Aller au contenu principal

Le photographe, un roman graphique de Guibert, Lefèvre, Lemercier

13 octobre 2020

 

Le photographe

Édition intégrale

Emmanuel Guibert, Didier Lefèvre, Frédéric Lemercier

Aire libre

2010

265 pages

 

 

 

 

En 1986, le photographe Didier Lefèvre accompagne une mission de Médecins sans frontière en Afghanistan, alors en guerre contre l’URSS.

Ce roman graphique est un reportage, des carnets de route en quelque sorte, une expérience riche en aventures racontée avec sincérité. L’alliance photos et dessins est très réussie. On découvre l’Afghanistan de cette époque à travers les yeux d’un homme qui ne connait pas du tout le pays. C’est passionnant.

Les deux premières parties retracent le voyage avec les personnes de MSF, on découvre l’absurdité de la guerre dans un paysage grandiose, on voit des adultes et des enfants mutilés, on perçoit la rigueur de la vie des habitants, on s’étonne lorsqu’ils dynamitent les rivières pour manger du poisson, on se recueille autour de la tombe d’un homme abattu là deux ans auparavant, on plonge dans la profondeur de certains regards photographiés par Didier Lefèvre.

Dans la dernière partie, le photographe choisit de rentrer seul vers le Pakistan, ce ne sera pas sans encombre. Il va subir la rudesse du climat, ne pouvant communiquer il va se faire arnaquer. Cette dernière partie est riche en rebondissements. Et ce que j’ai apprécié par-dessus tout c’est qu’il ne se met absolument pas en valeur, il se retrouve bien souvent dans des situations qui ne le grandissent pas, bien au contraire, et il le raconte malgré tout, même si le tableau qu’il dresse de lui n’est guère élogieux.

Humour, drame, situations proches du burlesque, on suit ce parcours avec un intérêt qui ne faiblit jamais. J’ai adoré ! C’est un énorme coup de cœur acheté sur le conseil de mon fils et je l’en remercie vivement.

La BD documentaire est un genre que j’apprécie de plus en plus.

 

Pour information, Didier Lefèvre est mort en janvier 2007, après la parution du troisième tome et avant la parution de la version intégrale.

From → Bande dessinée

18 commentaires
  1. aifelle permalink

    Les trois tomes sont à la bibliothèque, super ! je vais pouvoir les emprunter.

  2. keisha41 permalink

    J’ai lu les trois il y a un bout et je devrais bien les relire!

  3. Tu me donnes envie de le relire, j’en garde un souvenir très fort

  4. il a l’air très réussi!

  5. Un chef d’œuvre cette série ! L’intégrale devrait figurer dans toutes les bibliothèques des bédéphiles dignes de ce nom.

  6. ta chronique me donne envie de le lire, je vais voir s’il est à la bibliothèque 🙂

  7. Je ne connaissais pas du tout mais je vais aller voir si ma biblio possède cette série. Très tentant!

  8. Un excellent souvenir de lecture. Lu à l’époque où il y avait vraiment 3 tomes. Passionnant et glaçant à la fois. Comme toi, j’aime bcp les BD qui me permettent de mieux appréhender le monde.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Bilan livresque de l’année 2020 | Le blog de Krol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :