Skip to content

Mort d’André Brink

8 février 2015

André Brink, écrivain sud-africain de talent est mort le 7 février dernier.

Brink, Andre

J’ai lu cet auteur grâce à mes études littéraires (il y a donc quelques années…). En littérature comparée, notre professeur, nous a fait découvrir Un turbulent silence. Depuis, je n’ai cessé de prêter ce livre… Un chef-d’œuvre ! C’est l’histoire d’une révolte d’esclaves qui éclate en 1824 dans une ferme d’Afrique du Sud. Mais ce n’est pas que cela, c’est un magnifique roman choral, un hymne à la liberté, d’une poésie rare, d’une puissance infinie, bref ! C’est un livre à lire absolument !

Non seulement, cet auteur s’est toujours battu contre l’apartheid, mais il avait une plume, une vraie, qui lui permettait de dénoncer cette horreur que vivaient au quotidien les noirs de son pays, sans manichéisme, sans simplisme (ça se dit ça ?), toujours avec intelligence.

Si vous n’avez pas encore lu cet auteur, n’hésitez pas, vous avez le choix.

Bien sûr, je mets largement en tête Un turbulent silence, mais il y a aussi Une saison blanche et sèche, Au plus noir de la nuit, Le mur de la peste, Un instant dans le vent, Les droits du désir et tous ceux que je n’ai pas lus !

brink

 

Publicités
8 commentaires
  1. Un auteur que j’avais découvert avec « Au plus noir de la nuit » dont je garde un assez bon souvenir malgré l’accumulation lourde et peu crédible de malheurs. Il me reste « Un instant dans le vent » dans ma pal. Triste journée pour la littérature que ce 7 janvier 2015 qui voit la disparition de deux grands écrivains.

  2. Oui’un écrivain qui m’a beaucoup marquée moi aussi.

  3. Il est mort dans un avion, en rentrant de Belgique où il venait d’être fait docteur honoris causa à l’UCL !!

  4. La nouvelle m’a attristée, pour le personnage, ses engagements. J’avais lu Une saison blanche et sèche en voyage en AdS mais étonnement, il ne m’a pas laissé un souvenir incroyable. Mais je note Un turbulent silence, j’ai bien envie de retenter le coup avec cet auteur.

  5. ah zut, je ne savais pas! 😦 Une saison blanche et sèche, bien sûr, un classique…

  6. j’ai honte je n’ai rien lu de cet auteur… je me souviens du titre « Une saison blanche et sèche » qui a laissé un impact dans ma mémoire à cause du prix je suppose…
    je vais donc essayer « Un turbulent silence »
    merci beaucoup pour cette critique. ma PAL va râler, elle va encore crier que je la malmène et qu’elle est au bord de l’implosion.

  7. Un bel hommage pour un bel auteur….

  8. RIP , Monsieur Brink…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :