Skip to content

Le dîner de Herman Koch

2 mars 2015

dinerTitre : Le dîner

Auteur : Herman Koch

Traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin

Éditeur : Belfond

Date de parution : 5 mai 2011

Date de parution en poche, format 10/18 : 3 janvier 2013

356 pages en poche

 

 

Les monstres ne sont pas toujours ceux qu’on pense…

 

Quel roman ! Une chose est sûre, il ne peut laisser indifférent. Je comprends qu’on le déteste, je comprends qu’on l’adore…

Jusqu’à l’arrivée du plat, on fait connaissance avec le narrateur qui nous paraît plutôt sympathique. Je me disais bien qu’il était étrange d’avoir ce type de réaction devant l’annonce de l’acte de violence incroyable perpétré par son fils, mais bon… Sa façon de décrire le monde qui l’entoure était plutôt amusante.

Et puis peu à peu, on se rend compte qu’il a des idées saugrenues, qu’il a un passé pas bien net, qu’il n’est pas si lisse qu’on aurait pu le penser. Et tout bascule ! Jusqu’à la fin… amorale à souhait…

Autant, je n’ai pas trouvé l’écriture extraordinaire, autant j’ai apprécié la construction du roman. Une main de maître manipule le lecteur du début à la fin.

Difficile de dire si j’ai aimé, ou pas. Ce livre pose des questions, nous malmène, crée un vrai malaise. Je crois bien qu’il va laisser une trace importante dans ma mémoire. Et n’est-ce pas là un bon livre ? Celui dont on ne se sépare pas sitôt la dernière page tournée ?

 

Quelle serait notre réaction de parents devant un acte répréhensible de notre progéniture tant aimée ?

 

Publicités
12 commentaires
  1. je fais partie du deuxième groupe, Et je sais que j’en ai voulu à l’auteur de faire porter aux femmes la responsabilité de la vilénie des choix pour sauver leurs enfants. J’ai détesté ce livre trop manipulateur , mais je l’ai lu jusqu’au bout

  2. Moi j’ai beaucoup aimé, on est obligé de se poser la question que tu poses; qu’est-ce que je ferais moi dans cette situation. Je crois qu’on ne peut pas savoir. C’est une grosse manipulation ce roman, mais comme on peut l’être parfois dans la vie. La construction de l’histoire est formidable.

  3. J’ai tellement entendu parler de ce livre que ça m’a ôté toute envie de le lire. Une erreur sans doute…

  4. lu aussi ! Comme toi, j’ai trouvé le début assez plat, non léger plutôt et la fin… quelle claque! J’aime être surprise comme ça!
    http://doucettement.over-blog.com/article-le-diner-d-herman-koch-113907493.html

  5. Je ne sais pas si j’ai aimé, mais en tous cas j’ai trouvé ce roman marquant. Je trouve que l’auteur va trop loin, mais en même temps il démontre quelque chose sur la capacité de certains parents à totalement déresponsabiliser leurs enfants… C’est atroce.

  6. Pareil que toi !

  7. C’est vrai qu’il est en poche… du coup, plus d’excuse de ne pas lire ce roman qui me tentait déjà beaucoup à sa sortie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :