Skip to content

Ces rêves qu’on piétine de Sébastien Spitzer

6 novembre 2017

Ces rêves qu’on piétine

Sébastien Spitzer

Les éditions de l’observatoire

Août 2017

305 pages

 

« Pour survivre, il faut s’oublier. »

 

 

Et non ce n’est pas un xième roman sur la seconde guerre mondiale. C’est une vision à la fois différente et familière, c’est un regard neuf, des mots choisis, c’est très documenté et librement adapté, les personnages nous emmènent dans leur sillage avec détermination.

J’ai aimé cette construction qui alterne chapitres centrés sur la glaciale Magda Goebbels dans le bunker, chapitres centrés sur ces Juifs qui fuient l’horrible brasier de la grange de Gardelegen, et ces lettres totalement fictives d’un père adoptif à sa fille.

Ces lettres seront le lien entre tous les personnages, entre l’histoire et l’Histoire, des lettres qui sont le fil conducteur du roman.

Car le véritable héros de ce roman est bien Richard Friedländer, un héros discret et malheureux  qui sème dans ses lettres des parcelles d’émotion incroyables.

Un premier roman très réussi.

 

« C’est la peur qui fait mal. La peur que la mort prenne son temps. »

 

J’ai acheté ce roman suite à l’article de Jérôme Jostein, H-Ch Dahlem, Alex, Estellecalim, a girl from earth ont aimé aussi.

 

Publicités
33 commentaires
  1. Je viens de le terminer et comme toi j’ai beaucoup aimé.

    • Un article bientôt alors ? On aurait presque pu faire une lecture commune. 😉

      • Je n’avais pas du tout prévu de le lire avant de tomber dessus à la médiathèque. Par contre, ce soir je commence Pars vite et reviens tard pour notre lecture commune fin novembre.

      • Oh la la je suis plongée dans deux livres en ce moment et je commence le Vargas après, ça sera peut-être début décembre alors…

  2. Comme je regrette de l’avoir reposé sur l’étal de la bouquinerie où je l’avais trouvé d’occasion… bon, j’attendrai sa sortie en poche.

  3. Fanja a beaucoup aimé (mais comme il n’est pas à la bibli, je m’abstiens pour l’instant)

  4. Merci pour cette découverte, je vais me pencher sur ce titre !

  5. aufildeslivres permalink

    Un gros coup de cœur pour moi

  6. Les avis sont partagés sur ce roman, ce qui aiguise ma curiosité !

  7. il est dans ma PAL

  8. J’ai assisté à une présentation de ce livre, il semble qu’il ne laisse pas indifférent, en positif ou négatif. Je l’ai feuilleté, je ne suis pas décidée.

  9. Très réussi ce premier roman, oui. Ambitieux et maîtrisé, hyper documenté l’air de rien. Une vraie bonne surprise de la rentrée.

  10. A_girl_from_earth permalink

    Très d’accord avec ton billet ! Comme Jérôme (même si j’ai lu moins de romans RL), je pense que c’est une des meilleures surprises de la rentrée.

  11. Alors là, comment vous m’étonnez tous !! C’est ma grosse déception de la rentree et je ne comprends vraiment pas pourquoi ce bouquin est à ce point poussé en avant … Excuse moi Krol, mais pour moi c’est juste un Xieme bouquin sur le sujet , justement, et assez mal foutu : honnêtement je n’ai rien appris ou presque (alors comment penser qu’il est bien documenté ?) et la consultation post lecture de la fiche Wikipedia de Magdalena Goebbels m’en a dit plus … Le procédé narratif est tiré par les cheveux, avec ces lettres improbables et tres répétitives , la psychologie des personnages est par trop contemporaine, tres mal replacée dans le contexte. Bref, même si je l’ai lu jusqu’au bout j’ai clairement regretté mes vingt balles sur ce coup là !

    • Oh bah te fâche pas… On a le droit de ne pas avoir le même regard sur un roman. Personnellement, il m’a séduite par son écriture, son regard sur la seconde guerre mondiale, je n’attends pas d’un roman qu’il m’apprenne tout sur une période ou sur un personnage, j’attends qu’il m’émeuve, qu’il m’embarque. Tu sais, il y a plein de titres pour lesquels je me suis demandé pourquoi tant d’engouement, des livres que je n’ai pas aimés, que j’ai trouvé mal écrits alors que d’autres les encensaient (comme La tresse, La vérité sur l’affaire Harry Quebert, En attendant Bojangles ou encore En finir avec Eddy Bellegueule et tant d’autres…). Chaque ressenti est différent, y compris chez des personnes qui ont aimé mais pas pour les mêmes raisons.

  12. Ravie que ce roman t’ai plu. Ce fut une belle découverte de cette rentrée littéraire.

  13. Décidément la seconde guerre mondiale est traitée par bien des auteurs et ce que tu en dis est très tentant même s’il ne fait pas l’unanimité , d’ailleurs aucun livre ne peut réussir cet exploit sauf autrefois l’annuaire des PTT …..

  14. Bluffant ce premier roman ! Un jour j’écrirai mon billet, un jour…! 😉

  15. valmleslivres permalink

    Je ne pensais pas le lire mais mes élèves vont le recevoir pour le Prix Elle des lycéennes donc finalement, si.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :