Skip to content

Des hommes de Laurent Mauvignier

11 avril 2015

des hommesTitre : Des hommes

Auteur : Laurent Mauvignier

Éditeur : les éditions de Minuit

Date de parution : 2009

281 pages

 

 

 

 

Comme elle fut laborieuse la lecture de ce roman. Je découvrais Laurent Mauvignier et son écriture… Ses écritures devrais-je dire. Toute la première partie est écrite dans un style difficile à lire pour moi, presque du langage oral avec de longues phrases qui ne se terminent pas toujours, qui suivent la pensée du narrateur, dans lesquelles viennent s’intercaler, sans crier gare, des dialogues, oui c’est ça, les paroles des personnages à peine marquées par un retour à la ligne. C’est un texte qui nous résiste, qui ne s’offre pas à nous, et même qui nous tient à distance, on regarde la scène, de loin, en essayant de comprendre et en même temps on est pris dans le mouvement, malgré nous. C’est très particulier et il m’a fallu fournir des efforts pour parvenir au bout de cette première partie, mais paradoxalement, j’aimais le moment où je reprenais ce livre, comme un obstacle que je devais surmonter.

Et puis, je voulais à tout prix savoir ce qui s’était passé en Algérie, en 1960, ce que ces hommes avaient vécu là-bas. Et là, je n’ai pas été déçue. Je me suis heurtée à une seconde épreuve : non pas le style qui s’était fluidifié, qui s’était mué en phrases plus courtes, plus sèches, plus faciles à lire aussi, mais le contenu. La violence, parfaitement écrite, à la limite du supportable, la violence des français et celle des fellagas, l’horreur, l’inhumanité, celle qui donne envie de vomir, de partir vivre sur une île déserte, loin des hommes…

J’aime les livres qui me résistent, les livres qui me bousculent, ceux qui m’amènent à me questionner sur l’écriture, sur le monde, sur la nature humaine.

 

 

Publicités
13 commentaires
  1. Epreuve difficile mais tu sembles tout de même avoir aimé.
    C’est un de mes romans préférés de l’auteur.

  2. J’ai découvert cet auteur avec son dernier » autour du monde » .Stupéfiant. Je lirai celui-là. Comme toi j’aime la difficulté…

  3. J’aime aussi les livres qui ne s’offrent pas facilement, c’est en général un incontestable signe de qualité.

  4. je n’ai encore rien lu de cet auteur et je commencerai peut-être par ce livre, j’ai lu peu de romans sur la guerre d’Algérie alors que j’en ai lu énormément sur la deuxième guerre mondiale, donc, du retard à rattraper.

  5. Je pense que je commencerai par Autour du monde, celui-ci me semble très très dur… d’autant plus si c’est réaliste. Je n’ai jamais lu Laurent Mauvignier mais j’ai vu au théâtre une adaptation plus ou moins dansée de Ce qu’on appelle oubli… Je me suis rarement autant ennuyée au théâtre mais la mise en scène ne me plaisait vraiment pas. Bref, cela explique que je craigne un peu de lire cet auteur !

  6. un véritable coup de poing pour ma part, dont j’avais parlé à l’époque de sa sortie : http://fromtheavenue.blogspot.fr/2009/10/je-viens-de-terminer-hier-soir-le.html. Ta dernière phrase est très juste, je te rejoins là dessus !

  7. qu’il est dur ce bouquin …j’en garde un souvenir presque pénible (cette violence épouvantable et très bien décrite , je crois avoir lu quelque part que le père de l’auteur est rentré détruit de cette guerre et s’est donné la mort , plus tard)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :