Skip to content

Underground Railroad de Colson Whitehead

21 septembre 2017

Underground Railroad

Ecrit par Colson Whitehead

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Serge Chauvin

Albin Michel

août 2017

397 pages

 

 

 

Avant la guerre de Sécession en Géorgie, quand on naissait esclave sur une plantation de coton, soit on le restait toute sa courte vie en endurant les sévices de son maître, soit on tentait de fuir pour rejoindre les Etats libres du nord, au risque de se faire poursuivre par les chasseurs d’esclaves et de se faire tuer.

La fenêtre de sortie vers la liberté est bien étroite mais Cora, le personnage principal et ô combien attachant de ce roman, tente le coup au côté de Caesar, un autre esclave. Ils vont emprunter le réseau d’aide aux esclaves, via la voie ferrée clandestine, l »underground railroad ».

Fuite éperdue à travers les Etats-Unis, ce roman a une construction fort intéressante et attractive. Il captive et hypnotise. Si, si, je vous assure, j’ai eu bien du mal à le quitter. Et j’ai pris tout mon temps pour le déguster. Le livre est découpé en plusieurs parties, chacune faisant référence à un lieu. A chaque transition, le lecteur se retrouve plongé dans le nouveau lieu, dans le nouvel épisode de la vie de Cora, après une ellipse plus ou moins longue. Ainsi, il est rapidement rassuré sur son sort, elle s’en est sortie, et progressivement, on remonte dans le temps pour combler les jours, les semaines, voire les mois qui nous manquent. Pour revenir ensuite, au temps présent, et poursuivre l’odyssée fabuleuse (et dangereuse).

L’auteur pose les fondements du racisme. Les Etats-Unis se sont construits sur une extermination (celle des Indiens) et sur une exploitation (celle des Noirs). Il nous rappelle bien que les Noirs n’étaient pas considérés comme des êtres humains. « L’esclavage est un péché quand on soumet des Blancs à son joug, mais pas des Africains », dit un personnage chrétien, lectrice et interprète de la Bible.

Ce livre est nécessaire, il s’appuie sur une riche documentation, et en même temps, il a un aspect cinématographique, il est très visuel. Et je pense que les images restent en mémoire.

Vraiment un excellent roman ! Violent, parce que ce monde l’était, mais puissant.

Et l’Amérique est également une illusion, la plus grande de toutes. La race blanche croit, croit de tout son cœur, qu’elle a le droit de confisquer la terre. De tuer les Indiens. De faire la guerre. D’asservir ses frères. S’il y avait une justice en ce monde, cette nation ne devrait pas exister, car elle est fondée sur le meurtre, le vol et la cruauté. Et pourtant nous sommes là.

Une plantation restait une plantation : on pouvait croire ses misères singulières, mais leur véritable horreur tenait à leur universalité.

 

Publicités
28 commentaires
  1. A_girl_from_earth permalink

    Ah ce roman, pour l’instant je ne sais pas encore si je vais le lire ou non. Au début, ça m’avait paru une évidence, et puis quelques avis mitigés (sur le style de l’auteur en particulier) m’ont fait hésiter, d’autres avis m’ont redonné envie, après je suis passée à d’autres tentations, et là, avec ton billet, je me repose la question, haha !

  2. Peut être tenterai je de la lire. J’ai juste l’impression qu’il ne m’apprendra pas grand chose (j’ai déjà lu sur le sujet)

    • Moi non plus il ne m’a pas appris grand-chose, c’est juste une ambiance, une écriture, une piqure de rappel, une évidence…

  3. Il est dans ma pile à lire et j’ai hâte de m’y attaquer…

  4. Ah, je tourne autour et j’attendais des retours. Ce qui m’intéressait en le feuilletant, c’est le road movie, les étapes. Ce que tu écris de la construction narrative est motivant.

  5. Décidément il est partout, y compris sur mes étagères, mais je crois que je vais attendre avant de le lire, de peur d’en attendre trop et de finir déçue..

  6. pourquoi pas, l’extrait me plaît

  7. Un incontournable de cette rentrée, je vais le lire bientôt.

  8. Très puissant oui. Pour moi c’est le roman événement de la rentrée.

  9. Je le lirai certainement puisqu’il était dans notre sélection pour les #MRL17. Plein de billets à venir sur ce titre donc….

  10. déjà noté… tu me donnes carrément envie de l’acheter!

  11. J’hésitais à le lire. Après ton billet, je le note. Merci.

  12. Je l’ai bien repéré parmi les sorties de la rentrée, j’attends le bon moment car le sujet n’est pas évident, mais je le lirai !

  13. From the avenue... permalink

    Un des romans de cette rentrée que je souhaite lire. Tu me donnes encore plus envie! (peut-être après ma lecture du dernier roman de Ron Rash ;-))

  14. Un de mes romans coups de coeur de la rentrée littéraire… Mais ça tu le sais ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :