Aller au contenu principal

C’est aujourd’hui que je vous aime, une BD de Morel et Rabaté

27 mars 2019

C’est aujourd’hui que je vous aime

Scénario : François Morel

Dessin : Pascal Rabaté

Editions Les arènes

janvier 2019

72 pages

 

 

 

 

Les balbutiements de l’amour à l’époque de ma propre jeunesse, c’est-à-dire au siècle dernier. Nostalgie, quand tu nous tiens… Giscard d’Estaing qui s’invite à la table des Français, les sous-pulls qui collent (qui sont d’ailleurs revenus à la mode récemment et que je ne porterai pour rien au monde), Danièle Gilbert (mais qui se rappelle encore de cette animatrice de télévision ?), les canadiennes (c’était autre chose que les tentes quechua quand même !)…

Isabelle Samain, Isabelle Samain, Isabelle Samain, ça sonne comme un refrain, c’est lancinant comme un amour naissant, ça chante comme le bonheur d’aimer à 12 ans, c’est obsédant comme un premier amour adolescent.

Et bien moi, je l’ai bien aimé cette petite BD. J’ai souri béatement tout le long de ma lecture. J’y ai retrouvé la poésie de François Morel, sa justesse, le regard tendre qu’il porte sur les gens, son humour subtil et sa douce fantaisie.

Maladresses, érections, découragement, espoir, ouverture… la vie amoureuse d’un jeune adolescent.

Les illustrations de Rabaté offrent aux mots de François Morel un écrin malicieux tout à fait charmant.

Publicités

From → Bande dessinée

18 commentaires
  1. Malicieux et charmant, c’est ça. La rencontre de ces deux auteurs est parfaite !

  2. Moi aussi j’ai envie de sourire béatement…! (et je me souviens très bien de Danièle Gilbert ^^)

    • Bah dis donc, toi, tu es bien jeune pour connaître Danièle Gilbert, j’étais enfant quand elle passait à la télé…

  3. très tentant, j’ai des souvenirs de Giscard à dîner ou au coin du feu, parlant de son « amour » pour Maupassant (il me l’a d’ailleurs transmis ce soir-là!!)
    nostalgie quand tu nous tiens:-)

    • Euh Giscard, pour moi, ce ne sont que des souvenirs d’enfant… je me souviens de mes parents en parlant, mais c’est tout !

  4. aifelle permalink

    Je lirais n’importe quoi de François Morel tellement je le trouve épatant 🙂

  5. J’ai peur de manquer de références… mais je suis curieuse suite à ce billet.

    • Ah oui, si tu n’as pas connu cette époque, je ne sais pas si tu l’apprécieras de la même façon.

  6. luocine permalink

    plusieurs billets attirants et le tien qui en rajoute dans le plaisir je pense que je ne vais pas résister très longtemps.Même si comme toi je n’ai guère envie de porter des sous-pulls collant en lycra oranges ou jaunes ….

    • Hé hé ! J’aime quand tu ne résistes pas… C’est ça le lycra ! beurk ! très à la mode de nouveau d’ailleurs…

  7. Rhoo, ma jeunesse. Je note et comblerai une petite lacune… Je n’ai,encore jamais lu de BD rabaté !

  8. Comment résister à François Morel 🙂

  9. C’est un moment de pur bonheur nostalgique et qui me rappelle aussi que nos premiers amours étaient bien plus simples que ceux de nos enfants et leurs réseaux sociaux

  10. Morel / Rabaté : le combo idéal !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :