Aller au contenu principal

Jean-Claude Mourlevat, auteur jeunesse consacré par le prix ALMA

8 mai 2021

Jean-Claude Mourlevat a reçu, le 30 mars 2021, le prix « Astrid Lindgren Memorial Award », dit prix ALMA, pour l’ensemble de son œuvre. C’est un prix littéraire international, correspondant au prix Nobel, qui récompense des auteurs ou des illustrateurs de littérature jeunesse. C’est la première fois qu’un français se voit décerné ce prestigieux prix.

« Jean-Claude Mourlevat revisite brillamment la tradition du conte, abordant les sujets les plus beaux comme les plus difficiles. » a commenté le jury.

Et c’est largement mérité. Mourlevat est, à mes yeux, le meilleur auteur jeunesse français, il sait créer des mondes fascinants, il se renouvelle à chaque fois, son écriture est d’une grande qualité et lorsque je lis ses livres aux enfants, ils sont bouche bée, les yeux écarquillés, et manifestent grandement leur désapprobation lorsque j’arrête ma lecture à la fin d’un chapitre.

Je viens de terminer la lecture de La rivière à l’envers (je le connais par cœur, c’est le roman que j’ai le plus lu en classe) devant des enfants fascinés. J’avais apporté le second tome, Hannah, et il a fallu que je tire au sort pour savoir à qui j’allais le prêter, ils le voulaient presque tous, y compris, les « petits lecteurs ». Une enfant était même au bord des larmes parce qu’elle ne l’avait pas eu…

C’est l’auteur qui suscite le plus d’enthousiasme chez mes élèves. Tous les enfants qui passent un an ou deux dans ma classe connaissent parfaitement cet auteur… Ils savent que c’est « l’auteur favori de la maîtresse » et très vite, le leur.

Mourlevat écrit aussi bien pour les adolescents que pour les enfants (à partir de 10 ans). Et moi, j’adore prêter ma voix à ses personnages.

J’ai tout lu de cet auteur et je vous recommande pour les grands adolescents :

Terrienne, Le chagrin du roi mort, Le dernier combat ou encore son recueil de nouvelles, Silhouette.

Pour les enfants à partir de 10 ans :

L’enfant océan, La rivière à l’envers (les deux tomes), Jefferson, La ballade de Cornebique et ses succulents petits textes publiés par Thierry Magnier, Les trois caramel capitaux ou L’homme à l’oreille coupée.

18 commentaires
  1. aifelle permalink

    J’en entends beaucoup parler mais je n’ai pas eu l’occasion de le lire. Le rayon jeunesse n’est pas celui que je fréquente le plus 😉

    • Oui, tu ne lis pas de littérature jeunesse… Mais si tu en lisais, je te le recommanderais fortement…

  2. Il me reste encore quelques titres à découvrir mais je partage ton admiration pour son univers et sa plume ! J’ai eu la chance folle de l’accueillir dans ma classe dans mes premières années d’enseignement.

    • Je l’ai accueilli dans ma classe aux environs de l’année 2000… Il avait écrit trois ou quatre romans… dont L’enfant océan… La balafre… A comme voleur… Depuis, nous échangeons à chacune de ses parutions, il est adorable. Il a rencontré mon fils lors d’un salon et lui a dédicacé pour moi son roman adulte Et je danse aussi… Il n’y a qu’un seul de ses romans que je n’ai pas aimé, le très burlesque « La troisième vengeance de Robert Poutifard » que je suis en train de lire à mes élèves… ils adorent !

  3. Le chagrin du roi mort ne m’avait pas emballé, mais j’aime ses autres romans.

  4. Quel bel hommage. J’aimerais trop ça, moi, être dans ta classe!
    Je n’ai lu et adoré que Le combat d’hiver. Je dois approfondir, et ça presse!

  5. luocine permalink

    J’attends les 10 ans de mon petit fils pour les lui offrir . Merci Krol pour ce beau billet.

  6. Bravo, Monsieur Mourlevat ! Il faut absolument que je sorte de sa léthargie de PAL Le chagrin du roi mort.

  7. Très belle déclaration à un auteur qui est également mon chouchou dans la littérature jeunesse !!

  8. A_girl_from_earth permalink

    Je n’ai lu que Le chagrin du roi mort qui, hélas, ne m’a pas conquise, du coup je n’ai pas poursuivi avec cet auteur, mais il faudrait peut-être que je tente un autre de ses romans.

  9. oh oui, c’est mérité ! Et il faut que je découvre tous ses titres, tu as raison. La Rivière à l’envers est effectivement un beau succès, tous les ans !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :