Aller au contenu principal

Le petit-fils de Nickolas Butler

23 février 2020

Le petit-fils

Nickolas Butler

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Mireille Vignol

Stock

Janvier  2020

343 pages

Lu sur liseuse

 

 

Le Wisconsin ! Je ne connais pas mais si je devais aller aux Etats-Unis, il faudrait que je m’y rende parce que j’aime tous les livres qui se passent dans cet état (bon d’accord, cette affirmation est un peu péremptoire car je ne les ai pas tous lus, mais tous ceux que j’ai lus m’ont séduite, ça c’est sûr)

J’ai lu le premier roman de Nickolas Butler, Retour à Little wing, en 2014.  Il ne m’avait pas autant séduite que je l’aurais voulu, j’avais trouvé qu’il manquait un peu d’authenticité.

Et bien aujourd’hui, avec ce petit-fils, on peut dire que l’auteur a trouvé le chemin de l’émotion, sans tomber dans le pathos, avec une juste vision, et on y croit à ce grand-père !

L’auteur s’est inspiré de faits réels pour écrire cette dramatique histoire. Régulièrement, aux Etats-Unis, des enfants meurent par manque de soins, certains parents préférant les bienfaits de la prière aux bienfaits du personnel soignant.

Ce livre est le combat de grands-parents pour sauver leur petit-fils de l’emprise d’une secte, la mère étant aveuglée par le charisme du gourou. J’ai suivi cette histoire avec avidité, je l’ai lu en deux fois, happée par le style de l’auteur qui nous embarque avec lui dans cette épopée contre la foi sectaire.

Le tour de force de l’auteur a été de jongler entre la foi fervente en Dieu représentée par une église traditionnelle et celle d’une emprise sectaire, entre l’athéisme et la religion. L’auteur ne juge pas, il ne condamne pas, ce sont les personnages qui se dépatouillent avec leurs problèmes. L’auteur se contente de poser la question de la liberté de chacun, de l’intrusion de parents dans la vie de leur enfant, de l’irresponsabilité de certains parents aveuglés par une croyance religieuse.

Le personnage de la grand-mère est bien moins puissant que celui du grand-père, elle apparaît bien terne à côté de son mari, ou peut-être a-t-elle davantage de doutes (et pourtant il n’en est pas dénué de doutes, ce grand-père qui s’interroge sans cesse et qui est très ouvert à la discussion), en tout cas, elle ne m’a pas convaincue, voire elle m’a un peu exaspérée par moments.

Comme c’est un livre américain j’ai craint une fin un peu niaise, et non pas du tout, l’auteur s’en sort à merveille grâce à cette scène finale dans le verger, avec des pommiers qui risquent de mourir suite à une grosse vague tardive de gel. Les images employées permettent un parallèle judicieux entre les situations et évincent d’emblée une fin larmoyante.

J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre, il m’a emportée dans son sillage. Tout ce qui tourne autour de la religion, de la foi, me questionne, et j’ai donc été passionnée par ce combat qui est aussi intérieur qu’extérieur.

 

43 commentaires
  1. J’aime beaucoup et trouve très juste ta remarque : Les fins un peu niaises de la littérature américaine 🙂

    • C’est tout de même de moins en moins vrai. Mais j’ai parfois regretté que les fins de certains romans américains (et surtout de films) soient des fins heureuses !

  2. Repéré car j’avais beaucoup aimé Retour à Little Wing. Merci pour ton avis, donc ! 😉

  3. aifelle permalink

    Je n’ai pas lu « Retour à Little Wing ». J’en ai donc deux à lire maintenant 😉

  4. Un coup de cœur pour moi 😉

  5. Un thème qui m’intéresse beaucoup. Je essayer de le trouver en anglais, vu qu’il n’est pas encore arrivé ici en traduction!

  6. il me tente beaucoup 🙂
    je n’ai pas encore lu « Retour à Little Wing » non plus:-)

    • Et bien, il est sur netgalley, tu peux le demander…

      • j’ai pu l’avoir et j’ai adoré… Je vais essayer de trouver « Retour à Little Wing » et plus si affinité 🙂

      • Moi j’ai préféré celui-ci à Retour à little wing. Mais cet avis n’engage que moi !

  7. Ton billet fait très envie. J’avais beaucoup aimé, sur le moment, Retour à Little Wing, mais j’avoue qu’avec le temps, il s’est effacé de ma mémoire, et du coup je n’ai jamais relu cet auteur..

    • Je suis bien contente que mon billet te donne envie de lire ce livre qui me marquera sûrement plus longuement que Retour à Little Wing.

  8. A_girl_from_earth permalink

    Ces thématiques m’intéressent aussi. Pas lu Retour à Little Wing malgré son succès mais si je devais lire cet auteur, ce serait du coup avec Le petit-fils.

  9. J’ai adoré « Retour à Little Wing », beaucoup moins « Des hommes de peu de foi ». Jamais deux sans trois: j’attends ce « Petits-fils » dans la semaine. Je ne prendrai pas trop de temps à le lire! J’espère qu’il me marquera autant que toi!

    • J’ai hâte de lire ton avis ! Je crois que j’ai bien fait de ne pas lire son second roman, cela m’a permis de me jeter sur celui-ci sans arrière-pensée.

  10. keisha41 permalink

    je n’ai pas lu Retour… mais celui ci, pourquoi pas?

  11. J’avais lu « Retour à Little Wing » – je ne m’en souviens plus trop. En tous cas, le sujet me tente.

  12. Je me souviens de la parution de Retour à Little Wings, toujours pas lu. J’ai croisé celui-ci il y a peu, le thème m’intéresse aussi.

  13. Ma libraire me l’avait conseillée, mais j’hésitai à le lire. Maintenant, je suis convaincue.

  14. luocine permalink

    Je le note immédiatement , je connais assez bien le Wisconsin et surtout l’aspect religieux de certains américains, mon amie américaine en a beaucoup souffert à travers une belle-fille qui s’est réfugiée dans une secte chrétienne puis dans une université chrétienne qui ne conduit aucun de ses étudiants à des métiers intéressants ni à des réflexions mais dont les dirigeants vivent très bien des énormes sommes d’argent que les adeptes doivent verser. (Cela a failli ruiner sa propre famille!)

  15. Un billet alléchant! Il faut vraiment que je découvre cet auteur!

  16. Je n’avais pas du tout aimé Retour à Little wing mais celui-ci a l’air bien mieux alors pourquoi pas.

  17. ça a l’air bien !! je note

  18. Je n’ai pas encore lu l’auteur mais avec tous les retours positifs que je lis sur ce roman, je sens que cette situation ne va pas durer !

  19. Ce que j’ai lu de Buttler ma toujours beaucoup plu mais là, l’histoire de religion/secte, ça m’effraie un peu… Si j’y vais, ça sera à reculons, je pense.

  20. J’hésite. Ton enthousiasme et le sujet sont tentants ! Mais en même temps, vu le sujet justement, je risque d’être très exaspérée par ces croyances et cette soumission. Je réfléchis hein, ce n’est pas comme si je n’avais rien à lire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :