Aller au contenu principal

Est-ce ainsi que les hommes jugent ? de Mathieu Menegaux

6 septembre 2018

Est-ce ainsi que les hommes jugent ?

Mathieu Menegaux

Grasset

2 mai 2018

226 pages

 

 

 

 

Ce roman est le type même du livre qui m’agace, me hérisse le poil, me met dans un état d’énervement incroyable. J’en lis peu pour ménager mon cœur !

La police fait irruption un matin à 6 heures chez Gustavo pour fouiller de fond en comble sa maison, puis l’emmène en garde à vue. Il est accusé d’homicide volontaire et de tentative d’enlèvement d’une enfant, faits qui remontent à trois ans.

Dès les premières lignes, on plonge dans le cauchemar de cet homme, de sa femme, de ses enfants. C’est efficace, c’est bien mené, et ça touche notre corde sensible, celle qui actionne le mécanisme de la révolte intérieure.

Par la focalisation successive sur chacun des protagonistes, l’auteur crée un climat de tension intense dont il est difficile de s’extraire. J’ai d’ailleurs lu ce livre quasiment d’une traite.

Mathieu Menegaux nous immerge dans la tête des personnages et donc dans leurs questionnements, leurs craintes, leurs agacements, devant la machine à broyer de l’humain qu’est la police, et devant celle, peut-être encore plus terrible, des réseaux sociaux, parce que c’est moi, c’est toi, c’est eux et c’est nous. Et surtout, on sait que ça arrive, que c’est malheureusement bien ainsi que les hommes jugent…

 

Publicités
25 commentaires
  1. Le livre t’a agacé mais tu sembles tout de même l’avoir beaucoup apprécié non ? En plus, le thème a l’air intéressant même si c’est pas neuf…

    • En fait, je reconnais qu’il est bien fait puisqu’il arrive à agacer son lecteur. Il n’y a rien qui m’agace tant que les erreurs judiciaires à cause de personnes certaines d’avoir raison, et sur les réseaux sociaux, il est tellement facile de descendre en flèche quelqu’un, c’est agaçant parce qu’on n’a pas de prise dessus. Et j’ai toujours du mal à lire ce genre de texte parce que je les lis dans un état d’énervement que je n’aime pas ressentir en lecture. Mais ceci dit, je reconnais aussi l’utilité de ce genre de roman, il permet d’ouvrir les yeux…

  2. Moi aussi je l’ai beaucoup aimé même si c’est agaçant qu’il est raison!

  3. Centrino permalink

    Merci Krole !
    Comme Maggie, je n’ai pas compris pourquoi le livre t’a agaçée; il a pourtant l’air d’être fort prenant et bien tendu…

  4. Agaçant, mais en même temps bien, mais vraiment trop agaçant… Je crois comprendre ça.

  5. alors bravo de l’avoir lu. C’est terrible d’être victime d’une injustice et de ne pas pouvoir se défendre, pire lorsque l’on se défend on aggrave son cas. J’ai connu cela dans mon travail et il a fallu l’autorité d’un chef d’établissement pour stopper des rumeurs qui enflaient sans cesse.La collègue n’en serait pas sortie indemne si les réseaux sociaux avaient existé.J’imagine très bien l’histoire si la police s’en était mêlée.

  6. Après avoir lu les commentaires je comprends mieux ton ressenti. Le thème ne m’attire pas spécialement mais je pense que je lirai un des précédents romans de cet auteur.

  7. J’entends tellement parler de cet auteur. Il faudrait vraiment que je le lise pour me faire mon propre avis.

    • C’est ça, rien ne vaut son avis personnel, il faut lire pour savoir si on aime et non lire des critiques… Moi, je lirai volontiers Je me suis tue, peut-être un jour, s’il est à la bibliothèque.

  8. C’est une démonstration très efficace, Mathieu Menegaux est doué pour raconter ces engrenages dans les moindres détails (c’était déjà le cas dans Je me suis tue) ; oui, il ne fait que refléter ce qui se passe dans notre société actuelle mais en mettant à jour les ressorts psychologiques… ce qui peut toujours être intéressant à comprendre.

  9. A_girl_from_earth permalink

    Ah ! Je lève la main pour dire que moi je ne comprends pas, haha ! Bon disons que je n’ai jamais expérimenté la lecture d’un livre qui m’agace et en même temps que je trouve bien. Je vais peut-être le tenter tiens, pour voir si ça me fait cet effet.^^

    • 🙂 ca m’arrive aussi avec certains films ! Le truc joue sur tes nerfs mais tu reconnais que c’est bien fait.

  10. Une lecture passionnante, encore une fois avec cet auteur.

  11. Comme je n’ai pas envie d’être agacé je vais passer mon tour sans regret.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :