Aller au contenu principal

Irena tome 3 une BD

1 mai 2019

Irena, tome 3  Varso-vie

Scénario : Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël

Dessin : David Evrard

Couleurs : Walter

Glénat

66 pages

 

 

 

 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le sujet de cette série : elle relate certains pans de la vie d’Irena Sendlerowa, résistante et militante polonaise qui a sorti du ghetto de Varsovie un grand nombre d’enfants juifs. Une héroïne dont on n’entend jamais parler.

J’ai relu les deux précédents (que je n’avais pas chroniqués parce que je ne peux pas quand même pas parler de tout ce que je lis…) pour me les remettre en mémoire avant d’enchaîner avec ce troisième tome et je m’aperçois, à peine ma lecture terminée, que le quatrième tome est sorti (le 6 mars 2019) mais que ma bibliothèque ne l’a pas encore !

Bref !

Ce troisième tome est un peu différent des autres, il ne décrit plus le ghetto de Varsovie, mais oscille entre plusieurs époques et entre plusieurs personnages. Cette fois nous entendons la voix d’une petite fille sauvée par Irena, elle est en Israël et raconte son histoire à sa fille.

Cet album remet en mémoire l’épisode de l’Exodus en 1947 et nous explique de quelle manière Irena est sortie des griffes de la Gestapo.

Ce troisième tome est moins haletant que les deux autres, la narration est également plus éclatée (trop ?), on peut s’y perdre et dans les époques, et dans le contenu. Mais il m’a intéressée, pour le côté historique (même s’il aurait mérité un peu plus de développement). En revanche, les passages avec les fantômes des morts du ghetto m’ont paru un peu longuets et pas indispensables.

Le trait rond et les bouilles des personnages permettent d’atténuer la dureté du propos. Le dessin est toujours aussi attrayant. Ce tome est plus coloré, notamment toutes les scènes se situant en 2000 en Israël. Mais les scènes de torture ou se déroulant à la Gestapo sont malgré tout difficilement soutenables.

J’attends maintenant le quatrième tome…

 

-Ma pauvre Irena, vous êtes passée sous un camion ?

-Plutôt un rouleau compresseur de marque allemande alors.

-Mercedes-Benz ?

-Non… Gestapo.

 

Une BD importante pour le sujet traité, à lire les dents serrés et le cœur lourd.

 

 

Publicités

From → Bande dessinée

12 commentaires
  1. A_girl_from_earth permalink

    Je note immédiatement pour le sujet et son traitement. C’est vrai que ça a l’air plus accessible tout de suite avec le graphisme type BD jeunesse. Merci pour la découverte. Je n’avais pas du tout repéré cette série.

    • En fait, cette BD est à destination des (grands) enfants. Le dessin y contribue. Je l’ai prêté à trois de mes élèves de CM 1 qui ont beaucoup aimé mais il a fallu que je les aide à se retrouver dans le temps, la narration un peu éclatée est compliquée à appréhender. En revanche, les planches que je trouvais un peu dures, ne les ont pas choqués.

  2. aifelle permalink

    Je n’ai pas non plus remarqué cette série ; je vais voir si ma bibliothèque les possède.

  3. je ne connaissais pas, comme quoi il faut que tu chroniques tout ce que tu lis. Je dois aussi te dire que je passe des vacances avec mon petit fils et que Pombo un petit roman pour enfant, repéré chez toi le ravit complètement merci.

    • Tu sais que tu me fais super plaisir avec Pombo !!! Mais non, je ne peux pas chroniquer tout ce que je lis… je ne suis pas toujours inspirée, y compris lorsque j’ai aimé.

  4. je ne connaissais pas non plus donc ma PAL va encore prendre du poids 🙂

  5. Merci. J’ai acheté les deux premiers tomes après avoir emmené ma classe voir l’opéra Brundibar. Parfait pour mon réseau de fin d’année. Encore merci!

  6. Je ne connaissais pas du tout mais tu me donnes l’envie de découvrir cette BD. Merci pour ce beau papier.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :