Skip to content

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

13 février 2016

miss alabamaTitre : Miss Alabama et ses petits secrets

Auteur : Fannie Flagg

Traduit par Jean-Luc Piningre

Editeur : Le Cherche Midi

Date de parution : 7 mai 2015 en poche

444 pages en poche (Pocket)

 

 

 

Premier roman de l’auteure que je lis. Je me suis décidée après avoir vu le film Beignets de tomates vertes.

Que dire ?

Je suis perplexe.

Keisha en avait fait un livre-doudou. Clara l’a trouvé idéal pour se changer les idées. Et moi ? Et moi ?

J’ai failli abandonner plus d’une fois, surtout durant la première partie. Le personnage principal, Maggie, m’insupportait avec ses goûts pour le superficiel, ses remarques de « fille » (d’autant plus que le personnage a 60 ans tout de même !). J’ai continué parce que la lecture était fluide, voire agréable par moments. La seconde partie du roman est plus mouvementée, j’ai apprécié l’histoire d’Edward et Edwina, je me suis prise au jeu de deviner leur secret.

Mais ce roman n’en reste pas moins léger, sans consistance et donc sans beaucoup d’intérêt. Certes, les personnages tels que Brenda et Hazel sont assez cocasses mais cela ne m’a pas suffi. Il y a une vraie méchante, des vraies gentilles, avec leurs petits secrets pas si secrets et pas graves du tout et cerise sur le gâteau, cela finit bien, trop bien, on nage dans l’acidulé, le sucré, le rose bonbon.

Bien sûr, l’auteure sait raconter une histoire et captiver son lecteur grâce à un artifice simple, elle saute du coq à l’âne sans cesse, navigue dans le temps, dans les lieux, d’un chapitre à l’autre, chapitres suffisamment courts pour ferrer le fameux lecteur (s’il n’a pas encore quitté le livre, agacé par la fausse volonté de Maggie de se suicider et par ses préparatifs répétés et toujours retardés par un événement particulier) et l’emmener vers le suivant en laissant en suspens certaines questions.

C’est gentil, ça ne mange pas de pain, ça se laisse lire mais ça s’oublie aussi vite.

 

Publicités
17 commentaires
  1. je suis en train de le lire et je n’accroche pas tellement. je trouve cela un peu « cucul la praline » comme disait ma grand-mère…. chick lit dirait-on maintenant…
    je suis tellement peu sûre de le terminer que j’ai entamé « Les passants de Lisbonne » de Philippe Besson que j’adore :contraste saisissant…

  2. Ce n’est pas le meilleur des 3 livres que j’ai lu de cette auteure, je te conseille en priorité La dernière réunion des filles de la station service.

  3. pas le livre de l’année mais il m’a permis de me changer les idées quand j’en avais besoin ( et entre deux lectures fortes, ça passe)

  4. Je sais d’emblée que je n’aimerais pas… (Ah, on ne dit plus « cucul la praline » ? 😀 )

  5. je l’avais laissé passer , visiblement je ne vais pas le remettre sur mes tablettes.

  6. keisha41 permalink

    Je dirais comme clara. Agréable entre deux trucs plus costauds, il faut varier!

  7. Je me doutais de ce coté gentillet. Pas intéressé du coup.

  8. Bon je ne pense pas que ce soit pour moi. J’ai d’autres idées d’auteur pour les lectures doudou détentes 😉

  9. tout à fait d’accord avec toi, je crois même avoir été plus critique, je me suis ennuyée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :