Skip to content

Vernon Subutex, tome 3 de Virginie Despentes

20 août 2017

Vernon Subutex, tome 3

Ecrit par Virginie Despentes

Edité par Grasset

Le 24 mai 2017

400 pages

 

 

 

 

Quel plaisir de retrouver Vernon Subutex et tous les personnages qui l’entourent ! Bien sûr j’avais oublié (depuis le temps !) certains événements, certains noms ne me disaient plus grand-chose, mais peu importe puisque le plus important dans ce roman n’est pas l’histoire (quoi… que… je reviendrai dessus un peu plus loin…) mais les portraits, les propos cash, les gueulantes, les digressions, la vision de l’actualité (très récente), l’écriture si particulière, si crue et si juste de l’auteure.

J’ai adoré ce dernier tome, Virginie Despentes est décidément une subtile portraitiste, elle croque ses personnages avec réalisme et talent. Elle écrit souvent ce que je pense (elle est ma voix) et surtout, ses mots traduisent parfaitement le regard acéré qu’elle porte sur la société. Elle parvient même à exprimer des idées totalement contraires aux siennes, sans les dévoyer, sans être outrancière, et sans les juger. Un beau tour de force. Elle est pertinente et clairvoyante, elle mêle humour et cynisme, je lis et j’admire.

Et puis, dans ce volume, l’histoire prend son envol, les événements s’enchaînent, très adroitement, entre convergences et vengeances, danses et horreurs. Elle sait faire du lien, d’un chapitre à l’autre, laissant le lecteur hésiter à chaque début de chapitre, pour mieux le ferrer ensuite.

J’ai avalé ce livre avec frénésie, rechignant à le poser, assoiffée de mots, de cris, d’invectives.

Un petit bémol cependant, le dernier chapitre m’a paru complètement hors sujet. J’aurais aimé que le roman s’achève à la fin du premier paragraphe de cet ultime chapitre. Cette fin futuriste me semble mal venue et arrive là comme un cheveu sur la soupe, car, pas du tout dans le ton du reste de la trilogie.

Mais ce n’est pas grave, je l’ai très vite occulté pour ne garder que le meilleur, la substantifique moelle !

 

Quelques extraits :

Aujourd’hui les gens ne sont plus comme ça. Ils se sont civilisés. Mais de sa génération, ils étaient des animaux. Ca la révoltait quand il réussissait à l’enfiler. Enfin, tu vois bien que je n’y prends aucun plaisir. Il rigolait. Je fais pas ça pour te faire plaisir, je fais ça pour me vider les couilles. Pas gêné. A l’ancienne.

 

Charles savait. Il s’est tu. C’était une véritable religion, le silence, chez cet homme. On appelle ça de la pudeur mais ça relève plutôt de la constipation verbale.

 

Le dentiste cale un petit bout de plastique blanc contre sa mâchoire, il l’enfonce un peu trop fort. C’est fou comme les objets paraissent gigantesques une fois qu’on doit se les mettre dans la bouche. Il faut qu’il pense à en parler avec Pamela. Est-ce que quand les meufs sucent, elles ont l’impression d’aspirer l’Empire State Building ?

 

L’arabe auquel elle pense, c’est le pauvre. Autorisé à marcher sur le même trottoir qu’elle, habilité à entrer dans la même mairie, à prendre le bus, à s’inscrire dans les écoles. De ceux-là, elle n’en peut plus. C’est trop de souffrance, il faut que ça sorte : elle est islamophobe, au nom de la liberté, de l’égalité, de la fraternité. Les autres religions ne la dérangent pas. Elle est précise : islamophobe, mais pas raciste. Et quand elle ouvre les portes de cette intolérance-là, elle imagine que c’est au nom du bien du peuple.

 

 

 

Publicités
22 commentaires
  1. Je n’ai lu que le premier volume, comme toi j’ai beaucoup aimé et je reste admirative du talent de Virginie Despentes.

  2. Le dernier chapitre a laissé aussi une autre lectrice sur le carreau, je ne sais plus quoi. Cela se discute (et puis snif c’est fini)
    PS petit commentaire, t’as intérêt à passer! ^_^

    • Oui comme tu dis, snif ! C’est fini ! Ton petit commentaire est passé aujourd’hui parce que tu lui as demandé gentiment. En revanche, j’avais encore 250 spams !!!

  3. Cette trilogie m’attend !

  4. je n’ai lu que le Tome 1 que j’ai aimé alors que le style de l’auteur me freinait beaucoup et j’ai bien l’intention de continuer 🙂

  5. Toujours pas lu mais j’ai le tome 1 sur mes étagères, yapluka !

  6. A_girl_from_earth permalink

    Il faut absolument que je lise ce Vernon Subutex ! Ça m’intrigue de plus en plus, cet enthousiasme quasi général !

  7. je n’ai pas encore lu cette auteure et les passages que tu cites ne me donne guère envie de m’y mettre

    • J’ai choisi sciemment des extraits très orientés mais qui m’amusent ! Je comprends que ça puisse ne pas plaire.

  8. j’ai bien aimé le tome 1 mais sans plus et c’était peut-être dû au support audio. Tu me donnes envie, comme tant d’autres, de lire la suite!

  9. J’aime la verve de Despentes, j’attends que les trois soient sortis en poche pour les engloutir d’un seul coup.

  10. J’ai lu le premier, qui m’avait agréablement surprise, mais toujours pas les deux autres, la faute aux multiples tentations livresques. ESt-ce que le premier tome doit être encore frais dans la tête pour s’attaquer au second? Ou je peux y aller avec ma mémoire défaillante?

    • Je réponds à cette question dès le début de ma critique… je pense que tu peux te lancer dans la lecture du second sans te souvenir parfaitement du premier… Mais profites-en pour engloutir à la suite le troisième !

      • Monpetitchapitre permalink

        Bah qu’est ce que j’ai fichu !? J’ai mangé ton premier paragraphe, toutes les excuses. Bon je peux y aller alors, merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :