Aller au contenu principal

Fenêtre sur terre de Franck Bouysse

20 février 2022

Fenêtre sur terre, Franck Bouysse, Phébus, 2021, 132 pages

Franck Bouysse fait partie de ces auteurs français qui n’écrivent pas d’autofiction, qui créent des histoires, des ambiances, des personnages, qui écrivent avec leur cœur, avec leurs tripes, avec ce que les lectures ont fait d’eux. Franck Bouysse, je l’ai écouté il y a peu, et c’est avec un plaisir ému que j’ai découvert qu’il avait les mêmes goûts littéraires, les mêmes attirances pour la littérature américaine. Et puis il a un goût très prononcé pour la poésie, et ça, on s’en rend compte quand on lit ses romans…

Alors cette dernière parution ne m’a pas surprise.

Ce recueil de textes, poétiques et en prose, reflètent l’homme. Ils sont le prolongement de ses romans, ou la source, je ne sais. Ils m’ont touchée, remuée, chavirée, émue. Les mots de Franck Bouysse sont anges et démons, ils disent sa région, ils disent l’histoire des gens, ils disent la terre, ils disent l’essentiel, ils disent l’écrivain et l’homme.

Les textes sont des tranches de vie, sont intimes et universels, leur simplicité n’a d’égal que leur pureté. Ils sont.

Des photos en noir et blanc agrémentent le recueil, l’embellissent, l’illustrent, ne prennent jamais la place des mots, le complètent avec grâce.

Quelques extraits :

J’espère que ces extraits vous auront mis l’eau à la bouche, et vous donneront l’envie de cueillir ces mots… J’ai lu Lucie et Le bruit de l’eau, à la bibliothèque dans le cadre des nuits de la lecture… Ah ! Le bonheur de dire les mots qui m’ont touchée !

28 commentaires
  1. Je ne suis pas versée « poésie » mais j’ai apprécié dans Né d’aucune femme une certaine poésie dans son écriture, un livre qui m’avait fortement marquée et éprouvée…. 🙂

    • Né d’aucune femme est le roman que j’ai préféré de cet auteur, même si je les ai tous aimés… Quant à la poésie, je baigne dedans depuis que je suis toute petite, j’en lis, j’en écris, j’en fais écrire à mes élèves…

  2. Moi non plus, je ne suis pas attirée par la poésie, même si selon les écritures, je peux en apprécier une touche dans le romanesque. C’est ce qu’avais bien aimé, d’ailleurs dans le premier roman de cet auteur, Grossir le ciel … les suivants m’ont moins plu.

    • C’est avec Grossir le ciel que j’ai fait connaissance avec les romans de cet auteur… Quant à la poésie… j’ai répondu à Mumu là-dessus…

  3. Bravo pour cette « nuit de la poésie » où tu as pu partager ces mots que tu as aimés ! Il faudrait que je relise Franck Bouysse, j’avais plutôt aimé ses premiers romans.

  4. aifelle permalink

    Je n’avais pas vu qu’il avait sorti ce recueil. C’est noté. J’ai assisté à une rencontre avec lui il y a quelques années (il n’avait écrit que « grossir le ciel »). On sentait un taiseux, pas forcément à son aise dans ce genre d’exercice, mais je l’avais trouvé très sympa. J’apprécie ces jeunes auteurs venus de régions dont on ne parle guère. Ça nous change des germano-pratins mis en avant partout, tout le temps.

  5. J’avoue que je n’ai pas lu l’auteur, peu attiré par ses romans ( et comme tu le sais sûrement, les romans américains, ce n’est pas mon fort ;)). Je dois te remercier parce que je n’aurai pas vu ce recueil de poésie. Et quel beau souvenir, quelle belle émotion, de pouvoir partager les mots ainsi, lors des nuits de la lecture.

    • Oui, c’est un moment magnifique et j’adore lire !!! pour les enfants bien sûr mais aussi pour les adultes !

  6. La lecture de « Né d’aucune femme » est prévue pour bientôt en ce qui me concerne… j’aime bien Franck Bouysse, mais je suis parfois gênée par ce que je considère comme un excès de lyrisme dans certains de ses textes.. non que je n’apprécie pas la poésie, mais je trouve qu’elle n’est pas toujours en adéquation avec le propos.
    Du coup, c’est à ce jour Glaise que j’ai préféré, parce que j’y ai trouvé une vraie cohérence fond/forme.
    Tout ça pour dire que ce titre pourrait bien me plaire -je doute d’être moi-même très cohérente dans mes propos !-…

    • Tu as raison, il pèche parfois par excès de lyrisme, mais je lui pardonne parce qu’il écrit des livres que j’aime… qui me touchent… c’est un vrai romancier, un vrai conteur… et un poète…

  7. luocine permalink

    J’avais aiMé « né d’aucune femme » comme toi je préfère les fictions aux auto-fictions.

    • Oui les français nous abreuvent d’autofictions, et alors, je crois qu’il vaut mieux un bon essai ou un bon documentaire qu’une mauvaise autofiction…

  8. je n’ai lu que « Grossir le ciel » qui m’a plu… »Né d’aucune femme » patiente dans ma PAL avec « Glaise » 🙂
    pour celui-ci j’hésite je n’ai pas très envie de lire de la poésie en ce moment…

  9. Tu fais bien de le souliigné: il fait partie de ces (très rares) auteurs français qui n’écrivent pas d’autofiction. Il est un conteur, dans le sens le plus noble du terme. Je garde un vibrant souvenir de Grossir le ciel et de Né d’aucune femme.

    Maintenant, la poésie, c’est comme les olives et les aubergines, c’est indigeste pour moi!

    • Quoi !!!! Les olives et les aubergines ! Un délice ! Et la poésie, j’adore… Tiens, un point divergent entre nous !

  10. J’adore cet auteur mais la poésie et moi ça fait plutôt deux. Je pense rester du côté de la fiction avec Bouysse, c’est préférable malgré ton enthousiaste.

  11. Des extraits très beaux, merci.

  12. ah je ne savais pas que c’était poétique ! Mais tu as raison, c’est cohérent. Sans en faire une priorité, j’aimerais y jeter un oeil.

  13. Un auteur que je n’ai toujours pas lu, mais je préfèrerais le découvrir via un roman. Je ne suis pas fan des recueils, j’ai du mal à m’y concentrer !

  14. Un auteur que je veux découvrir avec « Né d’aucune femme » 🙂
    Bonne journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :