pouvoir te relire un jour.

  12. Figure-toi que j’avais loupé ce billet ! Et me voilà arrivant après la bataille… j’espère te relire bientôt, même si je comprends aussi l’effet de saturation (je suis en train de me prendre la tête, ne ce moment même, sur une critique que je n’arrive pas à tourner, avec la perspective ensuite d’essayer d’avancer dans la dizaine d’autres que j’ai en retard…, mais j’avoue que pour l’instant, j’aime toujours cette prise de tête !).
    Très bonne nouvelle pour Desjardins, en attendant, Indice des feux occupera une belle place dans mon bilan annuel, c’est une de mes plus belles lectures de 2022 (et je viens de lire L’arbre-monde qui m’a aussi profondément émue, je crois que tu l’avais lu, je vais fouiller dans ton index..).
    En espérant que ta « panne » soit temporaire, parce que je te lis toujours avec beaucoup de plaisir…

    • Je lis moins bizarrement depuis que je suis en retraite, je savoure davantage, je lis moins vite, je n’enchaine plus mes lectures et surtout je n’ai plus du tout envie d’écrire sur ce que je lis. En revanche, j’aime recopier quelques citations sur les livres que j’ai beaucoup aimés. Je vais beaucoup moins sur les blogs des autres, mais j’écris pour moi… Donc, à bientôt, mais sur ton blog…

  13. Machin permalink

    Ah oui, mais non, pas d’ac !
    Si vous n’écrivez plus, je vais me retrouver Gros Jean comme devant.
    Où vais-je aller fouinasser pour m’aider à découvrir ces pépites que je trouvais chez vous ?
    Tout fout le camp.
    Je vous trouve bien égoîste de ne pas penser à moi.
    Mais je vous comprends.
    Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi même le chemin.

    • Désolée mais l’envie d’écrire sur mes lectures ne revient pas… Et vous avez raison « Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi même le chemin »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :