Aller au contenu principal

Des souris et des hommes, roman de Steinbeck illustré par Rebecca Dautremer

9 janvier 2021

 

Des souris et des hommes

John Steinbeck traduit par Maurice-Edgar Coindreau

Illustré par Rebecca Dautremer

Éditeur : Tishina

Octobre 2020

420 pages

 

 

Ce roman illustré est une merveille !

D’abord, le texte de Steinbeck, que j’avais lu il y a… quelques dizaines d’années et qui m’a de nouveau frappée en plein cœur. J’avais gardé des images en tête, je l’avais peu oublié finalement. Ce qui prouve (s’il en était besoin) que c’est un grand texte, un texte puissant, qui marque durablement le lecteur. Je ne vais pas vous imposer un énième résumé du livre d’autant plus que je n’aime pas ça. J’évoque seulement mes ressentis de lectrice ordinaire.

La vulnérabilité de Lennie est éminemment touchante. Et le dessin de Rebecca Dautremer ne fait qu’amplifier cette émotion. Lennie, c’est le bon gars, pas futé, il tourne en boucle son désir de caresser les lapins ou les chiots, tout animal à poil doux, doux comme les cheveux d’une femme…

George c’est l’ami fidèle, le protecteur, celui qui s’énerve parfois mais qui a un grand cœur, qui n’imagine pas laisser tomber son ami. Son visage est à l’opposé de celui de Lennie. Si l’un est tout en rondeurs, l’autre est taillé à la serpe, les yeux sont perçants. Il parait déterminé.

La tension est palpable dès les premières lignes, le lecteur sait que cela va mal finir, et il assiste, impuissant, à la montée du drame.

Les dialogues sont ciselés à la perfection, on se croirait au théâtre. Et si les deux héros emportent l’adhésion du lecteur assez rapidement, les autres personnages ne sont pas en reste. Le noir qui subit le racisme et qui garde une distance nécessaire à sa survie. Le vieux Candy qui aime son chien plus que lui-même. Slim, l’homme droit par excellence, le sage, celui qui atténue les coups. Et la femme, qu’il ne faut pas condamner trop rapidement, son avenir n’est pas brillant.

Et pourtant, ces hommes simples ne rêvent que d’un lopin de terre, avec quelques lapins et quelques poules. Ce n’est pas demander la lune… Mais c’est juste impossible… Les rêves ne se réalisent jamais !

Et puis dans cet album, il y a les trouvailles de l’illustratrice, les couleurs, les expressions des visages, les tableaux, les publicités, les styles différents. Quelle audace ! On est immergé dans les années 30. L’image épouse parfaitement le texte, on a l’impression que cela ne pouvait être autrement. J’ai été subjuguée !

Il faut ouvrir cet album et se laisser couler dedans avec délectation.

Mumu en parle très très bien et donne un aperçu des illustrations variées et incroyables de Rebecca Dautremer.

 

47 commentaires
  1. Il m’attend ! J’ai hâte, surtout que j’ai découvert Steinbeck l’année passée ( il n’est jamais trop tard…) et donc j’ai bien l’histoire en tête.

    • J’espère qu’il te plaira autant qu’à tous ceux qui l’ont lu. C’est une pépite ! Le texte de Steinbeck est intégral.

  2. On est d’accord sur la beauté de cet ouvrage, grâce à la plume de Steinbeck et les illustrations de Rebecca Dautremer….. 😉❤️

    • Tout à fait et d’ailleurs je rajoute un lien vers ton blog parce que j’ai beaucoup aimé la façon dont tu en parlais, ça m’a même fait hésiter à écrire un article…

  3. Delphine Olympe permalink

    Moi, de toute façon, j’aime Rebecca Dautremer d’amour. Je ne me suis pas offert cet album, car je préfère nettement A l’est d’Eden et Les raisins de la colère, mais il n’est pas interdit de penser que je finirai par craquer…

  4. A_girl_from_earth permalink

    Ah les illustrations de Rebecca Dautremer valent clairement le détour ! Pas sûre d’avoir lu ce Steinbeck là en revanche, il faudrait que je commence par le roman avant d’envisager lire une adaptation.

  5. aifelle permalink

    Je l’ai lu il y a bien longtemps, une relecture ne serait pas du luxe. Et Rebecca Dautremer c’est la meilleure ! J’imagine qu’il faut le réserver longtemps à l’avance à la bibli.

  6. C’est vraiment très tentant, entre l’envie de relire le roman de manière différente, et les illustrations dont j’ai vu quelques extraits et qui ont l’air magnifiques.

    • Il vaut vraiment le détour. Maintenant, je me tâte pour acheter Soie illustrée par Rebecca Dautremer, un texte que j’ai aussi beaucoup aimé.

  7. j’aime beaucoup ce que fait R. Dautremer, un superbe univers!

  8. Je l’ai lu il y a 25 ans peut-être (quel livre !). Je le relirais bien surtout si l’histoire est accompagnée de si belles illustrations.

  9. Des souris et des hommes est le seul roman de Steinbeck que j’ai lu il y a quelques années seulement. C’est évidemment une lecture qui m’a « percutée ». Donc pourquoi pas y replonger avec le bonus des illustrations !?

  10. Il me tente depuis sa sortie et je pense que je ne vais pas résister longtemps…

  11. Je n’ai pas lu le roman et ça me semble être une occasion originale de le découvrir…

  12. j’ai beaucoup aimé le roman de Steinbeck et le film aussi.
    J’ai noté cette BD par curiosité au départ mais je vais me laisser tenter

  13. ça fait un moment qu’il me fait saliver et tu en rajoutes une couche. Je pensais relire le roman avant (que j’ai étudié une année avec des 3è) mais je crois que je vais même lire directement la BD !

  14. J’ai aussi gardé un souvenir très fort du roman, et j’avais noté l’ouvrage (suite à l’avis de Mumu sans doute) qui a l’air vraiment magnifique, en effet.

  15. Tout comme Fanny, il m’attend et ce sera mon premier Steinbeck. J’ai hâte!

  16. Tu m’intrigues : je garde un souvenir très fort de cette lecture.

  17. luocine permalink

    j’aurais bien aimé que tu fasses une photo d’une illustration, comme toi j’ai adoré ce roman je l’ai lu et beaucoup relu je pense qu’il me plairait encore aujourd’hui.

    • J’ai fait ma paresseuse, il y a des illustrations sur le blog de Mumu que je mets en lien. Mais comme elles sont très variées, on ne peut pas donner un aperçu de la richesse de l’ensemble. Allez, laisse-toi tenter ou demande-le en cadeau… d’anniversaire !

  18. Je ne suis pas particulièrement fana de l’illustratrice mais l’histoire de Steinbeck est tellement belle… Du coup, j’ai offert cet album pour Noël à ma sœur qui apprécie beaucoup R. Dautremer.

  19. Un gros gros coup de coeur pour moi. D’autant plus que je n’étais plus fan des illustrations de Dautremer. Elle a su se renouveler avec ce roman graphique.

  20. Tentatrice, va !! 🙂

  21. Patrice permalink

    Une très belle alliance. J’avais de mon côté beaucoup aimé ce livre.

  22. Ce récit me fait toujours une drôle d’impression… je serais curieuse de voir ce qu’en a fait Rebecca
    Dautremer.

Trackbacks & Pingbacks

  1. La blogo vous conseille… ou les derniers coups de coeur du web #18 – Les lectures d'Antigone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :