Skip to content

La fractale des raviolis de Pierre Raufast

13 octobre 2015

la-fractale-des-raviolis-9782070464449_0Titre : La fractale des raviolis

Auteur : Pierre Raufast

Alma éditeur

Date de parution : 2014

Sortie poche : 27 août 2015

234 pages en poche

 

 

 

J’avais lu partout le plus grand bien de ce livre et pourtant j’ai longtemps hésité à l’acheter (je me méfie parfois des avis unanimement positifs, voire dithyrambiques).

J’ai profité de la sortie en poche pour en faire l’acquisition. Et ma foi, je ne vais pas aller à l’encontre des critiques qui ont fleuri sur les blogs pendant plus d’un an.

C’est un livre tout à fait sympathique et distrayant, un livre aux chapitres gigognes et qui, comme les poupées russes quand on les range, revient au début d’une manière tout à fait habile.

C’est drôle. Les histoires sont (presque) toutes  attrayantes et saisissent le lecteur qui ne cesse de garder un sourire aux lèvres pendant toute la lecture de ces nouvelles.

Les premières phrases sont succulentes :

« Je suis désolée, ma chérie, je l’ai sautée par inadvertance. »

Je comprends qu’un homme puisse sauter une femme par dépit, par vengeance, par pitié, par compassion, par désœuvrement, par curiosité, par habitude, par excitation, par intérêt, par gourmandise, par nécessité, par charité, et même parfois par amour. Par inadvertance, ça non.

 

Et la fin est géniale ! Oui, vraiment, elle mérite ce qualificatif.

Mais le rubis ? Voilà une histoire restée en suspens. Pourquoi ça ?

Donc, si vous aimez les textes un peu déjantés (bah si quand même !!!), les histoires qui s’encastrent les unes dans les autres, l’humour (parfois noir), l’écriture légère et pas prise de tête (ce n’est pas non plus un chef d’œuvre littéraire, faut pas pousser), et si vous ne l’avez pas encore lu, ce livre est pour vous.

 

 

Publicités
25 commentaires
  1. Je te l’emprunterai celui-là ! 🙂

  2. Son nouveau roman est encore meilleur, j’espère que tu le liras aussi.

  3. j’ai vraiment bien ri et j’adore cet humour déjanté , c’est rare dans notre monde littéraire , mais c’est vrai qu’à force d’en entendre que du bien , on risque la déception . Je suis contente que ce livre t’ai bien amusée

  4. keisha41 permalink

    Chic, il t’a plu. Oui, le rubis, j’attendais d’en savoir plus… ^_^

  5. Laure Micmelo permalink

    J’ai adoré aussi ce début 😉

  6. Pas certaine qu’il soit pour moi. J’aime le loufoque mais rarement en littérature, bizarre.

  7. J’avais beaucoup aimé, et son second est encore plus succulent, si, si ! 😉

  8. j’ai bien aimé aussi. Raufast a réussi ce que Puertolas a raté avec « … le fakir…armoire Ikéa… »
    « Je l’ai sauté par inadvertance » me fait toujours autant rire…
    par contre je n’ai pas encore lu le second…

    • Jamais lu le fakir… Il ne me disait rien.

      • j’ai trouvé le fakir nul… il ne m’a pas fait rire, tout est dans la facilité. dans le cas de Raufast, c’est drôle, léger

  9. Je n’en avais jamais entendu parler mais rien que le titre est un poème 😉

    Et je suis tout à fait d’accord concernant « Le Fakir… », que j’ai trouvé sans intérêt (« tout est dans la facilité », c’est ça)… Donc si c’est plus mieux, je prends !

  10. j’avais beaucoup aimé même si je reconnais une petit déception face à tout le tintamarre qu’on en a fait…

  11. sous les galets permalink

    Tu sais que j’ai failli le prendre hier à la librairie (ou j’ai eu un coup de tête suite à un article lu sur twitter)…et là vraiment je regrette de ne pas l’avoir pris, le folio était juste devant moi….
    Ce sera pour la prochaine fois.

    • J’ai failli l’acheter bien des fois, je l’ai pris, reposé, repris, rereposé jusqu’à cette dernière fois. Et, ma foi, je ne le regrette pas.

  12. Bonjour Krol, j’ai aimé le début et la fin. Quant au milieu, je l’ai oublié très vite. Mais cela ne m’a pas empêchée de vouloir lire le roman suivant de Pierre Raufast: La variante chilienne qui est très réussi, je l’ai préféré au premier. Bonne journée.

  13. Oui, oui, j’ai bien compris, il faut que je lise La variante chilienne. Moi aussi je n’ai pas beaucoup de souvenirs du milieu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :