Skip to content

Les maraudeurs de Tom Cooper

19 juillet 2016

maraudeursTitre : Les maraudeurs

Auteur : Tom Cooper

Traduit de l’américain par Pierre Demarty

Editeur : Albin Michel

Date de parution : 4 mai 2016

398 pages

Premier roman

 

 

Des alligators, des araignées énormes, un homme à un seul bras qui cherche le trésor d’un pirate, des jumeaux tarés qui cultivent de la marijuana au milieu des marécages, un fils qui ne se remet pas  de la mort de sa mère emportée par la puissance de l’eau lors du passage de Katrina, deux voyous bien décidés à trouver de l’argent, un homme qui achète le silence des gens sinistrés au nom d’une compagnie pétrolière, et puis des serpents, des insectes, une chaleur humide…

Quel roman !!

Il a un souffle, une écriture, une histoire ahurissante, des paysages tellement bien décrits qu’on s’embourbe dans les marais avec les personnages en dégoulinant de sueur… Une vraie réussite ce roman !

Dans le bayou, c’est la misère. Katrina a fait son œuvre cinq ans auparavant. La marée noire provoquée par la rupture d’une plateforme pétrolière se répand dans les marais, tuant poissons, crevettes et oiseaux, provoquant la faillite inexorable de tous ceux qui travaillent dans ce coin de l’Amérique. Dans ce marasme ambiant, on suit sept personnages atypiques et au caractère bien trempé.

C’est un livre jouissif, où la violence côtoie l’hilarité, un livre qu’on a du mal à refermer. D’autant plus qu’il est formé de courts chapitres, chacun centré sur un des personnages (ou deux, comme ces affreux jumeaux), alors lorsqu’on en a fini un, et bien on enchaîne vite sur le suivant (puisqu’ils sont courts) et c’est comme ça qu’on arrive à la fin du livre sans avoir eu le temps de faire autre chose.

Ce roman révèle une maîtrise étonnante (pour un premier roman), les histoires s’entremêlent, nous livrent de vraies tragédies, des passages particulièrement cocasses, nous arrachent des frémissements de peur, des rires… Toute une gamme de sensations diverses !

Un sacré bon bouquin et un auteur à suivre assurément !

Jérôme, Electra, Léa Touch Book, Keisha partagent mon avis.

 

Publicités
26 commentaires
  1. Eh ben, quel enthousiasme ! Voilà qui fait plaisir à lire même si je doute d’avoir la place pour le glisser dans ma pile, mais… qui sait ?

  2. Déjà noté, mais j’apprécie cet avis enthousiaste qui me le fait souligner !

  3. Je confirme!!! On s’y croit, dans ce coin!

  4. Ce roman est fait pour moi !

  5. Eh bien, il s’en passe des choses dans les bayous ! Ta chronique donne très envie…

  6. Un sacré bon bouquin, oui ! Et dire que c’est un premier roman…

    • L’auteur a écrit des nouvelles avant,ce n’est pas complètement un débutant. Mais oui, quelle maîtrise ! Ces Américains sont vraiment très forts !

  7. le bandeau a raison alors! Dommage que ma bibliothèque ne l’ait pas!

  8. je le note et je vais allez voir dans ma médiathèque .; tu donnes bien envie merci !

    • J’espère qu’ils l’auront ! Moi, je l’ai acheté, les yeux fermés, après avoir lu la chronique de Jérôme.

  9. Conquise moi aussi ! Billet à venir !

  10. Je l’ai laissé passé, peur qu’il soit un peu trop violent pour moi. Je vais quand même peut-être me laisser tenter !

  11. habituellement je ne suis pas attirée par les caïmans et autres bestioles de ce genre mais vu ton enthousiasme je le note quand même

  12. Ravie que tu aies aimé comme moi ! ma lecture remonte à pas mal de temps du coup, mais contente de voir que toi et Hélène ayez autant aimé ce roman !

  13. biloubb permalink

    Merci pour cette suggestion de lecture! J’ai beaucoup aimé ce roman. Idéal en cette rentrée pour s’évader encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :