Aller au contenu principal

Retour à Martha’s Vineyard de Richard Russo

15 décembre 2020

Retour à Martha’s Vineyard

Richard Russo

Traduit de l’américain par Jean Esch

Quai Voltaire

2020

377 pages

 

 

Lincoln, Teddy et Mickey, trois copains d’université, trois garçons secrètement amoureux de la même fille, Jacy, dans les années 70, se retrouvent à l’âge de 66 ans dans le dernier lieu qui les a vus tous les quatre réunis. Martha’s Vineyard est une petite île au large de la côte Est des États-Unis sur laquelle Lincoln a une maison de famille.

Une énigme : Jacy a disparu après ces quelques jours passés ensemble à Martha’s Vineyard en 1971. Plus personne n’a eu de nouvelles depuis, ni ses parents, ni son fiancé, ni ses amis. Est-elle morte ? Est-elle vivante ? Nul ne le sait.

Ce roman m’a surprise par ce côté « roman à suspense ». Je ne m’attendais pas à ça chez Richard Russo. Mais je n’ai lu qu’un seul roman de lui, Le pont des soupirs, je ne le connais donc pas très bien.

Russo mêle adroitement les époques et l’on navigue entre la jeunesse des personnages et leur maturité, il distille habilement les informations, il s’amuse, dirait-on, à ne pas trop en dévoiler, pas trop vite, il prend son temps pendant les trois quarts du livre. Pourquoi Teddy n’a-t-il jamais eu de femme dans sa vie alors que visiblement, il a été amoureux ? La réponse viendra mais dosée, sans roulements de tambour.

L’auteur fouille la psychologie de ses personnages, et même si Teddy m’a semblé le personnage le plus travaillé (ou n’est-ce pas moi qui l’ai ressenti ainsi parce qu’il me paraissait plus fragile, plus torturé, plus humain que ses deux amis), il n’en reste pas moins que les trois ont des parts d’ombre qui renforcent l’aspect mystérieux du roman. Ils viennent d’horizons différents, n’ont pas eu la même enfance, la même jeunesse, les mêmes souffrances, sans que cela ne nuise à leur amitié. Une fois adultes, leurs chemins vont quelque peu s’écarter, mais ils resteront malgré tout en lien, même si celui-ci est parfois distendu.

L’auteur nous emmène sur des fausses pistes à propos de la disparition de Jacy à la manière d’un roman policier. Mais il serait réducteur de résumer ce roman à l’enquête de Lincoln. Les questions qui suivent montrent bien que Russo va au-delà des apparences pour inciter le lecteur à se poser des vraies questions de fond.

« Supposons que les secondes chances existent. Si on disposait tous de plusieurs vies, seraient-elles différentes ? Ou bien exactement semblables ? »

« Si le libre arbitre se révélait n’être qu’une illusion nécessaire, n’était-ce pas une illusion nécessaire, pour que la vie possède un sens quelconque ? »

Le contexte politique des années 70 avec la guerre du Viêt-Nam nous offre une scène incroyable lors du tirage au sort des futurs conscrits. Quelques semaines après la lecture, j’en garde des images fortes et j’avoue avoir évacué de mon esprit la fin du livre, la seule partie centrée sur Mickey, parce qu’elle n’est qu’avalanche de révélations toutes plus étonnantes les unes que les autres, mais tellement loin de la subtilité des premières pages du roman. J’ai tourné les dernières pages avec frénésie au gré des confidences de Mickey, alors que j’avais lu les trois quarts du roman en prenant le temps de savourer chaque page.

Pour finir cet article quelque peu décousu (il m’a fallu presque deux semaines pour l’écrire), j’ajouterais que la mélancolie qui se dégage de ce roman, les musiques des années 70, ont contribué à faire de cette lecture un moment doux amer teinté de quelques pointes ironiques, pas désagréable, voire même plutôt agréable (ne boudons pas notre plaisir) même si je n’ai pas ressenti autant d’emballement que lors de ma lecture du Pont des soupirs.

J’ai encore beaucoup de romans de Russo à découvrir et l’idée me plaît bien.

Ce roman a été lu dans le cadre d’une lecture commune, sur une idée d’Ingannmic. Tous les liens seront sur son blog.

 

41 commentaires
  1. aifelle permalink

    Je suis en pleine lecture, j’ai dépassé la moitié et jusqu’à présent, j’aime autant que les trois romans précédents lus cette année. Pour la lecture commune, je mettrai mon billet en ligne quand canalblog daignera sortir la tête de son xème maintenance.

  2. Il est très bien ton billet ! (et en te lisant, je me rends compte d’aspects que j’ai oubliés, je suis toujours très synthétique !) Tu as de la chance d’en avoir encore autant à découvrir, et des petites villes américaines dans lesquelles t’immerger…

    • Oui je suis bien contente d’avoir encore plein de romans de Russo à lire, et parmi les meilleurs d’après ce que j’ai compris.

  3. keisha41 permalink

    Oh moi j’aime bien ces losers de petites villes, là il en manquait! Mais l’ambiance douce amère est bien

  4. Je crois être le seul au monde à ne pas avoir aimé…

  5. Il m’attend, ce sera mon premier Russo et j’ai hâte de me lancer! Ce que tu en dis me plaît beaucoup.

    • Il devrait te plaire… mais tu ne commences pas par le meilleur, d’après ce qu’en disent les fans de Russo.

  6. Comme indiqué en commentaires de la chronique de Kathel il figure dans ma liste d’achats, le thème m’a immédiatement parlé 🙂

  7. Tu mets le doigt sur les rythmes différents dans l’histoire, parlant de toutes les révélations qui arrivent à la fin – et en effet, ça m’a un peu dérangée aussi (en plus du reste), mais il est clair que le portrait de Teddy est le plus travaillé.

  8. Je n’avais moi aussi lu qu’un roman de Russo jusqu’à présent et j’ai beaucoup apprécié Les sortilèges du Cap Cod, on n’est pas loin de Martha’s Vineyard 😉

  9. Comme nous avons déjà échangé, tu sais que je partage ton avis à 200 %, notamment sur cette « cassure » entre un début très axé sur la psychologie des personnages, et cette 2nde partie (trop) riche de révélations. Mais je continuerai à lire Russo, et je suis tellement ravie de cette LC, merci pour ta participation !

  10. Cette lecture commune me donne bien envie de lire cet auteur.

  11. Je n’ai encore jamais lu cet auteur et pourtant, ces derniers temps, sur la blogo, j’ai l’impression que c’est un auteur majeur, incontournable et gage d’une certaine qualité. Ce que tu dis de ce roman me tente en tous cas beaucoup.

  12. Avalanche de billets sur ce livre aujourd’hui… Je n’essaye plus de lire Richard Russo, ça ne matche pas. Sans raison particulière.

  13. A_girl_from_earth permalink

    Ah ça quand j’ai vu tous ces billets sur Russo fleurir sur mon agrégateur de flux rss, j’ai su qu’il y avait une LC.^^ Du bon Russo visiblement, que je tenterai de caser… un jour.:)

    • Oui cette lecture commune a été très suivie. C’était intéressant de lire tous ces avis différents.

  14. Il m’attend. C’est dommage cette fin ratée, je faisais déjà le même reproche à son roman précédent..

  15. Toi qui (n’)a lu (que) Le Pont des soupirs (le roman de Russo que j’ai le moins apprécié jusqu’ici), as-tu trouvé ce Retour à Martha’s Vineyard meilleur ?

    • Non, j’ai préféré Le pont des soupirs ! Mais ça doit être mon côté « allergique aux polars et thrillers en tous genres »… j’ai moins apprécié l’enquête, certes tardive, mais enquête quand même sur la disparition de Jacy, et surtout l’avalanche de révélations finale.

  16. luocine permalink

    Un auteur que j’aime beaucoup et je me promets de lire celui-ci aussi.

  17. Patrice permalink

    Cette lecture commune était une excellente idée. Je ne sens pas forcément un grand enthousiasme sur ce livre en général, mais cela me donne envie de découvrir l’auteur en tout cas.

  18. A lire pour la psychologie de ses personnages donc …
    je vais guetter à la bibli 🙂

    Bonne journée

  19. Très envie de découvrir cet auteur. Merci pour la richesse de votre blog.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Richard Russo, Retour à Martha’s Vineyard – Lettres exprès
  2. Retour à Martha’s Vineyard – Popup Monster
  3. Les sortilèges du Cap Cod |
  4. Retour à Martha’s Vineyard, Richard Russo – Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :