Skip to content

La porte de la salle de bain de Sandrine Beau

18 juin 2016

porte salle de bainTitre : La porte de la salle de bain

Auteur : Sandrine Beau

Editeur : Talents hauts

Date de parution : 2015

Roman pour adolescents

95 pages

 

 

 

Mia a douze ans et guette la poussée de ses seins, elle est à l’affût du moindre changement dans son corps. Ce qui débute par une situation gentiment amusante s’avère être un vrai drame, le titre et la photo de la couverture sont assez explicites.

« C’est à partir des p’tits œufs au plat que tout s’est déglingué. Comme s’ils s’étaient passé le mot pour gâcher ma joie toute nouvelle. Ça a commencé dans le bus. C’est là que j’ai vu le regard des hommes changer. Enfin de certains hommes… Ceux-là, ils ne se gênaient pas pour me regarder. Ou plutôt pour me regarder directement dans les seins. Pas gênés ! Tranquilles. Je détestais ça. »

Voilà un sujet délicat abordé avec intelligence. Ce court roman pour adolescents frappe par sa justesse et a évité l’écueil du genre : le tragique, le sordide. Pas facile d’aborder le thème du harcèlement sexuel d’un adulte envers une enfant sans verser dans le glauque ou la caricature. L’auteure a réussi cet exploit.

L’auteur suggère sans appuyer lourdement et en même temps les paroles de Mia sont suffisamment éloquentes pour que tous les lecteurs comprennent bien ce qu’il se passe.

Pudeur et désir de devenir une femme, malgré tout, avec des mots d’enfant, une langue simple comme celle d’une jeune fille mais sans verser dans la caricature (je déteste les auteurs jeunesse qui écrivent à la première personne et dont le langage sonne faux).

Un roman jeunesse que toutes les adolescentes devraient lire et tous les adolescents aussi (qui ne comprennent pas toujours très bien ce qu’une fille peut ressentir lorsque leurs regards se posent sur certaines parties de leur corps avec insistance) !!!

 

Jérôme et Noukette m’ont donné envie de l’emprunter à la médiathèque.

 

Publicités
14 commentaires
  1. je l’avais noté aussi, nous avons les mêmes tentateurs!

  2. Je note attentivement, c’est une très bonne idée d’aborder ce thème . On ne trouve pas toujours les mots pour parler de la puberté, de la gêne, de la pudeur et ce roman a l’air d’être un précieux allié pour y parvenir. Je serai contente de le présenter à ma fille quand elle sera concernée.

  3. Je ne connais pas l’auteur, mais ce que tu dis du livre donne envie. Petite question cependant : cela conviendrait-il à de grands collégiens ?

  4. Un roman très subtil, parfait pour aborder cette question sensible sans gros sabots.

  5. From the avenue... permalink

    Lu et plus qu’approuvé Carole ! je te conseille (si ce n’est déjà lu) dans la meme collection : trop tôt de Jo Witek. Guillaume

    • Je note, je n’ai rien lu de l’auteur mais en ai déjà entendu parler. Merci Guillaume pour tes précieux conseils !

  6. Une réussite ce roman, pourtant, dieu sait que le sujet était casse-gueule ! A recommander chaudement !

  7. Je le note il semble sensible !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :