Aller au contenu principal

Des petites questions en cette fin d’année…

25 décembre 2019

Je viens de finir un livre et non, je ne le chroniquerai pas. Je ne ressens aucun besoin de le faire, on en a beaucoup parlé partout et je ne pense pas que mes propres mots pourraient apporter quoi que ce soit de neuf.

En revanche, je suis allée surfer sur les blogs littéraires que j’aime, parfois j’ai laissé un commentaire, parfois plusieurs, parfois non. A quoi bon, me suis-je dit, souhaiter pour la énième fois « joyeux Noël » alors que moi-même je ne le fête pas, ou écrire un commentaire dans la même veine que ceux déjà écrits par d’autres.

Car finalement, qu’attendons-nous, blogueurs ou blogueuses de tous horizons, des commentaires qui sont déposés sous nos articles ?

Et pourquoi laissons-nous des commentaires ?

Et pourquoi certains ou certaines ne répondent jamais aux commentaires ?

Que signifient, pour chacun d’entre nous, ce mode de communication ?

J’aimerais vraiment avoir votre sentiment sur la question…

Personnellement, j’aime lire vos commentaires, surtout lorsque je les sens, très personnels, lorsqu’ils s’adressent vraiment à moi, Krol, la femme que vous ne connaissez que virtuellement, pas en chair et en os, mais dont vous commencez à bien connaître les goûts littéraires, lorsque naissent des complicités avec des petits mots sympas. Je suis à l’affût de commentaires de certaines personnes et je suis parfois triste (euh, c’est un bien grand mot ! mais quand même un peu) lorsque certain(e)s habitué(e)s ignorent certains articles. Je n’aime pas le silence de certaines personnes…

Et pourtant, je suis moi-même bien peu fidèle. Parfois je peux rester plusieurs semaines (voire plusieurs mois) sans visiter certains blogs, parfois je visite mais ne dis mot, parfois je visite à chaque parution d’un article.

Et les réponses ? Lisez-vous les réponses à vos commentaires ? Personnellement, je ne lis que très peu de réponses, celles qui m’apparaissent via wordpress (parce que je n’ai pas le choix !), mais pour les autres, il faudrait que j’y retourne juste pour voir si mon commentaire a reçu une réponse, et bien souvent, je ne le fais pas. D’ailleurs, je ne me souviens pas toujours des endroits où j’ai laissé des traces ! Sauf chez Marie-Claude, parce que j’adore ses réponses très personnelles et son humour !!! Ça y est j’ai balancé un nom ! Ce sera le seul, vous ne tirerez rien d’autre de moi !

Je me suis souvent demandé si je pouvais laisser sans réponses vos commentaires… En attendez-vous ? Lorsque je réponds des trucs bien ordinaires et pas captivants (ce qui arrive la plupart du temps), je doute que vous soyez avides de lire mes réponses.

Je pourrais citer un certain nombre de blogs dont les propriétaires ne répondent jamais (mais je ne balancerai aucun autre nom, vous étiez prévenus !), on le sait, mais on laisse tout de même des commentaires… Pourquoi ? Pour dire : « regarde, je suis venu(e) chez toi, ton article m’a intéressé(e) ». Bah oui, finalement, c’est ça, mais pourquoi ne le faisons-nous pas à chaque fois ? Pas le temps ? Pas l’inspiration ? Pas l’envie ? Commente-t-on davantage sur les livres qu’on a lus ou sur ceux qu’on n’a pas lus ?

Par exemple, il est des blogs où je ne commente presque jamais, et pourtant j’y passe… Ce sont souvent les blogs qui ont peu ou pas de commentaires.

Bon, bah, tout ça ne va pas modifier les us et coutumes de la blogosphère, mais si vous pouviez laisser un petit avis, bah je le lirai et j’y répondrai ! J’ai le temps entre deux lectures, puisque j’écris peu d’articles ces derniers temps.

A très bientôt !

 

85 commentaires
  1. J’ai tout lu ma caille ! Et je me pose les mêmes questions… Je laisse des commentaires par vagues, quand je vais dans mon reader et que je visite mes blogs chouchous. Je commente aussi systématiquement les BD des participants au rendez-vous du mercredi. Mais en ce qui me concerne, je n’en fais ni mystère ni secret, je ne réponds pour l’instant plus aux miens même si je les lis avec grand intérêt. Je n’ai pas beaucoup de temps pour lire ou écrire, j’en trouve encore moins pour répondre à mes propres commentaires ce qui est quand même un comble. Et effectivement… qui va lire ces réponses ? Qui va venir vérifier s’il y en a ? Il m’arrive d’aller vérifier si j’ai des réponses aux commentaires que j’ai laissés quand les réponses m’importent particulièrement mais il faut penser à retourner sur les blogs en question. Bref, je n’ai pas de solution efficace, ni de fonctionnement optimal à proposer. Mais tous les ans je me dis qu’il va falloir que je réponde à mes commentaires au fur et à mesure… Pas gagné que j’y arrive mais on y croit ! Mais l’essentiel reste l’échange, ici ou là. Et heureusement les commentaires ne sont pas une fin en soi 😊

    • Et ben dis donc, tu ne fais pas semblant quand tu commentes, toi ! Et bien, figure-toi que souvent je suis allée sur ton blog regarder si tu avais répondu et que nenni ! Quelle déception. Rien, nada, que dalle ! Mais bon, je ne t’en veux pas, je sais bien que tu lis avec beaucoup d’intérêt les commentaires sur tes articles. En tout cas, si on veut répondre, une chose est sûre, il vaut mieux le faire au fur et à mesure, sinon, on se laisse vite déborder, n’est-ce pas ?

  2. Quand je commente c’est parce que j’ai lu l’article, et que j’ai envie de participer à l’échange qui s’en dégage.
    J’aime avoir des commentaires sur mes articles, pour la même raison, les échanges…
    Je réponds toujours aux commentaires, parce que c’est pour moi une preuve que je les ai lu… Je n’attends pas forcément qu’on réponde aux miens, si ce n’est un petit j’aime pour me confirmer qu’on m’a lu 😉
    Ma réponse ne changera pas non plus la blogosphère 😁

    • Merci pour ta réponse, et j’essaie aussi toujours de répondre à mes commentaires, et moi non plus je n’attends pas forcément une réponse aux miens (enfin, ça dépend… si je dis des choses passionnantes ou pose des questions qui attendent une réponse).

  3. j’essaye d’en laisser de temps en temps parce que j’aime en lire, avoir cette idée de ne pas bloguer seulement pour moi mais aussi pour l’échange, mais je manque souvent de temps, alors c’est l’occasion de dire que oui, c’est important même si ce ne sont que qqs mots banals !

    • et pour les réponses j’aime beaucoup wordpress pour cela qui permet de les lire directement ! un vrai plus et la possibilité de prolonger facilement l’échange !

      • Tu as raison, les blogs devraient être des lieux d’échange, mais aujourd’hui les échanges se font surtout sur les réseaux sociaux, facebook ou instagram. Pouvoir lire les réponses et commentaires sur wordpress, je trouve ça aussi bien pratique.

      • une des raisons pour lesquelles j’y ai déménagé mon blog! bonne soirée !

  4. Delphine Olympe permalink

    Je crois qu’on se pose tous ce genre de question et, en tout cas, il m’arrive de me faire les mêmes réflexions que toi. J’avoue que j’aime bien susciter le dialogue, l’échange, même – et peut-être surtout – s’il est un peu vif. Le simple commentaire visant à dire « regarde, je suis passée par là » n’est pas passionnant, c’est vrai. Et pourtant, il m’arrive d’en laisser, sur les blogs que j’apprécie, pour dire « je te suis, je suis toujours à l’écoute ». Mais finalement, je pense que ça compte aussi…

    • Tout compte finalement et je remarque que toi aussi tu échanges beaucoup sur facebook ! Davantage que sur ton blog.

  5. J’apprécie d’avoir parfois des commentaires sur mes chroniques et j’y réponds toujours. Par contre j’en laisse peu sur les blogs où je me promène, un peu par flemme mais aussi parce que la plupart des blogueuses que je suis sont sur Facebook où les échanges sont beaucoup plus directs.

    • Effectivement, je te vois très active sur facebook. Et il y a peu de commentaires sur ton blog parce que les personnes les font sur fb… En revanche, j’avais remarqué que tu répondais toujours à mes commentaires.

  6. Je vais essayer de répondre à mon tour : j’avoue que je ne laisse pas systématiquement de commentaire, je ne suis pas dans ce type d’échange. Je commente lorsque je réagis à la lecture du billet. Parfois, ce n’est pas que le billet ne m’intéresse pas, c’est que je ne sais pas quoi en dire. Et je ne suis pas aussi réactive-rapide que la majorité. D’autre fois ( et je crois que c’est l’un de mes tort ), je n’ai pas été disponible un temps, lorsque je reviens certains billets datent, je ne sais plus trop s’il est encore temps de commenter ( comme pour ton billet sur le livre  » de pierre et d’os  » que j’ai lu il y a peu ayant été absente un moment ;)). Les blogs sur lesquels je commente sont des blogs que je lis régulièrement, que je suis. Alors, je ne me sens pas  » obligée  » de me signaler à chaque fois. Comme je ne suis pas tant de blog ( pour la raison que tu soulignes, le fait de peu à peu rencontrer une lectrice/un lecteur, ses goûts, son univers ), je reviens souvent, pour la réponse et pour suivre aussi l’échange-les réactions à propos du billet. Mais je comprends bien que parfois il n’y a pas grand chose à répondre. Sur mon blog, je réponds toujours, ça me paraît plus  » correct « ( quelque peu psychorigide je suis ^-^ ) je sais bien que ce n’est pas la norme ( je m’en rends compte quand je pose une question en réponse et que la réponse ne vient pas. C’est dommage parce l’échange ne fait que commencer ). Après, je sais bien que certains échanges passent par d’autres plateformes. Certaines lectrices n’échangent avec moi à propos des billets que via FB lorsque je relaie le billet. Comme toi, je me rends compte que j’attends certaines personnes, des liens qui se créent dans le temps. Bref, je crois que c’est plus une question d’inspiration que d’envie. Ce serait triste de se forcer à écrire un commentaire comme de se forcer à y répondre si il n’y a rien à ajouter. Ah si, je sais quoi ajouter : Belles lectures à toi 😀

    • Oh je te remercie pour ce long commentaire, très intéressant. Et moi aussi, je ne commente pas systématiquement sur les blogs que j’ai l’habitude de suivre. Nous n’avons pas toujours des choses à dire.
      Belles lectures à toi aussi !

  7. Vignal permalink

    Je circule peu dans la blogosphère. Je suis essentiellement sur Fb et Instagram donc je ne sais pas si mes réponses ne seront pas décalées mais je réponds. Il se trouve que j’aime lire des critiques de livres que j’ai lus pour poursuivre ma propre réflexion / émotion. Concernant les modalités de communication, répondre me semble important même dans le monde des réseaux sociaux. Ça se fait. Au sens où c’est civil de le faire. Bises Carole.

    • Oh Hélène, ton commentaire sur cet article me fait amplement plaisir ! Moi aussi j’aime lire des critiques sur des livres que j’ai lus pour la même raison que toi.

  8. aifelle permalink

    Bon alors, tu vas au coeur du problème toi. Je réponds à tous les commentaires que l’on me laisse, ça me paraît de la plus élémentaire politesse et je retourne voir si j’ai une réponse chez les autres. Pour moi la seule raison d’être des blogs c’est d’échanger, si on n’échange pas via les commentaires je ne vois pas à quoi ça sert. D’où mon questionnement actuel d’ailleurs, continuer ou pas .. Au fil du temps, j’ai lâché du lest parce qu’à force de ne pas avoir de retour, je me dis que ça ne vaut vraiment la peine de mettre un commentaire, visiblement ça n’intéresse pas mon interlocutrice (les blogs sont surtout féminins n’est-ce-pas ..). Je mets maintenant un mot très bref sur FB chez les blogueuses qui pratiquent comme ça, mais je préfère de loin en laisser un sur le blog lui-même. Je pense qu’Instagram en a rajouté une couche dans la superficialité des échanges. Ce ne me correspond pas du tout, j’avoue être dépassée et nostalgique du début des blogs où il y avait nettement plus de passionnées et de variétés dans les lectures. Voilà voilà ….

    • Oui, tu as raison, les mots laissés sur le blog restent, sur les réseaux sociaux ils sont vite avalés et oubliés. J’ai vu, effectivement, que tu répondais à tous tes commentaires et comme tu en as beaucoup, ça doit te prendre énormément de temps ! Quant à ton questionnement, j’y réponds : continue ! J’aime te lire !

  9. Bonjour Krol, tes questions correspondent aussi à des questions que je me pose. On lit souvent, par les amateurs de Facebook ou Instagram, que les échanges y sont plus spontanés, plus rapides que sur les blogs, et je ne vois pas du tout en quoi. Enfin, si, c’est le fait de devoir retourner lire les réponses qui doit leur sembler contraignant. Je le fais régulièrement, lorsque je laisse un commentaire, je reviens quelques jours après lire la réponse. Je fais un suivi des blogs (une soixantaine, mais je commente régulièrement une petite moitié, je dirais) sur Feedly, et je peux y laisser une marque sur les articles où je veux revenir. J’aime le dialogue instauré par les commentaires, même si je n’en laisse pas toujours de hautement intéressants…
    Bien sûr, j’aime aussi lire les commentaires sous mes billets, et je leur trouve toujours de l’intérêt. Je suis parfois honteuse de voir que certains laissent des commentaires chez moi alors que je commente rarement chez eux, mais je ne fonctionne pas comme ça, sauf en périodes de fêtes où les petits mots sympas sont de mise, je ne commente que si j’ai quelque chose à dire. Si un blogueur ou une blogueuse que j’aime bien se met à lire un genre de littérature que je ne connais pas du tout, ou que je n’aime pas, (ces changements de genre de lecture arrivent) je ne vais pas aller commenter juste pour lui faire plaisir.
    Même en pause, j’aime venir commenter, d’ailleurs…
    Ah, et dernier point, je ne réponds pas à tous les commentaires sur mon blog, mais presque à tous, et je mets un petit « j’aime » quand je ne réponds pas, c’est le minimum de politesse que je me sens tenue d’avoir.

    • Mon problème est que je ne fais pas de suivi, c’est pourquoi certains blogs me voient beaucoup, d’autres peu. J’oublie ! Je suis abonnée à certains, je reçois donc une notification dans mes mails lorsqu’ils publient, mais là encore, ils sont peu nombreux, tu en fais partie d’ailleurs… Tu suis une soixantaine de blogs ! Ouha ouh ! Ca me parait énorme. Je serais incapable de le faire, par manque de temps.
      En tout cas, merci beaucoup pour ton commentaire.

      • C’est pour cela que comme Kathel, j’utilise un agrégateur de flux comme Netvibes, qui permet  » d’enregistrer  » les blogs et sites que l’on suit et qui fait apparaître en gras les nouvelles publications et permet de cocher. ça peut paraître laborieux mais on s’y retrouve. C’est certain que l’usage du commentaire sur les blogs, ça semble le contraire des réseaux sociaux.

      • J’ai l’impression que je vais devoir y venir aussi si je ne veux pas me perdre dans les méandres de la blogosphère.

      • Une petite réponse pour le nombre de blogs que je suis : ça semble beaucoup, mais je suis loin de commenter partout. J’en suis certains pour une raison précise par exemple en été, ils parlent du festival d’Avignon où j’aime aller, mais je ne lis qu’à ce moment-là. Ou alors, un blog parle des sorties littéraires, et je ne lis pas le reste… ça reste sélectif ! 😉 J’ai même des blogs en sommeil dans ma liste, au cas où ils se réveilleraient !

  10. Le sujet assez récurrent, mais ça faisait longtemps… ^_^
    Actuellement je mets moins de commentaires, surtout si je n’ai rien de bien spécial à dire, si je sais que je ne lirai pas ce livre, si je manque de temps (hélas), si ça fait 50 fois que l’on parle du livre, etc. Mais je vais régulièrement voir les réponses (et pas contente si j’ai posé une question, entamé un dialogue et que : pfff aucune réponse). Il m’arrive donc de discuter, c’est plus vivant. Il m’arrive aussi de lire les autres commentaires et les réponses, récemment j’ai rebondi sur un autre blog pour ça, au sujet d’un auteur. Oui, cela prend du temps. ^_^ Je ne commente pas systématiquement, cela dépend du livre présenté, etc.
    Mais je réponds, par courtoisie. Et j’aime bien quand il y a échange. Quant aux réseaux sociaux? Je me retrouve mieux dans un blog.
    Le triste, ce sont les gens qui viennent régulièrement, et puis pffff plus du tout, je ne sais pourquoi. J’en prends mon parti quand même.
    Mais après tout, chacun est libre de mener son blog comme il le veut.

    • Moi aussi je fais partie de ces gens qui viennent régulièrement puis plus du tout pour la raison que j’évoque dans ma réponse à Kathel. Tu n’en fais pas partie d’ailleurs… Si tu vas voir régulièrement les réponses, c’est que tu sais exactement où tu es passée… Moi je m’y perds, je ne sais jamais où j’ai laissé des commentaires, où j’ai vu un roman que j’ai envie de lire, où j’ai vu un article passionnant etc… Je ne suis pas du tout organisée. C’est mon problème.

      • Si j’ai bien compris tu n’as pas d’agrégateur de flux, ce truc pratique genre netvibes ou goodreader, etc. qui te permet de suivre les blogs et de savoir quand il y a du nouveau. Après, pour savoir où on a commenté, ça c’est plus sportif et demande de la mémoire, et du temps, j’avoue ne pas être très au point (mais là, en ce moment, tu vois que si! ^_^)

      • C’est ça, tu as bien compris. Il va falloir que je remédie à ça si ça n’est pas trop compliqué.

  11. Stephie permalink

    Commenter, ça prend du temps. Et ça semble le souci majeur. Et pourtant, avant, on en avait. La faute des réseaux sociaux. Les échanges y sont certes plus rapides et plus simples, mais ils se perdent ensuite dans les méandres. Quel dommage. Je ne laisse plus autant de commentaires qu’avant et je le regrette un peu. Je lis moins aussi… je blogue moins. Néanmoins, je réponds à tous mes commentaires. J’aime la fonction de WordPress qui me permet de voir si j’ai reçu des réponses aux commentaires laissés sur les autres WordPress, c’est précieux.
    En bref, l’époque des commentaires et échanges sur le blog me manque. Mais j’ai un sévère penchant pour le « c’était mieux avant »

    • Ah oui wordpress est génial pour ça mais malheureusement il y a beaucoup de blogs amis qui sont chez d’autres hébergeurs ! Et là, je suis perdue…
      J’avoue que je te suis plus sur fb que sur ton blog. Peut-être parce que tes lectures sont plus éloignées des miennes même si on se rejoint en jeunesse ou en BD.
      Mais aujourd’hui, je suis allée commenter chez toi… J’ai le temps…

  12. J’ai lu ton article hier et je prends ce matin d’y répondre….. Je passe régulièrement sur les blogs et ne lis que les articles des livres que j’ai moi-même lus pour confronter nos ressentis ou alors sur ceux parlant de lectures que j’envisage pour conforter mon envie …. ou non. Je laisse de temps en temps un commentaire (si j’ai quelque chose à dire) sinon je « like ». Dans l’ensemble je réponds à tous les commentaires laissés sur mes chroniques soit par une réponse écrite soit par un j’aime qui me servent à montrer que j’ai lu la réponse et que je n’ai rien à ajouter.
    Le blog est pour moi le vrai lieu de partage (j’interviens que très rarement sur FB et IG sauf pour signaler un nouvel article, une nouvelle lecture). J’ai des affinités au fil du temps avec certains, un même univers de lecture mais j’aime aussi parfois qu’on me pousse vers d’autres horizons et c’est en cela que les blogs sont intéressants. Je ne suis sur la blogosphère que depuis 5 ans (avant sur Canal blog) donc je ne connais pas les pratiques antérieures mais j’ai entendu ici ou là que l’ambiance avait changé……:-)

    • J’avais tendance aussi au début à ne lire que les articles de livres que j’avais lus ou que j’avais envie de lire et puis j’ai découvert des titres incroyables que je ne connaissais pas sur des blogs qui lisent autre chose que les sorties du moment ou que les livres lus par tout le monde, et j’y ai pris plein d’idées de lectures.
      On tisse effectivement des affinités au fil du temps et c’est toujours sympa d’avoir l’impression de bien connaître une personne qu’on n’a jamais rencontrée !

      • Tu as tout à fait raison et quand je recherche une lecture je me laisse guider souvent par un post sur un blog et j’ai fait ainsi de belles découvertes. Mais cela prend du temps et je reconnais que je suis amenée à faire des choix. Je sélectionne les blogs pour m’abonner, souvent par affinités de lectures, je lis un maximum de billets et y laisse, quand j’y passe une marque de mon passage 🙂

  13. Centrino permalink

    Bonjour Krole,
    – pour ma part je ne suis abonné qu’à deux blogs, dont le tien;
    – pour quelle raison? Parce que je suis secrètement amoureux de toi (non je rigole) et de ta plume (ça c’est vrai); Parce que j’aime ton ton décalé. Ainsi que tes coups de gueule et de coeur.
    – si je ne commente pas tous tes articles, les raisons sont parmi : le livre / sujet / auteur ne inspire pas; je n’ai rien de plus (ou d’intelligent) à rajouter.
    Mais sache bien que je lis TOUS tes articles.
    Parce que j’aime bien te lire, tout simplement.
    Passe de bonnes fêtes de fin d’année en famille.
    Et on se retrouve en pleine forme en 2020…
    Baiser chaste mais non moins appuyé…
    Ton fidèle Centrino

    • Oh Centrino ! J’aimerais bien :

      -que tu commentes plus souvent (si tu lis TOUS mes articles)
      -que tu sois vraiment amoureux de moi
      -que tu me dises quand tu n’es pas d’accord avec un de mes articles

      Sache que tes commentaires me font toujours très plaisir ! Qu’ils m’amusent et que j’aime leur ton. Et j’avoue que je suis très flattée de savoir que tu n’es abonné qu’à deux blogs dont le mien… quoi… que… j’aurais aimé être la seule !!! 🙂

      Bonnes fêtes de fin d’année et à très bientôt ! Bises.

      • Centrino permalink

        Ma (plus que) chère,
        Pour être plus précis, oserais-je t’avouer qu’en fait je suis amoureux de tes mots, de ta plume, de ta fougue, de ton animalité; en un mot de ta langue;
        De là à ce que cette passion s’étende à la région du coeur;
        Ce serait (pour ma part) un immense bonheur;
        Si ce n’est que j’aurais peur de m’y consumer corps et âme;
        Laissons donc l’Amour décider pour Nous;
        Et voyons s’Il me donnera le plaisir de me fondre en Toi;

        Passionnément,
        Centrino

      • Ah Centrino ta réponse me va droit au… cœur !
        Tu manies pas mal la langue, toi aussi, dis donc… Je n’en dirais pas davantage.

  14. Le commentaire est surtout pour moi une trace de mon passage. Après, si le livre dont on parle a fait partie de mes lectures je vais évidemment le personnaliser davantage. Et puis l’air de rien la qualité et l’intérêt du billet joue beaucoup sur la « pertinence » de mes commentaires.
    Et pour ce qui est d’y répondre… je viens de m’y remettre ! 🙂

  15. aifelle permalink

    Pour renchérir sur les commentaires de Kathel et Maryline, je suis abonnée à G2reader, un agrégateur de flux simple qui me permet de suivre très facilement les blogs et les réponses aux commentaires. Sans lui, je serais perdue ..

  16. je lis les commentaires sur mes chroniques et je réponds toujours (sauf cas de force majeure)
    j’aime bien laisser un commentaire à propos d’une critique qui me plaît, la plupart du temps aussi, sinon je liasse au moins un « like »
    cela me permet de voir ce que les autres pensent du roman en question, ou cela me donne des idées de lectures (là par contre ma PAL a de quoi se rebiffer car elle s’étoffe de plus en plus)
    🙂

  17. J’ai lu attentivement ton billet (comme je le fais toujours lorsque je viens) et comprends tout à fait les questions que tu te poses… Je suis toujours ravie de trouver un commentaire sur mon blog, et plus particulièrement lorsqu’il est un peu long, détaillé et argumenté. J’ai remarqué que ce type de commentaire vient plutôt d’abonnés à mon blog qui ne me suivent que via la newsletter et avec lesquels je ne suis pas en contact sur les réseaux sociaux. Pour eux, cet espace est ainsi l’unique moyen de communiquer avec moi.Ils ne commentent pas tous les articles, loin de là mais lorsqu’ils le font, c’est toujours avec une motivation et une envie palpables. Car il est vrai que les discussions s’engagent plus facilement sur FB ou Instagram mais avec un biais assez terrible : ceux qui discutent ne vont pas forcément lire le billet, ils le font sur la base de leur propre lecture ou envie de lire le livre concerné… ce qui est très différent.
    Si l’on regarde les différents commentaires sur les blogs, c’est souvent très laconique (et je me place également dans cette catégorie, je n’ai pas toujours un truc hyper intelligent ou personnalisé à dire mais juste je tiens à signaler que j’ai lu le billet, que j’ai parfois une certaine connivence avec qui est dit… ou pas). Mais je me dis que si moi j’aime bien découvrir des commentaires, alors c’est le cas des autres aussi…
    En ce qui me concerne je réponds à tous les commentaires mais bon, vu le nombre, ce n’est pas non plus un boulot à plein temps. Et je retourne voir si on a répondu aux miens. J’ai parfois essayé de m’immiscer dans des échanges en répondant à quelqu’un sur un autre blog que le mien dans l’espoir d’enclencher une discussion mais j’ai fait chou blanc. L’interaction semble effectivement plus aisée sur FB ou IG.
    C’est un peu dommage, oui. Pour moi, le blog est un espace un peu privé où seuls ceux qui sont intéressés peuvent venir échanger vs les réseaux qui ouvrent plus grand les portes (ce qui est tout de même bien si on a envie d’être lu…). Mais il semble que l’effort à faire pour y venir devienne trop important en regard de l’offre Bookstagram.

    • Merci pour ta longue contribution à ce post. Je constate qu’on aime tous recevoir des commentaires, et que la majorité répond mais que, globalement, on regrette de ne pas avoir plus d’échanges. Personnellement, je ne me sers de FB que pour donner plus de visibilité à mon blog, et je ne suis pas sur IG. Je préfère l’aspect durable du blog.

  18. En tous cas, ton billet en suscite, des commentaires !! J’ai hésité à laisser le mien d’ailleurs, parce que je rejoins beaucoup tout ce qui s’est écrit précédemment.

    Je ne commente généralement que si j’estime avoir quelque chose d’un peu intéressant à dire… et je suis les réponses qui y sont apportées (je suis abonnée à une soixantaine de blogs via blogger, ce n’est donc pas très compliqué, à condition de consulter régulièrement la liste des parutions d’articles).. j’aime bien qu’on me réponde (le pire c’est d’être la seule à qui on ne répond pas.. j’ai connu un blog, désormais fermé, dont j’appréciais beaucoup les articles, et bizarrement, son « autrice » ne répondait presque jamais à mes commentaires, alors qu’elle le faisait pour les autres… c’était très vexant !). Du coup, je m’applique à répondre systématiquement à ceux qu’on laisse « chez moi ».

    Je pense qu’on apprécie tous d’avoir des commentaires, le but du blog c’est quand même d’être lu, et d’occasionner des échanges. Et comme toi, je me sens un peu frustrée quand je constate peu voire pas du tout de commentaires sur un livre que j’ai aimé. D’une manière générale, les auteurs ou titres méconnus suscitent peu de réactions, et je trouve ça dommage…alors, j’essaie de les remettre en avant au moment du bilan de fin d’année…

    Bon, un peu inutile car redondant ce commentaire…

    • Mais non mais non pas inutile du tout, j’aime te lire et savoir ce que tu penses. Tu fais partie des blogs auxquels je suis abonnée car je ne voulais rater aucun de tes articles, tu lis des livres qu’on voit peu sur la blogosphère et c’est tout à ton honneur. Et puis, grâce à toi, je vais participer à une lecture commune spéciale Russo avec la crème des blogueurs !
      Je suis en train de rentrer les adresses des blogs que je suis dans un agrégateur, et je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait avant, je sens que ma vie de blogueuse va en être bouleversée et surtout simplifiée !

  19. Comme Ingannmic, je ne vais pas être originale …. En général, je laisse des commentaires quand j’ai eu le temps de bien lire l’article, ou que j’ai lu le livre et que j’ai quelque chose à rajouter, mais comme je suis souvent en retard, tout a déjà été dit, alors je ne dis rien.
    Je n’aime pas non plus laisser juste un commentaire pour dire, je note, en général, je note juste le titre et le blog et je passe mon tour de commentaire.
    Comme ingannmic encore, je suis souvent déçue quand un titre que j’ai aimé et peu présent sur la blogo ne donne que quatre ou six commentaires, je trouve dommage que les titres déjà sureprésentés dans les médias, le soit aussi sur les blogs. ce qui fait que j’en suis de moins en moins, juste ceux auxquels je suis abonnée sur G2reader, à peine une vingtaine, en fait. Mais je ne manque pas de conseils pour autant.
    Je répond toujours aux commentaires, même avec un ou deux jours de retard, pour moi, c’est juste une marque de respect pour quelqu’un qui a pris le temps de me lire.
    Et pour finir, worlpress est effectivement bien pratique pour retrouver les blogs sur lesquels tu as commenté, ce qui fait que je lis les réponses à chaque fois.
    Je ne suis pas sur d’autres réseaux, il me semble que cela créé davantage de visibilité, comme tu le dis, mais je préfère garder le temps de la communication pour des articles, ou des livres, que je lis vraiment.
    Et tu as bien raison pour l’agrégateur, c’est plus simple, et moi, cela me permet de commenter parfois plusieurs jours après la publication de l’article.
    Pas sûre d’être utile, mais bon …

    • Ah cet agrégateur mis en place depuis hier me facilite la vie, mais pourquoi n’y ai-je pas eu recours avant ? Cet article m’aura permis de constater que mon blog est lu, et ça c’est précieux, que les personnes ont pris le temps de répondre, et ça c’est précieux aussi, et puis de gérer au mieux les blogs que je visite. Je suis ravie !

  20. Waaah! 48 commentaires, Cela ne m’est jamais arrivé! C’est comme un prix de fidélité de la part de tes lecteurs que tu récoltes là.
    Les commentaires, ça fait toujours plaisir, une sorte de reconnaissance du public. Malgré les statistiques, je ne sais pas qui lit vraiment mon article, ni si c’est un bon compte-rendu. Ce n’est pas grave, j’écris pour mon propre plaisir avant tout. Joyeuses fêtes!

    • Oui ça fait toujours plaisir, et là j’avoue que je suis comblée, je ne pensais pas avoir autant de réponses complètes, longues et développées. C’est génial !

  21. flyingelectra permalink

    quel succès ! comme toi, je lis pas mal de blogs et j’aime commenter, quand j’ai lu le livre ou lorsque je trouve le billet bien écrit, tentant, drôle .. mais j’ai freiné mes commentaires car sur certains blogs, jamais de réponse ! je me souviens de l’un d’eux où j’ai laissé pendant un an à chaque billet un commentaire – sans jamais avoir de réponse – j’ai été refroidie (bon du coup elle a arrêté son blog ..) donc depuis, je trie – je ne laisse plus de commentaires sur les blogs qui ne répondent pas. Je lis ou survole leurs billets si ça me tente, point barre. Je continue de commenter sur ceux qui aiment les échanges et sur mon blog, je réponds à tous les commentaires (wordpress est très pratique, Blogger ne les montre pas tous …) je trouve cela .. normal et poli ? je sais que beaucoup de lecteurs ne laissent aucun commentaire et ça ne me dérange pas, mais lorsque quelqu’un prend le temps de laisser un commentaire et de se battre contre les captcha et robot .. c’est bien de lui répondre !
    allez joyeuses fêtes de fin d’année !

    • Je te rejoins sur les blogs qui ne répondent jamais aux commentaires ou ceux qui répondent à certains et pas à d’autres (remarque, ça m’arrive quand les commentaires sur un article arrivent longtemps après… je l’avoue). Et wordpress est très pratique pour suivre les commentaires et donc, je n’ai aucune excuse !
      Et tu as raison aussi, les captcha et maudits robots m’ont parfois découragée de laisser un commentaire, alors quand on passe ce barrage, bah une réponse est bienvenue !
      A bientôt !

  22. Hé ben… tout le monde a son mot à dire 🙂

    Je rejoins certains des commentaires: je lis tous mes commentaires et j’y réponds.
    Comme Nicole le dit, pour moi ça va vite et je prends le temps de le faire le weekend quand je suis relax. C’est normal d’y répondre, et je trouve que cela crée un lien avec les personnes qui déposent un avis/une question.
    Comme toi, je suis parfois déçue quand certains « fidèles » ne laissent pas une trace de leur passage mais c’est le jeu.

    J’aime aller lire les blogs et y laisser un commentaire (quand je n’ai rien à dire, je « like » le billet pour signaler que je suis venue et que j’ai lu l’article) et ce que j’apprécie beaucoup c’est les réponses données (et je te rejoins sur les commentaires de Marie-Claude 😀 )
    Je ne vais pas arrêter de lire/commenter chez ceux et celles qui ne répondent jamais mais ça a le don de m’énerver (bon le mot est peut-être un peu trop fort)

    Merci à toi d’avoir posé ces questions et je suis heureuse de lire toutes ces réponses!
    Passe d’excellentes fêtes et à bientôt sur nos blogs respectifs 😉

    • On se rejoint sur plein de choses et sur Marie-Claude qui ne pointe pas le bout de son nez ici, alors qu’elle aurait sûrement plein de choses à dire… Elle doit être occupée, en vacances ou je ne sais quoi… Tu as raison, créer du lien, c’est extrêmement important. La lecture est une activité solitaire et quand on la partage, elle permet les échanges, et des échanges souvent intéressants !

  23. J’ai lu (un peu en diagonale mais quand même !) tous les commentaires et j’ai lu attentivement ton billet qui pose de vraies questions, qui sont partagées par pas mal d’entre nous apparemment, par moi en tout cas ! Comme certaines, je réponds à tous les commentaires qui sont laissés sur mon blog, en tout cas j’essaie, sachant que la moitié de mes réponses ne seront pourtant jamais lues car on ne revient pas toujours voir si notre commentaire a reçu une réponse.
    De mon côté j’essaie de commenter le plus possible si l’article m’a intéressée car quand je vois le plaisir que j’ai à lire vos commentaires je me dis que c’est pareil pour les autres !!
    Et j’en profite pour te dire que je viens maintenant régulièrement sur ton blog et compte bien continuer en 2020 ! Je pense que pour suivre les blogs il ne faut pas en avoir trop à aller voir, personnellement j’en suis une vingtaine mais pas plus.
    Gros bisous !

    • Tu as raison, je viens d’en référencer 32 (dont tu fais partie bien sûr) dans mon agrégateur et je trouve que ça fait déjà beaucoup… Mais comment en supprimer ? Ce n’est pas possible ! A tout bientôt sur nos blogs respectifs.

      • Et je n’ai jamais réussi à utiliser un agrégateur… c’est facile ??

      • Oh oui ! et puis il y a des tutos en ligne pour t’aider si tu bloques. Je n’en suis qu’au début, je ne connais pas encore toutes les fonctionnalités mais c’est vraiment bien. J’utilise netvibes.

  24. Bon, me v’la. Je m’étais déconnectée quelques jours, profitant d’un chalet sans ordi. Et là, ce billet! Je me suis faite un gros café au lait, je me suis bien posée, et j’ai tout lu!

    On s’en poses-tu, des questions, hein?

    Je trouve cette question… épineuse. Le sujet peut se révéler délicat… Il m’est arrivée de vouloir l’aborder, sans aller jusqu’au bout. Aussi, je te lève mon chapeau!

    Je vais y aller comme je le sens.

    – Je réponds toujours aux commentaires laissés sur mon blogue. C’est la moindre des choses. Pour moi, le contraire serait non envisageable. Ne nous voilons pas la face, les commentaires, comme les réponses, peuvent parfois se révéler répétitifs. Aussi, la répétition sur mon blogue ne m’agace pas, mais ce que j’écris chez les autres… je me dis parfois que j’aurais mieux fait de ne rien écrire.

    J’ai su que j’étais lu par plusieurs personnes qui ne laissent jamais de commentaires (soit qu’ils n’ont pas de blogue, soit qu’ils n’ont juste pas envie de laisser un mot, soit qu’ils s’expriment via Instagram après avoir lu mon billet). Ça me va. Je ne tiens pas à tout prix aux commentaires (en ce sens que je ne ferais rien pour en avoir plus; ce n’est pas la première raison pour laquelle je tiens mon blogue). L’échange et la complicité qui se développent sont la cerise sur le sundae. Mais là, si demain, je n’avais plus aucun commentaires chez moi, je serais le cul à terre. Je me dirais: mais où est passée toute ma belle gang? Par contre, si je débutais un blogue et que je n’avais aucune commentaire, ça ne m’empêcherait pas de continuer. Ce qui m’amène à… une blogueuse m’a contactée l’an dernier pour que je lui donne des trucs pour que son blogue soit plus populaire et attire plus de lecteurs. Que répondre? Il n’y a pas de recette. Pour moi, l’authenticité fait foi de tout. Mon blogue n’a pas pour but de plaire. Je me dis que s’il me plait à moi, il y a peut-être des chances qu’il plaise à d’autres. Et puis, on ne peut pas espérant tout avoir sans rien donner. C’est un échange. Si on ne s’intéresse pas à un minimum de blogues et qu’on ne veut être qu’une vitrine, ben pour moi, l’intention est vaine.

    Peut-on dire qu’un blogue sans commentaire est en mauvaise santé? Je ne saurais l’affirmer. Tu en penses quoi, toi?

    – Depuis que j’ai créé mon blogue (2014), j’ai de plus en plus restreint avec le temps le nombres de blogues que je suis. Tout est une question d’intérêt, d’affinités et, oui, de temps. Par conséquent, aujourd’hui, je suis 24 blogues, pas un de plus. Ils se trouvent dans ma blogroll. Aussi, c’est facile de voir apparaître un nouveau billet. Je les suis assidument et je lis toujours tout. Je fais mon possible pour laisser un commentaire. Lorsque je n’en laisse pas, c’est que je n’ai rien à dire ou à ajouter. Mais là, la culpabilité me pogne!

    – Je trouve difficile de laisser des mots intelligents, avec de l’esprit. Particulièrement lorsque le livre dont il est question n’a aucun écho chez moi. Ou des billets sur les bd et/ou albums jeunesse. J’en lis très peu en ce moment, même si ce n’est pas l’envie qui manque. Aussi, la plupart du temps, j’écris que je suis fortement tentée (ou non), que je note l’ouvrage en question (tu devrais voir mes listes de titres! Je pourrais lire de la bd pendant 1 an minimum!) Ben là… c’est quoi l’intérêt que je laisse un tel commentaire? Pour l’échange, on repassera, non?

    – Il y a tant et tant de lectures, de tentations et d’envies. On ne peut pas tout lire. Les blogues que je suis sont ma source première de puisage de lectures. Sans vos billets, je serais passée à côté de tellement de fabuleuses lectures. Il m’arrive à l’occasion de me dire que mon blogue me gruge trop de temps et que je pourrais arrêter. Ça ne prend pas longtemps que mon idée prend le bord. Vous me manqueriez ben trop. J’y tiens, à ma p’tite gang!

    P.S. (Je suis extrêmement flattée que tu parles de moi et de mes commentaires, que je trouve si souvent plat, répétitif, voire insignifiant. J’espère tellement que c’est de moi dont tu parles, sinon, je ferai mieux de filer sous ma couette… Entre Madame Couette, le Caribou et Marie-Claude, ça ressemble à un dédoublement de personnalité! Mais je pense que les Marie-Claude sont plutôt rares sans notre «cercle».)

    • Marie-Claude, Madame Couette, tu as gagné le prix du plus long commentaire sur la toile ! euh… sur mon blog ! Je savais que tu aurais plein de choses à dire sur ce sujet.

      Tu as illuminé ma journée ! Enfin, te lire, sur plusieurs de mes articles en plus et cerise sur le gâteau tu réponds à mes réponses ! Si ça n’est pas de l’échange ça, qu’est-ce que c’est ?
      Fut un temps je me disais : Tant que X (et ce n’est pas toi…) n’a pas commenté mon article, je n’en mettrai pas d’autres ! N’importe quoi, hein ? En fait c’était pour laisser un laps de temps honorable entre deux articles parce que moi-même j’ai du mal à suivre un blog qui publie trop souvent. Mais c’est un autre sujet !

      Je réponds à ta question : « Peut-on dire qu’un blogue sans commentaire est en mauvaise santé? Je ne saurais l’affirmer. Tu en penses quoi, toi? »
      Moi, je ne pense pas. Parfois les blogs n’ont pas de commentaire mais ces personnes échangent sur les réseaux sociaux, donc il y a échange. Et puis ça dépend complètement de la raison pour laquelle le blog a été créé. Parfois les gens s’en fichent. Et puis ça ne veut pas dire qu’ils n’ont pas de visite.
      En revanche, je ne vais pas (quelqu’un l’a dit plus haut me semble-t-il) commenter chez quelqu’un parce qu’il commente chez moi si je ne trouve pas ses articles intéressants ou si je n’ai rien à ajouter à ses articles. On commente sur un blog parce qu’on en a envie, pas forcément pour rendre la monnaie de la pièce. Même si ne jamais aller voir d’autres blogs est mauvais signe me semble-t-il.

      Je vais régulièrement sur un blog qui n’a aucun commentaire, mais j’y vais parce que j’adore ses articles, qui ne sont pas dans la mouvance de la bien pensance, j’y ai parfois laissé des commentaires restés sans réponse donc j’ai arrêté mais je continue à le lire.

      Bon, je vais arrêter là, et merci pour tes passages ici !

      • Sapristi! J’ai écrit une longue réponse et il y a eu un bug! Pis là, j’ai la flegme de recommencer!
        En gros, c’est génial, cet échange.
        Tu remets ça avec: Qu’est-ce qu’un rythme de publication équilibré?!

      • Et voilà encore une fois j’ai éclaté de rire à la lecture de ton message ! Ne me tente pas trop, je la trouve intéressante cette question !

  25. luocine permalink

    Quel succès Krol !, bravo pour ce débat très constructif;
    Voici ma contribution : sauf si je suis en déplacement, je réponds aux commentaires et je regarde si les auteurs des quelques blogs que je suis (dont le tien) ont répondu aux miens. quand un livre m’intéresse, je lis tous les commentaires, j’en apprends souvent beaucoup grâce aux remarques des uns et des autres. Et on apprend également à connaître les auteurs des blogs, par exemple Krol, au début que je te suivais j’étais amusée et parfois agacée par tes billets trop laconiques. Depuis j’ai appris à lire entre tes lignes et je trouve que tes billets se sont étoffés , en revanche tes réponses aux commentaires font rarement plus d’une ligne. Sauf pour ce débat que tu as si bien fait fait d’ouvrir.
    Je ne fais q’un vœu pour toi que 2020 te permette de belles découvertes à partager avec tes lectrices et lecteurs;
    Luocine

    • Ah Luocine, quel plaisir de te lire, tu fais partie des personnes dont je guette les commentaires et chez qui je vais à chacune des parutions.
      Ton commentaire va me permettre de m’expliquer sur mes articles « laconiques ». Lorsque je lis un billet sur un livre, je saute en général toute la partie « résumé du livre » parce que ça ne m’intéresse pas. Pour deux raisons : soit je l’ai lu et je le connais, soit je ne l’ai pas lu et je ne veux pas le connaître, je préfère le découvrir moi-même et d’ailleurs quand je connais trop le contenu d’un roman, en général je ne l’apprécie pas. En conclusion, je dirai que mes articles sont donc souvent bien plus longs que ceux des autres puisque j’essaie de ne donner que mon avis sans divulguer la totalité du livre. Car, lorsque je lis certains blogs, je ne lis finalement qu’une seule phrase (allez parfois deux ou trois) qui m’explique la raison pour laquelle l’auteur(e) du blog a aimé ou pas le livre.

      Sinon, tu dis une chose très importante, les commentaires sont aussi importants que l’article car, parfois, ils disent des choses sur le livre différentes, divergentes et souvent intéressantes.

      Merci pour ta contribution à cet article ! Et à très bientôt.

  26. Autist Reading permalink

    Ah, les commentaires… et les réponses (éventuelles) aux commentaires…. un long débat.
    Quand je laisse des commentaires, c’est généralement que j’ai lu le livre dont il est question et que je vais dire ce que j’en ai pensé. Parfois, c’est simplement pour dire que ce livre me fait également envie, mais déjà, là, je me demande quelle est l’utilité d’un tel commentaire. Tous les lecteurs/trices ont ce même problème des tentations incessantes et du manque de temps chronique, alors…
    Quand il s’agit d’un livre que je n’ai pas envie de lire, ou d’un genre qui ne m’intéresse pas, je me tais. Je n’ai rien de plus intéressant à dire (et au final, tout le monde s’en fout que j’aime ou pas).
    Il existe sur WordPress une option qui n’est (à ma connaissance) pas disponible sur les autres plateforme de blogs, cette petite étoile que l’on peut cliquer pour dire « j’aime » comme sur FB. Pour moi, quand je clique, ça ne veut pas forcément dire que j’aime le billet et/ou le livre dont il est question, mais montrer à la personne que je suis passé et que j’ai lu ce qu’elle avait à dire. Qu’elle ne prêche pas dans le désert et que, même si je n’interviens pas, je suis passé par là.
    C’est une option que j’aimerais bien voir Blogger mettre en place (peut-être même que quand on s’y connaît un peu, c’est facilement réalisable, qui sait…).

    Pour ce qui est des commentaires laissés sur mon blog, j’ai du mal à concevoir ne pas y répondre (pas forcément dans la foulée mais pas dix ans plus tard non plus). Ça serait à mes yeux comme un manque de respect, comme de dire ’cause toujours…’. Il me paraît difficile de vouloir interagir si on n’entretient pas le dialogue (et c’est un autiste qui te dis ça!). Et en même temps, c’est bien parce que cette interaction là, cet échange, tous virtuels qu’ils soient me manquaient que j’ai décidé à un moment donné de rendre mon nouveau blog public…
    Alors oui, évidemment, parfois, certains commentaires n’appellent pas forcément de réponse. Mais je m’arrange toujours pour glisser un petit mot (c’est là que la fameuse option j’aime me serait très utile !!!). Le summum, c’est quand ma réponse génère une réaction de la personne et que je doive lui répondre à nouveau, qu’une sorte de dialogue, même bref, s’instaure. Alors, inutile de te dire que je sis à l’affût du moindre commentaire (même si je n’en fais pas une condition sine qua non pour bloguer) et encore plus des réponses à mes commentaires !!!
    Mais je crois que ce qui me met le plus en joie (et ça ne m’est encore jamais arrivé sur ce blog, mais plusieurs fois sur l’ancien), c’est quand, des mois, voire des années, plus tard, un visiteur laisse un commentaire sous un ancien billet, insuffle un renouveau de vie à un billet oublié. Je me dis que ce qui « a été » présente encore de l’intérêt pour quelqu’un quelque part.

    Voilà, je m’en vais maintenant lire toutes les interventions que ta question a générées (si je les avais lues avant, je suis certain que j’y aurais trouvé l’ensemble de ce que je je t’ai dis un peu plus haut, et je n’aurais du coup pas vu l’intérêt de te répondre).

    • Et vraiment tu as tout lu ? Tout vraiment tout ?
      Je suis d’accord avec toi wordpress est génial ! Il y a le bouton j’aime mais on peut aussi suivre les commentaires, que ce soit sur notre blog ou sur tous les blogs wordpress, c’est simple et fonctionnel.
      Je te remercie pour ta longue participation, chacun a apporté son petit grain et a contribué à faire de cet article un vrai sujet !

    • J’aimerais bien, moi aussi, que la fameuse option j’aime existe sur Blogger!

  27. Salut (je viens de découvrir ton blog). Je laisse un commentaire dès que j’ai quelque chose à dire dessus, sinon j’évite les phrases toutes faites. Je réponds à tous mes commentaires et aux réponses, je ne suis que sur WordPress donc je suis notifié et je me dis : la personne a fait l’effort de vouloir échanger, je ne vais pas l’ignorer. En plus j’ai créé le blog pour échanger passion donc ça me fait plaisir. Il arrive que j’ai rien à dire, même très souvent si la personne fait des chroniques de suite de livre que je n’ai pas lu et qui ne sont pas dans ma prévision lecture

    • Bienvenue ici ! Et merci pour cette contribution. Moi aussi souvent je n’ai rien à dire et parfois je me laisse aller à une phrase banale juste pour prévenir que je suis passée.

  28. Ah mais moi aussi j’ai tout lu… avant je commentais beaucoup plus mais ces temps-ci, je m’éloigne de tous les blogs, même du mien. Mais j’aime quand même dire bonjour, dire « je suis passée, tu m’as intéressée »… Et depuis que j’ai changé d’ordi, je ne sais même plus comment commenter avec WordPress… faque je ne reçois plus les notifications qu’on a répondu à mes comms… sinon j’avoue que je ne lis pas toujours les réponses. Facebook a vraiment changé les blogs… on est plus dans le rapide. J’avoue que le fait d’avoir beaucoup moins de commentaires qu’avant fait que ça me donne moins envie d’écrire des billets. J’aime juste plus ou moins me parler toute seule!

    • Intéressante ta dernière remarque, on n’aime pas écrire dans le vide, on veut être lu bien sûr. Mais ce n’est pas forcément le nombre de commentaires qui l’indique, c’est aussi le nombre de visiteurs. Liras-tu ma réponse ? 😉

  29. Pour ma part, je pense qu’il n’y a pas vraiment de règle, c’est juste ce qu’on investit. Parfois j’oublie complètement mon et les blogs parce que j’ai une vie dense et prenante à l’extérieur, divers projets, reprise d’études, théâtre. Mais il y a effectivement des blogs dont je me sens proche, assez étrangement, une atmosphère, un esprit un peu rebelle. Mais je reviens toujours avec une forme de passion. Certains s’attachent uniquement à l’information qui est véhiculée, d’autres à ce qui relie. J’aime bien venir chez toi, depuis toujours, c’est assez inexplicable, et dans mes infidélités à la toile, tu fais partie de celles et ceux auxquels je suis le plus fidèle. Alors oui, ces mots comme des zébrures dans le ciel, c’est important.

  30. keisha41 permalink

    He je suis revenue, tu vois. Tu fais partie des blogs que je visite régulièrement, en commentant ou pas (mais à la louche je crois que je le fais régulièrement)
    Quand un inconnu vient sur mon blog, je vais au moins voir qui c’est, et c’est comme ça que j’ai découvert des blogs vraiment sympas. Après, il faut quand même un minimum de commun entre deux blogs, tu me vois suivre un blog 100 % YA? Je ne saurais vraiment pas commenter intelligemment… Mais je ne me contente pas des blogs avec qui je suis du même avis à plus de 95% , ce serait triste et empêcherait des découvertes…
    Sinon, je le redis, je suis triste quand du jour au lendemain ou presque; un blog qui visite ne vient plus du tout… En général je continue à le visiter et commenter, des semaines, des mois, de moins en moins, et j’arrête (j’ai des noms que je ne peux donner) ^_^

    • Des noms, des noms !!!… Non je plaisante ! Je suis d’accord avec toi, j’aime aussi découvrir de nouveaux blogs mais il ne faut pas non plus qu’il soit trop éloigné de mes goûts, sinon, je ne peux pas commenter non plus.

  31. J’ai bien mon avis sur la question ! Perso, j’ai prévenu il y a quelques années que je ne répondais plus aux comm sur mon blog, par gain de temps et pour ne pas répondre des banalités ! je réponds quand il y a réellement une question dans le comm ou quand celui-ci m’inspire une réaction qui change de l’ordinaire. Mais j’adore lire les comm et cela prouve un minimum d’intérêt non anonyme envers mon blog
    Je dépose systématiquement un comm quand le lis le billet d’une blogueuse. C’est comme un coucou, ou une réaction réelle au billet en fonction du titre ou de la façon dont il est rédigé. Je connais bien certaines blogueuses et certaines me font rire ou autre. par contre, il est très rare que j’aille lire les réponses à mes comm, sauf si mon comm m’est à moi même mémorable !
    Comme toi, je ne suis pas toujours fidèle de façon hebdomadaire alors que je le fus à une époque, au début, mais c’était trop chronophage et au détriment de la lecture.
    Mais aussi pour moi, la blogo est un lieu d’échange. Donc quand l’échange ne se fait que dans « un sens », je me lasse de la blogueuse qui ne me visite pas, à moins que son blog ait vraiment un intérêt précis et particulier pour moi. Et encore…

    • Ah bon, tu ne réponds pas ? Il me semble que tu m’as déjà répondu plusieurs fois (à moins que je ne me trompe). Bon, puisque tu ne viendras pas lire ma réponse, bah je m’arrête là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :