Aller au contenu principal

Hamnet, Maggie O’Farrell

20 juillet 2022

Hamnet, Maggie O’Farrell, traduit de l’anglais (Irlande) par Sarah Tardy, Belfond, 2021, Lu en poche, 403 pages

J’ai lu pas mal de critiques sur ce livre mais c’est Luocine qui m’a vraiment donné envie de le lire… Je l’avais acheté en poche, cependant il aurait pu rester (comme bien d’autres) très longtemps sur une étagère. Grâce à son article enthousiaste, il en est sorti très vite.

1596. Une petite fille tombe gravement malade. La peste plane sur les habitants de cette petite ville de la campagne anglaise, mais aussi sur Londres où le père de l’enfant, qui n’est autre que William Shakespeare, réside pour monter ses pièces de théâtre.

Nul besoin de connaître l’œuvre de Shakespeare pour apprécier ce roman, qui est centré sur sa femme et ses enfants. Il est probablement très éloigné de la vérité, et peu importe. Il nous propulse dans l’Angleterre du 16ème siècle avec talent.  Le premier chapitre débute sur un petit garçon qui cherche désespérément quelqu’un pour aider sa sœur jumelle, malade. Puis le chapitre suivant raconte la rencontre entre le précepteur (le fameux Shakespeare qui ne sera jamais nommé d’ailleurs) et Agnès (sa future femme et donc la maman des jumeaux), celle qui connaît les remèdes pour soigner les maladies grâce aux plantes, la femme à l’oiseau. Un couple atypique, uni et séparé.

Ce roman est une tragédie. J’ai beaucoup aimé la construction qui alterne entre deux moments de la vie du couple. L’écriture est fluide et implique le lecteur.  A travers ce texte, l’auteure évoque la condition de la femme, celle qui porte et supporte tout, les relations filiales, les relations fraternelles. L’émotion est palpable, on vit aux côtés des personnages, on respire avec eux, on pleure avec eux, on souffre avec eux. C’est riche, c’est fort, c’est dense. J’ai même adoré être emmenée sur les traces de la puce d’Egypte qui aurait apporté la Peste en Angleterre, une véritable épopée ! Une belle réussite !

Si je n’avais pas été conquise par I am I am I am… c’est oublié, je suis réconciliée avec l’auteure !

34 commentaires
  1. Malgré tous les avis enthousiastes, je ne parviens pas à avoir envie de le lire… je crois que c’est le sujet et l’époque qui me freinent..

  2. keisha41 permalink

    Pareil, ou alors trop à lire par ailleurs?

  3. aifelle permalink

    Pareil, mais à force de voir des avis positifs, je me lancerai peut-être un jour, qui sait ..

  4. ❤️ Je l’ai offert à ma maman sans l’avoir lu. Elle l’a adoré, je lui ai piqué et à mon tour.. J’ai été conquise.

  5. Un merveilleux souvenir de lecture, des scènes d’une rare intensité ♥️

  6. Je l’ai trouvé et acheté tout récemment en bouquinerie mais sans être totalement convaincue, je l’avoue. Ton billet me réjouit donc fortement et me donne enfin envie de le lire!

    • Pareil, je l’avais acheté sans conviction jusqu’à ce qu’un billet plus enthousiaste que les autres me convainquent de le lire.

  7. Quelle autrice… je n’ai pas lu I am, I am, I am, mais suite à Hamnet, je me suis plongée dans La disparition d’Esme Lennox sur les conseils d’Eve et de Mumu. Et elle m’a convaincue, une nouvelle fois 🙂

  8. Moi c’est Autant de bleu dans le ciel qui m’avait vraiment déçue… mais là que du très bon dans ce roman !

  9. Jamais lu l’autrice mais ce roman-là me tente de plus en plus quand je lis tous vos billets enthousiastes

  10. A_girl_from_earth permalink

    Les avis enthousiastes m’ont bien convaincue moi, je suis persuadée d’y trouver mon compte, et ça fait un moment que je me dis qu’il faut que je le lise, mais voilà, PAL, LAL, autres tentations… Vie de lectrice, quoi.^^

  11. J’ai adoré ! J’ai été prise par l’histoire mais aussi par le rythme de l’écriture qui est très belle. J’ai eu du mal à passer au livre suivant une fois la dernière page lue.

  12. luocine permalink

    je suis si contente que tu aies aimé ce moment de lecture , la souffrance de cette maman m’a beaucoup touchée et je trouve que l’époque est bien reconstituée

  13. alexmotmots permalink

    Toujours pas lu, le nombre de pages m’effraye.

  14. Bonsoir Krol, tu n’es pas la première à dire du bien de ce roman. Je l’ai noté mais pas pour tout de suite. Mais j’aime beaucoup ce qu’écrit Maggie O’Farrell. Bonne soirée.

  15. Ah !! tu ne pouvais pas ne pas aimer 🙂

  16. Lu et adoré aussi de mon côté en audio. Un superbe roman !

Trackbacks & Pingbacks

  1. Hamnet – Maggie O’Farrell : du deuil naît une tragédie – Moonlight Symphony

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :