Skip to content

Ce que tient ta main droite t’appartient de Pascal Manoukian

15 janvier 2017

dsc_0526Titre : Ce que tient ta main droite t’appartient

Auteur : Pascal Manoukian

Editeur : Don Quichotte

Date de parution : janvier 2017

285 pages

 

« L’inculture est le terreau de tous les fanatismes. »

 

 

Comme j’étais tendue à la lecture des premières lignes du roman ! Je craignais tellement de ne pas apprécier autant que le précédent. Le premier roman de l’auteur, Les échoués, m’avait totalement conquise et m’avait même donné un élan particulier pour en écrire la chronique.

Heureusement, il ne m’a pas fallu beaucoup de pages pour entrer de plein fouet dans le vif du sujet et surtout pour retrouver l’écriture alerte de l’auteur. Au passage, j’ai adoré ce petit clin d’œil au roman précédent à travers un personnage tellement emblématique… Mais je n’en dirai pas davantage !

Je n’ai aucune envie de raconter l’histoire, d’autres s’en chargeront.

En revanche, je vais tenter de trouver les mots pour traduire l’intégralité de mon ressenti face à ce roman. Pas simple !

La difficulté cette fois-ci réside dans l’actualité du sujet. Actualité brûlante ! L’auteur a pris un risque, ici. Le risque de choquer son lectorat en évoquant des événements dont la France ne se remet pas. Comment parler de ceux qui ont frappé à mort la liberté, l’insouciance ? Avec quels mots ? Comment réussir le pari de ne pas verser dans la caricature ou de ne pas faire pleurer dans les chaumières ? La ligne de démarcation est mince. Et Pascal Manoukian l’a franchie avec succès. De l’émotion, de la colère, mais pas de pathos !

L’histoire qu’il nous raconte est édifiante. On en devine l’issue très vite. Mais au-delà de ça, c’est avec un esprit journalistique qu’il parvient à nous transmettre son point de vue, sa vision du monde. L’auteur est suffisamment subtil et averti pour nous raconter une histoire (une vraie avec des personnages et un contexte social) tout en dénonçant les atrocités commises par Bachar El Assad ou par les djihadistes de Daech en Syrie, et en mettant le doigt sur l’incroyable facilité avec laquelle ils recrutent en Europe des hommes et des femmes pour soutenir leurs actions. J’ai retrouvé tout ce que j’avais vu dans les différents documentaires diffusés sur Arte (entre autres) et en même temps j’ai eu conscience de suivre une fiction passionnante.

Ce livre devrait être lu dans tous les lycées de France, par tous les jeunes susceptibles de se laisser embrigader, par ignorance (mot qui revient comme un leitmotiv dans le roman).

« L’imagination est une arme dangereuse, la littérature, c’est la liberté d’inventer d’autres mondes, or il n’en existe qu’un seul comme il n’existe qu’un seul livre, celui de Dieu. »

Mais cela n’empêche pas les djihadistes de singer les scènes cinématographiques cultes pour mettre en scène leurs propres atrocités. Il faut dire qu’ils ne sont pas à une contradiction près.

Une bonne fiction est souvent aussi percutante qu’un documentaire !

Stephie et Nicole ont aimé aussi.

 

Publicités
34 commentaires
  1. Centrino permalink

    AppréciER 🙂

  2. Pascal Manoukian permalink

    Merci d’avoir si bien compris mon intention, merci d’avoir su parler de l’histoire sans trop la dévoiler et merci de votre fidélité. Pascal.

  3. Pas encore lu Les échoués, mais il est sur mes étagères… je continuerai donc avec ce titre, ton avis est plus que tentant.

  4. Stephie permalink

    Bravo pour ton billet qui dit sans dire ! Et oui, on apprend et on réfléchit et tout cela grâce à une fiction habilement documentée.

  5. je suis d’accord avec toi , la fiction est beaucoup plus forte qu’un documentaire et bravo pour savoir aussi bien ne pas raconter les livres tout en donnant envie de les lire

  6. J’ai aimé Les échoués, le sujet de son dernier roman me rebute un peu mais ton avis est très convaincant.

  7. Très belle critique. j’avais déjà noté « Les échoués » donc encore une tentation avec ce livre.

  8. Rien à ajouter si ce n’est que je souhaite à ce roman la large visibilité qu’il mérite…

  9. Un livre qui va être beaucoup lu ces prochaines semaines…

  10. Wouah quelle chronique, bravo Krol, je suis sous le charme 😍

  11. Les échoués sont à la bibli, celui ci devrait y arriver j’espère.

  12. J’avais tellement aimé son premier roman. Celui-ci me tente moins de par son sujet mais je finirai bien par le lire.

  13. j’avais adoré Les Echoués, j’hésitais pour celui-là et maintenant, je n’hésite plus du tout, merci!!!

  14. Je viens tout juste de le commencer…

  15. Un roman très fort, puissant

  16. Titezef permalink

    Lu grâce à votre blog.Merciii. Quelle giffle. Roman à ne pas manquer cette année. Il me restera longtemps en mémoire je pense.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :