Aller au contenu principal

Betty d’Arnaldur Indridason

1 mars 2019

Betty

Arnaldur Indridason

Traduit de l’islandais par Patrick Guelpa

Métailié

2003

205 pages

 

 

 

Je n’avais pas encore  lu de roman d’Arnaldur Indridason, ce n’est pas faute d’avoir vu son nom sur les blogs, il y a de grands fans, mais comme je ne suis pas attirée par les policiers, je m’étais tenue à l’écart, sagement. Et puis on m’a offert celui-ci en me précisant bien qu’il ne faisait pas partie de la série des aventures du commissaire Erlendur Sveinsson, et qu’il valait le détour.

Un assassinat, un narrateur arrêté, tout l’accuse, il faut dire qu’il a été le jouet d’une machination implacable. J’ai lu ce roman presque d’une traite, avide de connaître le fin mot de l’histoire. J’ai, comme tout le monde, été surprise au milieu du livre, même si j’avais tiqué quelques pages auparavant sur un accord grammatical (en me disant que décidément on ne trouve plus de livre sans faute d’orthographe !). Le personnage de Betty est un vrai personnage romanesque, un être toxique à souhait, la sensualité dangereuse, une femme fatale comme on ne souhaite pas en rencontrer.

Je ne sais pas si je garderais longtemps en mémoire ce petit roman, mais il a eu le mérite de me faire passer un moment agréable.

Mais que pensent les lecteurs réguliers de l’auteur de ce one-shot ?

 

Publicités
24 commentaires
  1. Je ne l’ai pas lu, précisément parce que ne faisant pas partie d’une série… et aussi parce que je ne suis pas fan des polars avec femmes fatales inside ! 😉

  2. aifelle permalink

    Il est quelque part dans ma PAL.

  3. Pas lu, mais Indridason, ça van pas trop d’adrénaline

  4. j’aime bien Indridason en général surtout les premiers…
    celui-ci m’a déçue !

  5. luocine permalink

    c’est bien de lire des romans policiers chez toi. Pas trop fan moi non plus mais je vois que celui-ci t’a tenue en haleine.

    • Les romans policiers, j’en lis très très peu, mais j’ai trouvé celui-ci plutôt sympa, et heureusement, court !

  6. J’avais beaucoup aimé ce roman très habile et efficace, qui tranche un peu avec le reste de l’oeuvre de l’auteur, quoique je n’ai lu que 3 autres de ses titres, et cela fait bien longtemps que je ne me suis pas replongée dans un de ses romans. J’avais adoré La femme verte, aussi, hors de sa série habituelle, un titre assez difficile, sur le thème des femmes battues.

  7. A_girl_from_earth permalink

    Quelle coïncidence ! Je suis justement en train de lire mon premier Indridason mais j’ai choisi exprès un de sa série policière avec Erlendur. J’aime bien même si rien de foufou dans le rythme et le style. Mais j’attends d’arriver au bout du roman avant de me prononcer vraiment.^^

    • Ah non, ça rien de foufou dans le style, tu l’as dit ! Dans celui-ci, ce qui fait tout l’intérêt du livre c’est la surprise de taille qui nous attend au milieu du livre.

  8. Un one-shot que j’avais beaucoup aimé.

  9. J’ai lu une grande partie de sa série policière que j’ai beaucoup appréciée. J’avais bien aimé Betty, aussi. Je n’avais pas du tout imaginé ce que serait le coup de théâtre de mi-chemin et je l’ai trouvé très bien amené.

  10. En général, Indridason fait passer des moments agréables aux amateurs de polars. Mais cet enthousiasme modéré…,
    Il semble court, ce qui me convient souvent pour ce genre de livres.

  11. Bonsoir Krol, ce n’est pas mon préféré d’Indridason J’ai trouvé que l’histoire ressemblait à celle du Facteur sonne toujours deux fois. Bonne soirée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :