Aller au contenu principal

Miss Islande de Audur Ava Olafsdottir

15 novembre 2019

Miss Islande

Audur Ava Olafsdottir

Traduit de l’islandais par l’excellent Eric Boury

Zulma

Septembre 2019

262 pages

 

 

 

En Islande, en 1 963, comme partout dans le monde, la femme n’est pas vraiment libre, si ce n’est de faire des enfants et de préparer le repas pour son mari. On préfère lui offrir un livre de recettes qu’un recueil de poésie. De même, les homosexuels n’ont pas la liberté de s’aimer, il est préférable pour eux d’épouser une femme et de faire semblant.

Ce roman met en lumière la création littéraire, celle des femmes, qui devaient parfois se cacher derrière un patronyme masculin pour pouvoir être publiées. L’auteure décrit la vie des personnes qui ne rentrent pas dans le moule de la société. Elle crie le droit à la différence. Le personnage principal refuse de n’être qu’une écorce, qu’un corps splendide, qu’une marchandise, elle pourrait devenir Miss Islande mais s’y refuse. Elle veut devenir écrivain. Son meilleur ami, homosexuel, doit se cacher, feindre, faire semblant, pour éviter d’être meurtri. Ils vont, ensemble, tenter de vivre leur vie.

La musique d’Audur Ava Olafsdottir, je l’aime, je la ressens dans mon cœur et dans mon ventre, elle m’émeut. Ce dernier roman est à la hauteur de tous les autres (je crois bien que j’ai lu tous ses romans), il m’a fait passer un moment délicieux.

Je crois que j’apprécie de plus en plus ses phrases minimalistes, qui évoquent, avec douceur, sans insistance, et qui laisse le lecteur faire le chemin. Et puis aussi cette poésie qui se dégage de certaines phrases, de certaines images… Sous des allures de légèreté, cette auteure dit beaucoup, et fait vivre ses personnages avec naturel.

C’est un beau roman sur la liberté d’être.

 

 

 

38 commentaires
  1. Peut être, pour renouer avec l’auteur?

  2. aifelle permalink

    Je pars pour Caen tout-à-l’heure, où elle sera là pour le festival des Boréales ; hélas le dimanche soir et moi je serai dans le train de retour. Comme je l’ai déjà rencontrée 3 fois, je ne me sens pas trop frustrée ..

  3. De premier abord, je n’ai pas regardé ce roman plus que ça. Puis, j’ai assisté en librairie à une soirée rentrée littéraire, le libraire qui a présenté ce livre était plus qu’enthousiaste. Et maintenant ton billet. Encore un auteur à découvrir 🙂

  4. Je n’avais pas compris qu’il s’agit d’une femme (ah, ces obscurs patronymes islandais…)… J’avoue que je ne me suis jamais attardée sur ses titres, sans doute parce que je lis assez peu de littérature d’Europe du Nord. A tort, visiblement…

  5. aufildeslivres permalink

    Très envie de le lire

  6. Je les ai tous lus, ses romans !! alors celui-ci aussi, of course !

  7. A_girl_from_earth permalink

    J’aime beaucoup ta phrase de conclusion. Un livre qui est sur ma LAL. J’ai hâte de le lire !

  8. Ariane daphné permalink

    J’aime vraiment les livres de Audur Ava Olafsdottir et j’attends avec impatience de découvrir celui-ci!
    Daphné

  9. luocine permalink

    Tiens tiens deux blogs que j’aime parle de ce livre le même jour et en bien. et vos billets sont très différents mais très élogieux aussi.

  10. Il me fait très envie celui-ci ! Et ce n’est pas la magnifique couverture de Zulma qui va me dissuader. 😀

  11. J’avais beaucoup aimé son premier roman et, j’en ignore la cause réelle, je n’ai jamais renouvelé l’expérience. Pourquoi pas avec celui-là… D’autant qu’il se pourrait bien que je l’offre 😉

    • Parfois on ne relit pas un auteur dont on a apprécié un roman, tout simplement, parce qu’il y en a tant d’autres à découvrir…

  12. Comme Keisha… pourquoi ne pas essayer ce roman pour renouer avec l’autrice (je n’avais pas spécialement aimé Rosa Candida et un autre…)

  13. Son premier roman ne m’avait pas passionné outre mesure. Mais ce que tu dis ce celui-ci me donne envie de le lire.

  14. Ah la liberté d’être… Et surtout d’être différent ! Mon sujet de prédilection. je note ce roman, même si le seul que j’ai lu de cette auteure de n’avait pas vraiment convenu.

  15. Moi aussi j’aime la petite musique de cette autrice ! Alors, vivement que j’ai ce livre-ci entre les mains ! 😉

  16. Je compte bien le lire celui-ci !

  17. Une auteure que je n’ai jamais lue, mais ton billet me remplie de curiosité !

  18. Rebonjour Krol, d’Olafsdottir, je n’ai aimé que Rosa Candida. Celui-ci pourrait peut-être me plaire car L’embellie et Ör m’avaient déçue. Bonne après-midi.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Miss Islande | D'autres vies que la mienne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :