Skip to content

L’homme qui s’envola d’Antoine Bello

17 juin 2017

L’homme qui s’envola

Ecrit par Antoine Bello

Publié chez Gallimard

Le 4 mai 2017

317 pages

 

 

 

 

« Walker détestait sa vie.

Son temps lui échappait. »

Alors, il décide de disparaître et orchestre sa mort. Mais un homme va très vite avoir la conviction qu’il est toujours en vie, un maître es-disparitions et va alors s’engager une course poursuite entre les deux hommes. L’un va traquer l’autre jusqu’à ce qu’un retournement de situation échange les rôles.

J’ai eu du mal à entrer le roman, j’ai trouvé la première partie longue et pas passionnante. Heureusement, l’entrée en scène de Nick Shepherd  apporte un peu de piment à l’affaire.  A partir de là, les pages ont défilé à toute allure, l’intérêt était relancé.

Mais je dois avouer, au grand dam de toutes les fans de cet auteur et de tous ceux et celles qui ont adoré ce dernier roman, que je suis un peu déçue de ma lecture. J’avais énormément apprécié Ada, j’avais d’ailleurs découvert l’auteur avec ce titre, mais là, je n’ai pas eu le même engouement.  L’écriture ne m’a pas emballée plus que ça (surtout celle de la première partie), l’histoire n’a commencé à m’intéresser qu’à la moitié du livre (un peu tard à mon gré).

A partir de la seconde partie, la narration à trois voix permet au lecteur d’avoir une vision omnisciente de l’histoire, le point de vue de l’un puis de l’autre, leur façon différente de relater un même événement, cela donne de la vivacité au texte, le ton est plus alerte et l’intérêt du lecteur grandit. A quelques pages de la fin, on redoute le pire… un dernier suspense nous tient en haleine…  Mais la morale finale est sage, trop sage à mon gré… et cette happy end me laisse un goût de doux-amer. Mais, paradoxalement, je la comprends aussi et une petite part de moi-même l’espérait. Je suis tout en contradictions !

Dans ce roman, Antoine Bello pose la question de l’existence. A quoi servons-nous ? Dans quel but vivons-nous ? Qu’est-ce que la liberté ?

 

Publicités
25 commentaires
  1. A_girl_from_earth permalink

    J’adore Bello même si ses romans sont inégaux. Il y a toujours un petit quelque chose à en tirer, ses intrigues sont toujours originales et c’est souvent très prenant. Je compte bien lire ce roman même si j’ai bien noté tes bémols et ta déception.:-) Ada ne m’avait pas trop convaincue d’ailleurs, mais j’avais passé un très bon moment de lecture malgré tout.

  2. L’auteur lui-même ne le considère pas comme son roman le plus important, il dit qu »‘il est très bien pour lire à la plage » (sic)… Néanmoins, il lui tient à coeur car le personnage de Walker est fortement inspiré de lui-même. Et comme d’habitude, il pose 2 ou 3 questions mine de rien… celle de la relativité du bonheur ou de la réussite par exemple… Moins ludique qu’un Ada ou Roman Américain mais tout aussi sympathique 🙂

    • Et oui ce n’est pas parce qu’on est riche, qu’on a une belle femme et de beaux enfants qu’on est forcément heureux… Un roman pour lire à la plage, oui, ça le définit bien.

  3. j’aime cet auteur depuis longtemps car il fait partie des raconteurs d’histoires . Je vois avec plaisir que tu te laisses aller à des indications sur la fin sans la divulgâcher, tu donnes quelques indications. C’est bien, selon moi c’est un grand progrès.

    • Merci pour tes encouragements Luocine ! Et tu as raison, cet auteur est un raconteur d’histoires comme la plupart des auteurs américains.

  4. Je ne me pose pas de questions : je veux le lire, na!

  5. sous les galets permalink

    tout comme toi. Je me suis jetée dessus car je suis une fan de l’auteur, mais ce n’est pas son plus réussi, j’avais vraiment aimé Ada aussi. L’happy end gâche tout selon moi, il manque à Bello une dimension dramatique sans doute, même si je reste une adepte, je trouve par exemple que Walker finit par apparaître comme quelqu’un d’à la fois supérieur et extrêmement égoïste (lis la trilogie des falsificateurs, c’est son meilleur)

  6. je n’ai pas encore lu cet auteur… je suivrai tes conseils en commençant par « Ada »

  7. C’est la fin qui semble décevoir. Je vais plutôt noter Ada même si le thème de celui-ci me tentait davantage. J’avais adoré Emilie Brunet.

  8. Bonjour Krol, tu es la deuxième personne qui parle de ce roman. A priori, ce n’est pas le meilleur roman de Bello. Je le note quand même car j’aime son style. Bonne journée.

  9. Un auteur que je ne connais que de nom. Ada a l’air de faire davantage l’unanimité, je commencerais peut-être par celui-là.

  10. J’apprécie beaucoup l’auteur, autant dans son registre des littératures de l’Imaginaire que dans la littérature blanche et j’espère bien lire ce dernier livre (ou bien celui d’avant, mince, j’ai du retard !).

  11. C’était mon premier de l’auteur, pas de point de comparaison du coup mais j’avoue que je n’ai pas marché mais couru ! J’en parle dès que je peux 😉

  12. des questions forcément pertinentes 🙂 Je voulais vraiment lire cet auteur et son Ada et puis, le temps file, zut alors !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :