Skip to content

Le sang et le pardon de Nadeem Aslam

2 mai 2018

Le sang et le pardon

Nadeem Aslam

Traduit de l’anglais par Claude et Jean Demanuelli

Le Seuil

Janvier 2018

362 pages

 

 

 

Un Américain tue des hommes au Pakistan, il se fait arrêter, mais les autorités pakistanaises demandent aux familles de lui pardonner en échange d’argent ou d’un visa américain. Le prix du sang. La femme de Massud ne voudra pas se laisser faire mais la possible révélation au grand jour de son secret pourrait la perdre…

Nadeem Aslam fait partie de mes valeurs sûres. Lorsque j’ai une panne de lecture, que la plupart des romans me tombent des mains, je sais qu’en prenant un roman du Pakistanais, je vais quitter, pour un temps, notre confortable monde occidental pour un monde oriental terrifiant. Et j’avoue que j’aime ça.

Ce roman est douloureux mais il nous éclaire sur la corruption au Pakistan, sur l’intolérance religieuse, aussi bien du côté des hindous (au Cachemire) que des musulmans, sur les relations diplomatiques mondiales qui font fi de l’humain.

Ce genre de lecture touche particulièrement le côté rebelle de mon cœur, je tourne les pages au gré de mes soupirs et de mes révoltes intérieures, je pose le livre, exaspérée par le comportement des hommes, je le reprends, avide de lire la suite…

La vie est difficile pour les chrétiens au Pakistan comme pour les musulmans au Cachemire… Les religions pourrissent vraiment les relations entre les hommes. Il y a de quoi devenir fou :

« Des non-musulmans se faisaient tuer parce qu’ils n’étaient pas musulmans. Et des musulmans parce qu’ils n’étaient pas de la bonne obédience. »

Mais même sans parler de religion, ces hommes avides de sang et fiers de leurs certitudes ne trouveraient-ils pas un autre terrain de mésentente ? Le Cachemire par exemple, étant écartelé entre l’Inde et le Pakistan… une histoire de bout de terre…

Je désespère de l’âme humaine.

La narration est parfaitement maîtrisée. L’art de créer du suspense en laissant le destin d’un personnage dans l’incertitude à la fin d’un chapitre, la volonté de retarder les informations, de les révéler au compte-gouttes jusqu’à la toute fin du livre, d’enchaîner les événements mais sans surcharge, révèlent que Nadeem Aslam est un grand romancier.

 

 

Publicités
19 commentaires
  1. Je n’ai lu que Le jardin de l’aveugle de cet auteur, et je te rejoins sur le fait que ce genre de lecture est très éprouvant, on ressent une forme d’impuissance frustrante en découvrant la violence et l’injustice dont les hommes sont capables.

  2. Je ne suis pas sûre d’être prête après « Un océan deux mers trois continents » de Wilfried N’Sondé 😕

  3. Marilyne permalink

    J’avoue que je ne connais pas cet auteur, lu aucun titre. Et je comprends à la fois qu’il me faudrait le découvrir et être disponible pour cette lecture.

  4. je note l’auteur dans un coin de ma mémoire car je ne suis pas encore prête pour ce genre de lecture

  5. Il me tarde de le lire. Mais il va falloir s’accrocher, si je comprends bien.

  6. j’aurais certainement les mêmes réactions que toi alors ce n’est pas pour moi maintenant ce livre…

  7. delphineolympe permalink

    Il m’avait tentée, ce livre. Malheureusement, on n’arrive pas à tout lire. Mais après ton billet, j’irai peut-être revoir ça de plus près…

  8. je suis entièrement d’accord sur ton constat des haines entretenues par la religion et par le talent de cet écrivain. J’avais été remuée au plus profond de moi par « le jardin de l’aveugle » , je note donc ce titre.

  9. On dirait que j’ai passé complètement à côté de cet auteur. Pourtant, le Pakistan, ça peut me plaire. Du coup, je note. Merci pour la découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :