Skip to content

L.A pour les intimes de David Guinard

22 février 2015

la pour intimesTitre : L.A. pour les intimes

Auteur : David Guinard

Éditeur : Librinova

Date de parution : 5 décembre 2014

Version papier : 671 pages

Taille du fichier : 1265 KB

 

 

 

David Guinard m’a contactée directement pour me proposer de lire son premier roman. Comme je ne lis pas de livre en format électronique, j’ai d’abord refusé. Il a proposé de me l’envoyer en format papier, j’ai accepté. Je ne sais pas pourquoi, j’ai l’habitude de ne jamais répondre à des demandes de ce type (proposition de livre électronique).

Il m’est délicat de parler d’un livre que l’auteur m’a envoyé. Je me sens bêtement redevable d’une bonne critique. Dois-je prendre des pincettes ? ou pas ? D’ailleurs David Guinard connaissait-il suffisamment mon blog avant de tenter cet envoi ? En effet, il me semble que je crie haut et fort que je ne lis presque jamais de romans policiers. Alors, je ne suis sûrement pas la meilleure personne pour donner un avis sur ce roman.

Allez, je me lance quand même.

Bons points : je l’ai lu en entier. J’avais envie de connaître le fin mot de l’histoire. J’ai apprécié le personnage principal, plus qu’un simple détective privé, un homme, avec ses peurs et ses fantômes. J’ai aimé l’utilisation de l’imparfait du subjonctif (même si au bout d’un moment j’ai trouvé ça assez artificiel…). Le style est fluide, ça se lit tout seul, sans effort.

 Points négatifs : Je n’aime pas le titre (oui, je sais, c’est mesquin). Il y a beaucoup trop de longueurs, comme si l’auteur voulait tout dire dans son roman, des considérations qui n’apportent rien à l’histoire, et qui peuvent perdre le lecteur. Personnellement, j’enlèverai volontiers 200 pages… L’intrigue met du temps à se mettre en place, j’ai failli abandonner à la cinquantième page ! Le style, s’il peut être agréable, est inégal. Il y a parfois des lourdeurs, des maladresses, des lieux communs. Le roman dans le roman n’est, à mon avis, pas nécessaire (le détective privé écrit à ses heures perdues un roman policier…).

Le contenu : c’est l’histoire d’un privé français exilé à Los Angeles, spécialisé dans les relations extraconjugales qui enquête au sujet de deux suicidés (ils se sont jetés au même endroit à un an d’intervalle) qui apparemment n’ont rien en commun. Évidemment, le privé a un secret, il a fui un passé qui le hante toujours. C’est un bien gros livre avec beaucoup trop de digressions, pour une affaire somme toute assez banale… Mais j’avoue que je l’ai lu avec intérêt, peut-être parce que j’ai aimé que le rythme soit assez lent et qu’il n’y ait pas de suspense haletant. L’auteur parvient à captiver son lecteur, à créer une ambiance, sans utiliser les ressorts que je déteste dans la plupart des romans policiers, à savoir, des fausses pistes en pagaille ou des rebondissements qui ne nous permettent pas de respirer entre deux pages.

 

Pour conclure, j’aimerais vraiment qu’un lecteur de polars lise ce roman et me donne son avis. Je sens bien que le mien ne vaut pas grand-chose puisque ce n’est pas un genre littéraire que j’apprécie naturellement. Je suis prête à faire circuler le roman, et sinon pour les lecteurs avec liseuse, il se télécharge pour la modique somme de 2.99 euros.

 

Publicités
15 commentaires
  1. luocine permalink

    je ne lis pas trop de polar donc je ne peux pas t »aider, ce que tu en dis ne me tente guère!

  2. keisha41 permalink

    Je lis assez peu de polars actuellement, préférant d’ailleurs les ambiances lentes aux suspenses haletants (parfois artificiels) et aux détails gore ou malsains.
    Je n’ai pas de liseuse, donc évidemment refuse les envois en format électronique.

    • Moi aussi, je refuse les envois en format électronique mais celui-ci était aussi en version papier…

  3. J’avais reçu aussi cette proposition mais comme toi, je ne lis qu’épisodiquement des polars. Je n’ai donc pas donné suite. Ce n’est pas facile de donner son avis, quand il n’est pas très bon, sur un livre proposé par un auteur mais c’est le jeu. Ce livre trouvera son lecteur.

    • Attention, ce n’est pas qu’il n’est pas très bon, c’est que je n’ai pas trop aimé… Oui ce livre trouvera sûrement son lecteur !

  4. N’étant pas du tout fan de polar, je me garderais bien de me prononcer.

  5. je suis en train de le lire! J’aime beaucoup et contrairement à toi, j’ai aimé la lenteur du rythme, j’ai trouvé les digressions justes et intéressantes. Il me reste une centaine de pages et mon billet sera à lire très bientôt !

    • Euh… Violette… j’ai dit que j’avais aimé la lenteur du rythme justement… En revanche, j’ai trouvé l’auteur bavard… J’ai hâte de lire ton billet !!!

  6. et voilà : http://doucettement.over-blog.com/2015/02/l-a-pour-les-intimes-de-david-guinard.html
    je rajoute que j’ai eu un peu de mal avec la chute. Cette histoire avec Douglas … bof. Mais sinon, j’ai bien aimé!

    • Ah oui, moi aussi j’ai eu du mal avec la chute !! Mais je n’ai pas voulu en parler pour ne pas ne rajouter dans le négatif !

  7. Je ne suis pas forcément spécialiste ès polars, mais j’en lis régulièrement et ce roman policier se tient plutôt bien. Intrigue, personnages, contexte, même les digressions ne m’ont pas semblé longues. Par contre, le style demanderait un peu plus d’attention voire une relecture

  8. Bonsoir,

    Vous semblé passionné de lectures en tout genre…

    Je tiens un forum d’écriture, et on serait ravis de vous avoir chez nous, pour donner votre avis, vos critiques et ressentis 🙂

    A très bientôt j’espère !

    http://jetez.l.encre.xoo.it/index.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :