Aller au contenu principal

Les miracles du bazar Namiya de Keigo Higashino

13 janvier 2021

 

Les miracles du bazar Namiya

Keigo Higashino

Traduit du japonais par Sophie Refle

Actes sud

Janvier 2020

 

 

 

« C’était ainsi que cela fonctionnait. On glissait une lettre dans la fente du rideau métallique, et le lendemain, on recevait une réponse dans la boîte à lait. »

Après avoir commis un vol, trois jeunes hommes se réfugient dans une vieille boutique abandonnée. Des lettres vont tomber par la fente du rideau métallique… des lettres qui vont relier le passé au présent, comme une fenêtre temporelle ouverte sur les soucis des uns et des autres.

C’est énigmatique, je préfère ne pas dévoiler grand-chose de l’histoire parce qu’il est intéressant de se trouver dans la même situation que ces trois voleurs, ne pas comprendre et découvrir progressivement cette histoire mystérieuse. On est dans le domaine du fantastique.

Pendant le premier chapitre du livre, on se dit qu’on va avoir des histoires différentes, un peu comme des nouvelles qui se succéderont jusqu’à la fin du roman. Que nenni ! Très habilement, elles s’enchevêtrent, les personnages ont un lien entre eux, ils ont aussi un point commun : un foyer pour enfants abandonnés, la narration n’est pas seulement focalisée sur les trois hommes (heureusement !) mais aussi sur les personnes qui écrivent ces lettres, on voyage dans le temps. Et la clôture du roman est parfaite, elle clôt le sujet en liant définitivement les histoires entre elles jusqu’à celle des jeunes voleurs.

C’est un roman qui fait du bien sans une once de mièvrerie. C’est un roman sympathique dont on tourne les pages avec plaisir, il nous envoûte malgré nous. Et il est drôlement bien troussé !

Doit-on essayer de réaliser nos rêves ? Quand nous demandons un conseil à quelqu’un, sait-on déjà ce qu’on va décider ? Quand plusieurs chemins s’offrent à nous, comment choisir le bon ? Suffit-il d’en parler pour éclaircir les choses ?

Une histoire de boite à lait, de conseils, accompagnée par les chansons des Beatles, et en arrière-plan une petite musique intitulée Renaissance comme une ouverture vers tous les possibles.

 

Et c’est une fois de plus The Autist Reading qui m’a donné envie de lire ce roman… Guillome, Keisha, A girl, Eimelle et Brize l’ont aimé aussi.

 

42 commentaires
  1. Je l’ai repéré aussi chez Laurent-Autist reading, et tu enfonces le clou, mais je pense attendre la sortie en poche, au vu de ma PAL ! 😉

  2. auteur à découvrir pour moi, j’en ai noté quelques uns mais pas encore tenté l’expérience 🙂

  3. aifelle permalink

    Je l’ai noté, mais comme Kathel, je vais attendre le poche.

    • Je comprends, j’avais demandé à ma bibliothécaire de l’acheter ! Je suis sûre qu’il peut plaire à plein de lecteurs différents.

  4. keisha41 permalink

    Une jolie surprise, et c’est bien fichu!

  5. Papillon permalink

    Je l’ai noté depuis le billet élogieux de The Autist Reading, et tu renforces mon désir de le lire !

  6. Je ne connaissais pas du tout, pourquoi pas mais je ne suis pas trop fantastique en général…

  7. Je me souviens de ce roman. Evidemment, je l’avais noté, un de plus :). J’avais lu La maison où je suis mort autrefois, roman policier ( sans fantastique ), j’avais beaucoup aimé.

  8. Trop heureux que cette jolie histoire t’ait conquise à ton tour ! 🥳

    • Euh ! Il ne faudrait pas me tenter trop souvent, ma bibliothèque ne peut pas acquérir tous les livres qui me plaisent… à mon grand désarroi.

  9. Bonjour Krol, moi qui ai lu tous les autres Higashino, pourquoi pas? J’ai bien compris que cela ne ressemblait à ses autres romans même si il flirte souvent avec le fantastique comme dans La maison où je suis mort autrefois. Bonne après-midi.

    • Tu as lu tous les autres ? Je crois que je vais lire en premier La maison où je suis mort… Bonne soirée Dasola.

  10. A_girl_from_earth permalink

    Aah tu as été conquise toi aussi ! 🙂 Curieuse de ton avis sur les autres romans de l’auteur !

  11. Merci pour ce conseil de lecture qui pourrait me plaire.

  12. Je l’avais noté en effet chez The Autist Reading… je me le réserve pour le mois du Japon ..

    • Ah il y a aussi un mois Japon… Tu fais le monde entier comme ça ?

      • Juste l’Amérique latine, l’Europe de l’est, la Belgique, l’Angleterre, le Japon et la Corée du Sud, les Etats-Unis, le Québec, et l’Allemagne… et… ah oui, le Liban, avec mon prochain billet !! Faute de pouvoir voyager en « vrai »… mais je ne fais que sortir de ma pile des titres qui y sont déjà, la plupart du temps !

      • Tu me fais rire ! Moi je n’ai pas toutes ces nationalités dans ma PAL.

  13. Tu peux éclairer ma lanterne? Je suis tentée, mais je freine en lisant: on est dans le domaine du fantastique. C’est de quel ordre?

    • C’est léger, les jeunes entretiennent une correspondance avec des personnes qui vivent plusieurs années auparavant, c’est une fenêtre temporelle.

  14. Il est dans ma PAL, j’ai failli le commencer et puis je me suis tournée vers un autre roman. ça viendra, c’est sûr !

  15. Philisine Cave permalink

    Il a l’air sympa, ce roman.

  16. J’avais déja repéré ce roman chez Keisha et A Girl, tu confirmes donc qu’il est à lire !

  17. en voilà un concert d’éloges , en général ça ne trompe pas cela annonce une future bonne découverte .

  18. C’est trop chouette ce roman !! je viens de le finir… grâce à ton billet !!

Trackbacks & Pingbacks

  1. Les miracles du bazar Namiya | D'autres vies que la mienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :