Skip to content

Infidélité ou pas ?

15 juin 2014

« Pour qu’elle ait un sens, l’histoire doit se composer à la fois de l’événement et du récit. Si elle ne racontait jamais rien, s’il ne racontait jamais rien, s’ils n’en parlaient jamais entre eux, il n’y avait pas de récit. Et l’acte, même s’il avait eu lieu, était ainsi dénué de sens. Il ne comptait pas pour une infidélité. Il ne comptait pas du tout. »

 

Le jeu des ombres, Louise Erdrich, paru chez Albin Michel en 2012.

ombres

Publicités
9 commentaires
  1. Il est dans ma pile!

  2. Un très beau livre!

  3. sous les galets permalink

    Ce n’est pas avec ce billet que je vais pouvoir me faire une idée..;-) .j’ai lu trop d’avis différents sur ce roman, et je ne suis pas certaine qu’il soit fait pour moi.

    • Ce billet n’est pas fait pour se faire une idée !!! C’est juste une citation qui m’a plu et que je partage…

  4. Un peu comme Galéa, les avis divergent et me font hésiter ! Mais ce billet ne m’aide pas à trancher 🙂

  5. Ce sont les mots, c’est-à-dire nos fictions et nos fables, qui créent l’Histoire qui aurait du sens. Les faits sont ce qu’ils sont et rien ne dit qu’ils aient un sens, une raison d’arriver ainsi et pas autrement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :