Skip to content

Je vous écris dans le noir de Jean-Luc Seigle

23 octobre 2015

ecris noirTitre : Je vous écris dans le noir

Auteur : Jean-Luc Seigle

Editeur : Flammarion

Date de parution : 7 janvier 2015

233 pages

 

 

 

Ce roman raconte l’histoire de Pauline Dubuisson qui a tué son ex-fiancé en 1950.

De cette histoire, Clouzot a réalisé un film avec Brigitte Bardot, La vérité. C’est après avoir vu ce film que Pauline Dubuisson s’exilera au Maroc où sa tragique histoire se poursuivra, comme un éternel recommencement.

Il n’a été écrit que des biographies à charge de cette singulière histoire. Jean-Luc Seigle prend le contre-pied. Il prend le parti d’écrire son roman à la première personne et réhabilite ainsi cette femme que la vie n’a pas épargnée.

De cette manière il nous interroge sur l’Histoire, sur la conduite des hommes, sur la liberté (ou pas) de la femme dans cette société des années cinquante et soixante.

On entre dans l’intimité de la vie d’une femme meurtrie que les hommes ont détruite à jamais, une femme tondue à la libération, comme tant d’autres, parce qu’elle avait eu une relation avec un Allemand. Cet acte horrible et violent, sous la plume réaliste de Jean-Luc Seigle, est le passage le plus difficile à lire.

Etrange fut cette lecture. Je suis tout d’abord restée à distance, l’écriture de l’auteur ne me permettant pas d’éprouver quelconque sentiment… et puis peu à peu, j’ai eu l’impression qu’il entrebâillait la porte afin que j’entre à tâtons dans les méandres de cette vie pour finalement m’emporter dans son flux et son reflux. Plus j’ai avancé dans le roman et plus l’émotion a jailli.

Et puis, j’ai retrouvé au fil du roman ce que Jean-Luc Seigle nous avait raconté lorsque je l’avais écouté à la médiathèque de St Julien l’ars. Et ça, c’est une expérience bien agréable !

Pure coïncidence, un autre récit sur cette terrible histoire a été publié le 20 août 2015. La petite femelle de Philippe Jaenada est un texte apparemment très documenté et qui prend aussi le parti de Pauline Dubuisson.  Il me tente… (après avoir entendu l’auteur dans l’émission de France Inter, La librairie francophone.)

Publicités
11 commentaires
  1. keisha41 permalink

    Hum, j’hésite. En revanche le livre de Jaenada me dirait plus…

  2. j’ai entendu une émission , où on parlait de ce roman, et j’avoue que j’étais très tentée . Un des moments qui me fait le plus honte pour la France , c’est la tonte des femmes qui ont couché avec des allemands. Je ne dis pas qu’elles ne méritaient pas la prison , mais ça c’est digne de Daesh!

  3. sous les galets permalink

    des blogueuses ont parlé de la scène du viol et de la tonte comme à la limite du supportable, donc je ne l’ai pas noté, je suis très chochotte avec ça. En revanche, vous êtes vraiment nombreuses à saluer un beau roman quand même. Je serai plus tentée par celui-ci que par celui de Jaenada, qui, s’il fait comme pour Sulak, fait autant référence à lui même qu’à son sujet d’étude. j’attends les premiers avis sur son livre, mais je ne suis pas certaine qu’il soit du niveau de celui de Seigle.

    • Oui à la limite du supportable mais nécessaire pour montrer la cruauté de certains hommes à certaines périodes de l’Histoire. Celui de Jaenada n’est pas un roman et effectivement, il parle beaucoup de lui d’après ce qu’il a dit dans l’émission de France inter. Et puis la plume de Seigle vaut le détour !

  4. je n’ai toujours pas lu cet auteur, j’ai honte… celui-ci est dans ma PAL tout comme « En vieillissant les hommes pleurent »
    le passage à la grande librairie m’avait pourtant donné envie mais c’est comme pour Philippe Claudel, je remets à plus tard, chaque fois je trouve un autre livre à lire avant !!!!

    • En vieillissant les hommes pleurent est un très très beau roman ! Et tu n’as pas lu Claudel ? quelle honte !!! Allez zou, répare vite ces erreurs !

      • pour Claudel, j’ai fait des progrès: j’ai acheté « Les âmes grises » et « Le rapport de Broddeck » mais ma PAL déborde trop….car se sont rajoutées les envies « rentrée littéraire 2015″et donc le marathon pour les avoir avec la Médiathèque il va falloir que je m’organise autrement. C’est tout..

  5. Tentée aussi, mais j’attendrais peut-être sa sortie poche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :