Aller au contenu principal

Un monde à portée de main de Maylis de Kerangal

30 novembre 2018

Un monde à portée de main

Maylis de Kerangal

Verticales

2018

285 pages

 

 

 

 

 

Il n’y a plus de doute, l’écriture de Maylis de Kerangal me transporte, ses longues phrases s’enroulent autour de moi, m’enveloppent et m’aspirent vers la profondeur des éléments. Je suis extrêmement sensible à ses mots, à ses images, et le plaisir que ses textes me procurent est immense.

Je crois qu’elle pourrait parler de n’importe quel thème, elle le fait avec une telle grâce que j’y adhérerais immédiatement.

Dans Un monde à portée de main, l’auteure nous emmène dans le monde du factice, de l’artifice, dans la technique du trompe-l’œil, et elle tisse autour de ses personnages un univers exceptionnel. Et d’ailleurs, cette technique c’est aussi celle de l’appropriation du « copiste » de la substance même qu’il peint, de son histoire, de l’histoire de son extraction (le marbre) ou de sa vie intérieure (le bois), on ne copie pas, on s’imprègne de l’élément, on devient l’élément.

J’avais beaucoup aimé Réparer les vivants et Corniche Kennedy (je me suis bien gardée d’aller en voir les adaptations au cinéma, l’écriture de l’auteure étant pour moi la qualité première de ses romans, et comment la traduire à l’écran ?). Je n’osais pas lire Naissance d’un pont, effrayée par le thème, aujourd’hui, je suis prête, je sens que je pourrais dépasser ce sujet peu engageant, ou plutôt, je sais que Maylis de Kerangal saura m’initier à cet univers inconnu.

Cette auteure a l’art de mettre en mouvement, lorsqu’elle raconte, ses mots deviennent des images mouvantes, combien de fois ai-je acquiescé devant la justesse d’une vision.

Et puis cette fin en apothéose pour moi, puisque Paula travaille au fac-similé de Lascaux IV, l’ultime, la copie parfaite, une incursion dans une forêt que je connais, dans laquelle je suis allée il y a quelques mois, pour la énième fois, et cette grille derrière laquelle je me suis trouvée avec la même envie de voir l’entrée de la vraie grotte. Cette grille qui barrait le mystère. Le protégeait.

Et cette histoire connue et archi-connue de la découverte de la grotte qui prend une allure nouvelle sous les mots de Maylis de Kerangal, qui m’a apporté d’autres informations, que j’ai aimé relire à travers ses phrases.

Une belle réflexion sur le côté factice de l’art, ceux qui ne sont pas des peintres mais des copistes. Et en même temps, quel talent pour peindre le marbre, le bois, qui trompent l’œil de celui qui les regarde.

Un très beau roman, d’une très grande qualité littéraire.

38 commentaires
  1. Comme toi, j’ai adoré Corniche Kennedy et Réparer les vivants, mais avec Un monde à portée de mains, le style ne m’a pas suffi, je me suis ennuyée…

  2. Pareil que Kathel

  3. Je n’avais pas lu les autres romans de Maylis de Kerangal car les domaines abordés ne m’intéressaient pas, mais je l’ai découverte avec « Un monde à portée de main » dont j’ai beaucoup apprécié la qualité littéraire également et qui m’a véritablement transportée dans un autre monde, pour mon plus grand plaisir. Je me retrouve totalement dans ton billet.

  4. Je n’ai encore lu ausun des livres de cette auteure.
    j’ai moyennement aimé le film adapté de « Réparer les vivants » et je suis restée sur cette déception…
    je verrai dans quelques temps …

  5. J’ai trouvé le moyen d’abandonner Réparer les vivants ^_^ mais je peux essayer ce titre?

    • Euh je ne suis pas sûre que tu aimes ce titre si tu n’as pas aimé Réparer les vivants. A moins que le sujet te captive… faut voir…

  6. Je l’ai trouvé beau et passionnant… Tu peux lire Naissance d’un pont, c’est avec celui-ci que j’ai découvert Maylis de Kerangal, avant Réparer les vivants et elle m’a scotchée !

  7. C’est chouette de te voir retrouver du plaisir à lire grâce à ce roman ! Moi c’est tout l’inverse ses phrases à rallonge me tombent des mains, ce n’est vraiment pas une auteure pour moi.

  8. J’aime beaucoup cette auteur. Je la trouve captivante. J’ai eu l’occasion de la rencontrer pour sa présentation de Réparer les vivants. Elle expliquer comme elle aborder un sujet et sa façon décrire. Très intéressant.

  9. J’ai lu un peu de tout sur ce livre ( apparemment, il divise pas mal) mais moi, il me tentait bien et il fait partie des rares livres de la rentrée littéraire à me tenter beaucoup…

  10. Je suis certainement complètement passée à côté. Le style ne me suffit pas! Il me faut de l’intrigue ce qui manque terriblement à celui-ci ! En tout cas, merci pour cet avis !

    • Moi aussi j’ai besoin d’un intrigue, mais là, ça m’a vraiment suffi ! J’ai trouvé ce roman passionnant. Cependant, je peux comprendre qu’on passe à côté.

  11. aifelle permalink

    Je n’ai jamais lu Maylis de Kerangal ; ses thèmes de m’attirent pas et j’ai l’impression que je n’aimerais pas du tout son style.

  12. J’adhère à tout ce que tu dis, mais surtout à ton premier paragraphe, les phrases de Maylis de Kérangal me font tout à fait le même effet !

  13. Je n’ai toujours pas lu Réparer les vivants mais c’est prévu pour 2019 🙂

  14. J’ai aimé tous les livres de Maylis de Kerangal, à l’exception de « Réparer les vivants ». Comme toi, j’aime beaucoup son style et me laisserait donc peut-être tenter par celui-ci après avoir lu ton article. Merci !

  15. J’ai un peu de mal avec le style pompeux de l’auteure.

  16. je le vois un peu partout ce roman et je vois aussi des avis contradictoires, il me reste donc à me faire ma propre opinion.

  17. Lu et beaucoup aimé !! Elle a vraiment une écriture fabuleuse… et j’ai eu la chance de la rencontrer en plus !

    • Ah oui, de la chance ! Moi, j’étais malade quand elle est venue à la bibliothèque à 5 kms de chez moi ! 😦

  18. Réparer les vivants fut une première fois… Et un coup de foudre.
    J’ai hâte de lire celui-ci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :