Aller au contenu principal

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat

29 août 2018

Jefferson

Jean-Claude Mourlevat

Gallimard jeunesse

1er mars 2018

272 pages

 

 

 

 

Dans la veine de La ballade de Cornebique, JCM nous enchante de nouveau avec cette histoire de hérisson qui doit trouver le vrai coupable d’un meurtre dont il est le principal suspect.

Je ne reviendrai pas sur les qualités de romancier de JCM, sur son talent pour rendre un texte vivant, alerte, truculent, je l’ai écrit maintes et maintes fois à l’occasion de chaque publication. Cette nouvelle année scolaire qui s’anonce, j’offrirai ce texte à mes élèves, c’est sûr, parce que c’est un bon crû (un poil en-dessous de Cornebique tout de même) et que je vais prendre un grand plaisir à leur lire.

J’aime particulièrement ce petit clin d’œil qu’il glisse dans de nombreux romans sur ses anciens textes. Ici, c’est à Cornebique qu’il adresse un petit signe.

Et comme Mourlevat aime étonner son fidèle lecteur, une fois n’est pas coutume, il s’engage pour la défense des animaux et dénonce les déplorables conditions dans lesquelles sont abattues ces bêtes qui deviendront pour nous humains, de la viande. Ce qui m’a immédiatement fait penser à l’excellent Défaite des maîtres et possesseurs de Vincent Message. En général, je n’aime pas trop lorsque les auteurs jeunesse se veulent trop moralisateurs, sous prétexte qu’ils s’adressent à des enfants, mais JCM le fait avec finesse, il n’insiste pas trop lourdement, et ça passe. On sent bien qu’il fait passer le message : l’homme peut très bien se nourrir sans tuer d’animaux, mais bon…

Et dernière petite chose qui m’a fait sourire : l’employée et nièce du coiffeur assassiné se prénomme Carole…

Ultime question : JCM a fini son texte pour adultes Mes amis devenus sur un hérisson, serait-ce Jefferson ?

J’espère que Mourlevat va écrire encore longtemps, parce qu’il séduit tous les élèves (de CM) à qui je lis ses textes. Le préféré de tous restant toujours La rivière à l’envers suivi de très près par La Ballade de Cornebique.

Publicités
27 commentaires
  1. Tellement d’accord avec vous. Il restera une de mes lectures estivales 2018. Un vrai régal. Je l’ai sélectionné du coup pour mon réseau littéraire de la première période et l’ai offert à mon agrégée préférée.

  2. J’ai lu cet auteur il y a fort longtemps! Ce roman jeunesse me plairait!

  3. Évidemment que je vais le lire, tu penses bien !

  4. Guillome permalink

    je suis en train de lire, et j’ai évidemment pensé à toi. Je me disais : je parie qu’elle va le proposer à ses élèves ! gagné !! bonne rentrée

  5. Oui, il est assez génial. Et ceux qui travaillent avec les petites frimousses le connaissent forcément.

  6. J’adore Mourlevat, j’en ai lu 4 ou 5, sauf… sauf la ballade de Cornebique ! Je note celui-là

  7. Lu pendant mes vacances. Je n’ai pas pris le temps d’en parler mais j’ai vraiment beaucoup aimé, tu penses bien 😉

  8. Je compte le lire dans les prochaines semaines. J’aime d’amour Mourlevat.

  9. J’avais beaucoup aimé La rivière à l’envers. Je note La ballade de Cornebique.

  10. je ne connais pas! Je crois bien qu’il faut que je note!

  11. luocine permalink

    Je connais cet auteur pour sa participation aux « Papous dan sl atête » mai sje ne connaissais pas ses livres je vais m’y mettre et les offrir!

    • Tu dois confondre, cet auteur jeunesse ne participe pas aux Papous dans la tête. Ou alors je ne suis pas au courant, mais j’ai fait une recherche et n’ai pas trouvé son nom. Mais tu peux offrir ses livres à de jeunes lecteurs, ils vont adorer.

  12. Guinard Virginie permalink

    Lu ! Je venais de l’acheter quand tu as publié ton billet !
    Un poil en dessous Cornebique, je suis d’accord.
    Le soir où j’ai fini ce livre j’ai rêvé que je devenais amie avec un puma qui me disait vouloir quitter la terre !
    Ah ce Mourlevat …

    • Tu lis encore Mourlevat alors que tu n’enseignes plus en élémentaire, et que tes enfants sont grands ! Génial ! Bon un poil en dessous, mais bien quand même, hein ?

  13. Mourlevat est une valeur sûre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :