Skip to content

La maladroite de Alexandre Seurat

12 mars 2016

maladroiteTitre : La maladroite

Auteur : Alexandre Seurat

Edité au Rouergue

Date de parution : août 2015

122 pages

 

 

 

Ça y est je me suis décidée à le lire. Après toutes les critiques élogieuses, voire dithyrambiques, sur ce premier roman, j’avoue que j’y allais à reculons.

Aujourd’hui tout le monde connaît le thème du livre, la maltraitance.  Nul besoin de le résumer.

Qu’est-ce qui en a fait le premier roman remarqué de la rentrée littéraire 2015 ? Le sujet bien sûr, qui ne peut qu’émouvoir, toucher au plus profond de notre être. Et puis le style, ou plutôt l’absence de style. Personnellement, c’est là que j’y ai vu l’intérêt.

Ce roman est présenté comme une succession de témoignages, je voyais presque les personnages face à la caméra énoncer leur vision des faits, sans sourire mais sans en rajouter à outrance, cliniquement. Cette langue dépouillée de tout artifice crée une distanciation, une froideur qui glace une situation déjà bien pesante. Pas un mot de trop, l’essentiel pour dire l’effroyable.

Ici, il n’est pas question d’aimer ou de ne pas aimer. C’est un livre qui dénonce. Apparemment cette histoire est tirée d’un fait divers (horrible comme terme d’ailleurs, divers parmi tant d’autres comme s’il était insignifiant…).

Tout au long de ma lecture, j’ai pensé à l’excellentissime roman jeunesse de Jean-Claude Mourlevat, sorti en 1999, L’enfant océan, succession de témoignages sur la disparition de 7 frères (vrai roman en revanche).

Il y a des tas d’avis sur Babelio.

 

 

Publicités
18 commentaires
  1. Il me tente vraiment !

  2. biloubb permalink

    Merci d’agrandir ma pile de livres à lire! J’avais beaucoup aimé L’enfant Océan (et je le fais encore souvent étudier à mes élèves). Ce roman est plutôt destiné aux adultes ?

    • Complètement pour adultes. C’est le côté témoignages dans une affaire sordide qui m’a fait penser à Mourlevat et son enfant océan… Sinon, ça n’a pas de rapport.

  3. j’avais beaucoup aimé ce livre, cette écriture bigrement efficace…

  4. il est dans ma PAL depuis la rentrée mais je ne suis pas encore passée à l’acte, je reporte avec toujours un prétexte…

  5. je redoute ce livre , comme toi j’ai lu beaucoup d’avis positifs, je manque parfois de courage surtout devant la souffrance des enfants

  6. Un très, très bon livre sur un sujet ô combien difficile!

  7. Je n’ai pas osé m’y lancer!

  8. Une des lectures marquantes de cette rentrée… J’en suis ressortie groggy…

  9. Je tarde, mais nul doute que ce roman passera sous peu entre mes mains. Idem pour le Mourlevat, dont tu m’apprends l’existence. Après une petite recherche, je suis très curieuse de le lire. Merci pour la découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :