Skip to content

Repose-toi sur moi de Serge Joncour

14 mars 2017

Repose-toi sur moi

De Serge Joncour

Publié par Gallimard en août 2016

427 pages

 

 

 

 

 

Ludovic et Aurore n’étaient, à priori, pas faits l’un pour l’autre. Deux mondes différents, deux vies opposées, la belle riche et le brut de décoffrage pauvre, deux caractères éloignés et pourtant…

Quelle terrible histoire que la leur ! Belle, émouvante, cette histoire commence comme un conte de fée (qui démarre sauvagement dans des buissons quand même !) et se termine comme un thriller.

On lit les premiers chapitres avec plaisir mais si cela avait continué plus longtemps  sur ce ton, trop convenu à mon goût, j’aurais lâché prise. A posteriori, je me rends compte que l’auteur posait des jalons, semait des petites graines, ces corbeaux tués à coups de fusil de chasse, cette colère rentrée qui ne demande qu’à exploser. C’est finement fait. La tension monte très progressivement, chaque petit événement est à lui seul une pierre qui participe à l’élaboration de l’œuvre totale.

C’est une lecture plaisante qui s’accélère peu à peu pour aboutir à une fin inattendue.

J’en ai aimé l’écriture, la construction, mais il me semble que l’auteur attaque sur trop de fronts : l’utilisation des pesticides et l’incohérence du système agricole, le côté impitoyable du monde de la mode et des affaires en général, la misère des petites gens dont on exige qu’il paie leurs dettes alors que les grosses entreprises se permettent de faire des impayés monstrueux…

Il reste que l’auteur nous raconte une histoire qui tient la route (même si…) et qu’on passe un bon moment en compagnie de ces deux personnages qu’on a de la peine à quitter (même si… Aurore m’a parfois quelque peu agacée !).

Je serais curieuse de lire un autre roman de cet auteur.

 

 

Publicités
16 commentaires
  1. L’auteur sera (encore! c’est un habitué) au salon de chateauroux.

  2. Auteur encore jamais lu mais je ne sais pas si j’aurais envie de le découvrir avec ce roman.

  3. Je n’ai lu que « L’écrivain national » qui m’a laissée un peu mitigée, je ne sais pas si je lui redonnerai une chance…

  4. il est aux « papous dans la tête » non? je fais partie des déçus de son précédent roman alors j’hésite un peu, pourtant si c’est bien lui que j’entends le dimanche après midi je trouve cet homme fort sympahique

  5. Jamais lu l’auteur mais j’avoue que ce titre là me fait de l’oeil…!

  6. J’ai été un peu déçue par « L’amour sans le faire », je tenterai un autre roman de cet auteur mais peut-être pas celui-là…

  7. je viens de le terminer. bon moment de lecture j’ai plus apprécié celui-ci que « L’écrivain national » les analyses sur la ville et la campagne, me plaisent mais les deux héros frisent la caricature…

    • Oui je suis d’accord, c’est un peu caricatural. Je commence à me demander si je lirai L’écrivain national…

      • j’ai trouvé « L’écrivain national » barbant au début, puis j’ai commencé à apprécier mais pas de coup de cœur non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :