Aller au contenu principal

Bel abîme de Yamen Manai

15 décembre 2021

Bel abîme, Yamen Manai, éditions Elyzad, septembre 2021, 110 pages

Un adolescent s’adresse à un avocat, à un médecin, il explique son geste ou plutôt ses gestes… Non, d’ailleurs, il n’explique pas, il dénonce, il crache ses mots. Quels gestes ? Qui est Bella, la seule qui lui voue un amour inconditionnel et qu’il aime de toute sa chair ? Lisez ce livre pour le découvrir. Je ne dirai rien de plus.

Ce roman est un cri, de douleur, de souffrance, de révolte.

« Je n’ai pas tiré ces balles au nom d’Allah mais au nom de Bella. Les islamistes, je ne peux pas les encadrer, ce sont des enculés comme les autres. Ils disent que les chiens sont impurs et que les femmes doivent rester à la maison à s’occuper des mioches. Mais moi je sais que les chiens sont purs et que sans le travail de ma mère, on aurait crevé la dalle. »

Les mots percutent, ravagent, lacèrent. Cet adolescent ne supporte pas l’injustice, et il jette sa rage à la face du monde. La Tunisie n’est pas épargnée, c’est une critique ouverte, terrible et sans concession.

Ce court texte est une merveille. Je l’ai reçu en plein cœur, une nuit d’insomnie et il m’a tenue éveillée, impossible de me rendormir après un tel flot d’images puissantes, une telle fureur, une telle fougue… J’ai porté ce livre en moi pendant plusieurs jours.

De cet auteur j’ai lu L’amas ardent et La sérénade d’Ibrahim Santos. Yamen Manai est incroyable, il se renouvelle à chaque roman, pas un ne ressemble à l’autre.

33 commentaires
  1. Ca a l’air très bien, vraiment, mais ayant enchaîné plusieurs titres désespérants, je vais m’octroyer des lectures plus légères, ou en tous cas moins inspirées de l’histoire ou de l’actualité après mon roman en cours (sur la conquête espagnole.. que de réjouissances !!.

    • D’accord, mais c’est vraiment bien, tu sais. Et toi, lire plus léger, je n’y crois pas une seconde… 😉

      • Comment ça, tu n’y crois pas ?! Euh, remarque, là, je suis plongée dans le dernier Jaenada, alors j’admets que, bon…

  2. Je ne connais absolument pas!

  3. Comme Inganmic j’enchaîne les romans assez durs sans compter ceux qui sont dans ma PAL et que je lis petit à petit mais je garde la suggestion pour après 🙂

  4. J’ai toujours La sérénade d’Ibrahim Santos dans ma PAL, depuis que tu avais fait un billet dessus, je crois… Oui, je suis honteuse, mais à ma décharge, je l’avais acheté pour Monsieur qui l’a lu et aimé !

  5. Je ne connais pas du tout mais cette maison d’édition est décidément intéressante.

  6. Tu me donnes envie de découvrir et ce texte et l’auteur.

  7. je passe mon tour j’ai mon quota de livres durs…
    Cela fait un mois que je suis en train de lire « Les prophètes » de Robert Jones Jr : esclavage, négriers etc… tellement dur que je prends mon temps et alterne avec d’autres livres mais très beau roman 🙂

  8. Ah, que c’est alléchant! Il y a de belles perles, chez Elyzad (trop peu connue, cette maison).
    Même si j’ai tout oublié, je garde une excellent souvenir de ma lecture de L’amas ardent.
    Dans un autre ordre, mais pas si loin, j’avais eu un gros coup de coeur pour Parle à ta mère de Leïla Sebbar. Il a tout pour te plaire!

  9. aifelle permalink

    Autrement dit, c’est un auteur à découvrir absolument. Je le note.

  10. luocine permalink

    tu as des nuits mouvementées § moi j’ai besoin de réconfort en ce moment pas sûre que j’aille vers ce livre que tu décris très bien (trop?)

  11. oh un texte percutant, oui, je veux bien ! Je ne connais pas cette maison d’édition pour ma part!

  12. J’avais beaucoup aimé La sérénade … et je dois lire L’amas ardent depuis si longtemps qu’il passera avant cette nouvelle, que je note malgré la dureté du propos

  13. Coup de ❤ pour moi ; je te conseille La marche de l'incertitude, son premier roman (2010) 🙂

  14. Cette maison d’édition semble regorger de pépites (Que sur toi se lamente le Tigre est un uppercut). Je note celui-ci que je ne connaissais pas.

    • Que sur toi se lamente le Tigre, est un titre que j’ai noté depuis longtemps… Note bien cet auteur !

  15. je le note pour plus tard, tout de suite, le thème n’est pas ce dont j’ai envie :)!

Trackbacks & Pingbacks

  1. Je lis donc je suis, 2021 | Le blog de Krol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :