Aller au contenu principal

Une histoire des loups de Emily Fridlund

3 avril 2019

Une histoire des loups

Emily Fridlund

Gallmeister

2017

295 pages

 

 

 

 

Gallmeister est souvent pour moi gage de qualité. J’avais bien lu quelques critiques négatives sur ce livre, mais je l’avais acheté les yeux fermés (éditeur oblige) à sa sortie et après avoir bien tardé (un an et demi), je me suis enfin décidée à le lire.

Que ma lecture fut laborieuse, hachée, et souvent superficielle (lecture en diagonale pour aller à l’essentiel) !

Pour quelle raison suis-je allée au bout, moi qui abandonne très facilement un livre ? Probablement par curiosité. Je désirais avoir le fin mot de l’histoire. Ben, y’en a pas. En fait, on sait tout ce qu’on doit savoir avant la fin.

Je me suis beaucoup ennuyée dans ce roman, l’auteure parsème son texte de retours en arrière inutiles (à mon avis). L’écriture n’a rien d’extraordinaire. Et je ne pense pas que cela vienne de la traduction, l’éditeur étant un gage de qualité… je me répète. D’aucuns ont trouvé ce texte poétique, je cherche encore une once de poésie…

Le tragique événement qui doit survenir, on s’y attend tellement que l’effet de surprise n’a pas lieu. Je n’ai pas ressenti de réelle tension. En tout cas, l’écriture ne me l’a pas permis. La construction du roman non plus.

Les personnages n’ont pas de corps, ils semblent dénués de vie intérieure.

Non, vraiment, un roman sans grand intérêt à mon humble avis.

Je me rends compte que je n’ai absolument pas parlé de l’histoire… Mais si cela vous intéresse, il y a plein de résumés sur Babelio.

Je partage donc l’avis de Jérôme (au fait Jérôme, j’aime beaucoup Laura Kasischke mais je n’ai pas aimé ce roman-là, comme quoi…), de Tant qu’il y aura des livres, Noukette, Fanny, Itzamna.

Et comme je ne suis pas sectaire, je mets des liens vers des critiques positives : Léa touch book, Baz’art.

En tout cas, cette lecture m’aura permis de sortir un livre de ma PAL et ainsi de participer au challenge d’Antigone.

Publicités
36 commentaires
  1. Ah mon dieu oui, quelle plaie ce roman…. quel ennui…. J’en baille encore rien que d’y penser ! C’est dommage parce que l’idée de départ était quand même pas mal du tout, il y avait moyen d’imaginer une histoire autrement plus palpitante ou en tous cas plus intéressante…! Next !

  2. Vos avis négatifs me donneraient presque envie de l’emprunter pour voir… mais non, il y a assez de bons romans ! 🙂 Un faux pas pour Gallmeister, qui édite dans d’autres titres formidables !

    • Ca me fait la même chose, quand trop d’avis sont négatifs sur un livre, j’ai parfois envie de le lire, pour voir.

  3. Moi aussi j’ai lu pas mal d’avis négatifs à son sujet, suffisamment pour ne même pas me donner envie d’essayer !!

  4. keisha41 permalink

    Donc à éviter; D’ailleurs depuis quelque temps je me méfie un peu de Gallmeister (dommage, c’était un chouchou)

  5. Bon, ça c’est fait. Je crois que je vais me passer du résumé… C’est vrai que Gallmeister est un gage de qualité mais je me demande si ça dure avec leurs parutions tout azimut, on est loin de la ligne éditoriale du début.

    • C’est le premier Gallmeister que je n’ai pas aimé du tout, en revanche, il y en a d’autres qui ne m’ont pas vraiment emballée.

  6. aifelle permalink

    Je me suis fiée aux avis négatifs et je ne me suis pas lancée. Tu ne me fais pas regretter ..

  7. Il faut bien une exception à la règle : tout est bon chez Gallmeister.

  8. je vais faire l’impasse…

  9. je ne dirais pas que le roman est sans intérêt. mais c’est un des rares (voire le seul pour l’instant) qui m’a à moitié convaincu. je partage en partie ton ressenti. et au fait, j’ai lu le dernier roman de David Vann…c’est un grand romancier !!!!

    • Tu me recommandes le dernier Vann ? Tu sais ce que je pense de ses romans ? Tu t’en souviens ? Ils me convainquent jamais complètement…

  10. Ah, je l’ai abandonné à plus de la moitié quand même!

  11. ça reste un souvenir de lecture pénible. D’autres que nous on adoré, tant mieux, mais ce n’était clairement pas un roman pour moi.

  12. Je l’ai trouvé mauvais, et totalement inintéressant (j’ai lutté pour le finir, après avoir été à deux doigts de l’abandonner). J’en avais parlé dans un billets sur mes « flops » de lecture. 😉

  13. je suis comme toi par rapport à Gallmeister, je me serais donc fait avoir aussi! Merci de m’éviter ça 🙂

  14. Comme Jérôme, c’était une lecture pénible! Je me suis rendue au bout de peine et de misère!

  15. luocine permalink

    C’est sympa de mettre sur la blogosphère des livres qu’on n’aime pas , d’abord ça allège les listes des autres, et puis ça donne confiance dans les coups de coeur et alors,de se laisser tenter.

    • Souvent je ne fais pas de billet sur les livres que j’abandonne par désintérêt ou que je n’aime pas du tout, mais parfois, je me laisse aller…

  16. Ben mince alors ! Une lecture à vite oublier.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Objectif pal d’avril ~ le bilan – Les lectures d'Antigone

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :