Skip to content

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants de Mathias Enard

19 février 2016

batailles elephantsTitre : Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

Auteur : Mathias Enard

Editeur : Actes sud

Date de parution : août 2010

160 pages

 

 

 

 

Quel régal ! Comme c’est bon de prendre autant de plaisir à la lecture d’un roman. C’est bien écrit, c’est intelligent et même brillant (n’ayons pas peur de nous enflammer !). L’alternance entre un narrateur extérieur, une narratrice qui s’adresse au sculpteur et de vraies lettres de Michel-Ange est une belle réussite.

Mathias Enard s’est appuyé sur des faits réels pour produire un texte passionnant et d’une grande subtilité.

Nous sommes en 1506, Michel-Ange Buonarroti est fâché avec le pape Jules II, il a l’opportunité de se rendre en Turquie à la demande du sultan Bajazet, un passionné de ponts et nous voilà plongé dans l’ambiance de l’époque avec un certain délice.

La relation entre le poète Mesihi, personnage torturé, et le sculpteur, quelque peu orgueilleux, est dévoilée avec tact et l’on comprend peu à peu à quel point elle devient importante pour l’un comme pour l’autre.

Et les plus beaux moments de lecture, ceux qui méritent amplement une relecture sont les passages que nous livre la ténébreuse et mortelle Andalouse.

Le début est prometteur :

« La nuit ne communique pas avec le jour. Elle y brûle. On la porte au bûcher à l’aube. Et avec elle ses gens, les buveurs, les poètes, les amants. Nous sommes un peuple de relégués, de condamnés à mort. »

J’ai aimé aussi :

« Des lambeaux de cauchemar lui scellent les paupières. »

Lorsque Mathias Enard a reçu le prix Goncourt pour Boussole, je m’étais dit que je ne le lirai pas. J’avais trop peur de ne rien y comprendre… Je n’avais pas encore goûté au style de l’auteur. Maintenant, j’ai envie de découvrir tous ses livres, et d’ailleurs je viens d’acheter en poche Rue des voleurs.

 

Publicités
22 commentaires
  1. Un livre magnifique, en effet, une langue comme on aimerait en lire plus souvent. « Rue des voleurs » est dans un tout autre style, je l’ai apprécié mais je n’ai pas savouré comme celui-ci…

  2. Centrino permalink

    Un excellent souvenir pour moi !

  3. keisha41 permalink

    Ne crains pas Boussole! Et tu me donnes envie de lire celui que tu présentes.

  4. C’est aussi depuis Parle leur de batailles…que je lis systématiquement Mathias Enard. Boussole est pour moi (parmi mes lectures) un des livres les plus intéressants de 2015.

    • Mathias Enard, un nom qui me faisait peur avant de découvrir ce livre. Peur dans le sens, trop intellectuel pour moi… Je vais suivre ton conseil et lire Boussole, c’est sûr !

  5. je voulais le lire, mais je l’ai laissé passé , ça viendra , c’est sûr

  6. moi aussi j’ai peur de passer à côté de « Boussole » mais je vais le lire quand il sera disponible à la médiathèque.
    en fait j’ai plutôt envie de commencer par celui-ci vu ton enthousiasme…

  7. Je n’ai lu que Parle-leur de batailles, et Rue des voleurs, que j’ai aimés tous les deux… j’essayerai Boussole à l’occasion !

  8. J’ai découvert l’auteur avec Boussole : un livre riche, dense et magnifique !

  9. Un auteur que j’aimerai vraiment beaucoup découvrir un jour ou l’autre.

  10. Comme toi, cet auteur me faisait un peu peur, mais j’avais été charmée par ce texte poétique et dépaysant… je n’ai pas encore tenté de lire d’autres titres de Mathias Enard, Zone me tente bien, mais il me reste encore une légère appréhension (il a l’air complexe)..

  11. J’ai feuilleté Zone et j’avoue que je n’ose pas pour l’instant me plonger dedans, il parait très dense !

Trackbacks & Pingbacks

  1. Rue des voleurs de Mathias Enard | Le blog de Krol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :