Aller au contenu principal

Dans la vallée du soleil de Andy Davidson

13 février 2021

Dans la vallée du soleil

Andy Davidson

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Laure Manceau

Gallmeister

2020

472 pages

 

 

Quelle expérience ! Quel livre ! Atypique, qui emmène loin des sentiers battus, loin très loin où je n’étais jamais allée…

Un ténébreux mélange des genres : thriller, gore (voire très gore), vampirique, fantastique, surnaturel, noir de chez très sombre, et en même temps un roman bien ancré dans la réalité avec cette jeune mère et son fils qui vivent au Texas et qui ont perdu, pour l’un un mari, pour l’autre un père… et qui doivent se reconstruire.

Le prologue nous saisit d’emblée et j’avoue avoir eu du mal à y adhérer, je n’ai pas tout compris, il a fallu que j’y revienne plus tard, d’autant plus que je ne m’attendais absolument pas à ça… Pour une surprise, c’était une surprise !

Entre périodes d’accalmie centrées sur Annabelle Gaskin et son fils, et passages à la limite du supportable et qui laissent un goût de métal dans la bouche, ma lecture a été assez éprouvante, oppressante. Et pourtant, et c’est là que l’auteur est très fort, j’avais toujours envie d’y revenir. Vous savez, comme lorsqu’on appuie toujours là où ça fait mal !

Vous avez envie d’en savoir davantage ? Travis Stillwell tue des jeunes femmes pour… et bien je n’en dirais pas davantage. Ah si… bien sûr, il va croiser le chemin des deux personnages susnommés, enfin… plus que croiser puisqu’il va travailler pour la jeune femme.

Un roman qui m’a emmenée à l’opposé de ma zone de confort mais dont j’ai bu avec avidité la substantifique moelle… Âmes sensibles, s’abstenir.

Un auteur à suivre.

Guillome et RevanBane ont succombé au charme de ce titre inédit publié par Gallmeister.

 

32 commentaires
  1. aifelle permalink

    Franchement, je ne sais pas trop là … j’ai plutôt envie de fuir à toutes jambes, mais tu as l’air tellement embarquée !

  2. je ne sais pas trop non plus, je suis perplexe car gore et moi, cela ne va pas trop ensemble 🙂

  3. ouh là… je passe, malgré ton enthousiasme et sa satisfaction d’avoir été surprise et bousculée 😉

  4. Effectivement un roman vraiment atypique qui m’a carrément bousculé. Je vois que je ne suis pas le seul 😉

  5. N’étant pas une âme sensible, ça m’intéresse!
    Reste que trois mots freinent mon ardeur: vampirique, fantastique, surnaturel.
    Dis-moi que je peux en faire abstraction et je fonce chez mon libraire!

    • Bah euh… non on ne peut pas faire abstraction, le sujet est vraiment le vampirisme ! En même temps, c’était très loin de moi, et j’ai adhéré… comme quoi, tout est possible…

  6. Je pense aussi que ce n’est pas ma tasse de thé (enfin, si j’ai bien compris, il ne s’agit pas vraiment de thé…). Je viens de finir un Gallmeister qui m’a emballée et qui devrait te plaire, mais il faut compter en ce moment quelques semaines entre la lecture et la publication. 😉

    • Ah oui lequel ? l’ai-je déjà lu ? j’en ai plein à découvrir ! Quelques semaines ! Non, c’est trop, donne-moi le titre alors !

      • 😀 Oh, la curieuse ! Tu ne sembles pas l’avoir lu, c’est Au nom du bien de Jake Hinkson…

      • Effectivement, je ne l’ai pas lu… Merci Kathel d’avoir ainsi comblé ma curiosité. Il était déjà dans ma wish-list.

  7. A_girl_from_earth permalink

    Oudidon, voilà qui attise ma curiosité !!!!

  8. keisha41 permalink

    Pas de souci, je fuis à toutes jambes! ^_^

  9. ça a l’air très fort… mais pas certaine d’accrocher!

  10. luocine permalink

    j’aime ton enthousiasme et ton envie de nous en dire plus … Hélas, tu respecte la règle imposée par les anti-divulgâcheuse . Dommage pour moi!

  11. Le gore ne me fait pas peur et vu ton enthousiasme, je le rajoute à ma longue liste de Gallmeister à découvrir.

  12. une belle surprise chez Gallmeister à laquelle je ne m’attendais pas. Au passage, l’éditeur annonce qu’il publiera dès mars de la littérature italienne…encore une très belle surprise !!!

  13. Un excellent roman effectivement ! Je confirme.

    • Ah je suis contente que vous partagiez ce ressenti. A propos, puisque vous êtes là… j’ai beaucoup aimé de dernier Djian, c’est effectivement une réussite…

Trackbacks & Pingbacks

  1. Dans la vallée du soleil de Andy Davidson – BABY CHOCO – CLUB FESTIF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :