Skip to content

Le bruit des autres de Amy Grace Loyd

28 mai 2014

le bruit des autresTitre : Le bruit des autres

Auteur : Amy Grace LOYD

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch

Éditeur: Stock

Date de parution : 19 mars 2014

260 pages

 

 

 

 

 

Une jeune veuve loue trois appartements dans l’immeuble dans lequel elle loge. Un de ses locataires lui propose une nouvelle personne le temps de son voyage à l’étranger. Son arrivée va perturber l’ordre bien établi qu’avait tenté de créer la propriétaire.

 

L’auteure a un indéniable talent pour dépeindre une femme en souffrance, perturbée, mal dans sa peau. Ce qui entraîne chez le lecteur (ou tout au moins chez moi !) un certain sentiment de malaise.

Il y a de très beaux passages, de belles phrases et puis, la page suivante, on se sent oppressé, troublé. Toute cette souffrance nous envahit, nous fragmente.

On oscille sans cesse entre désir, perversion, mal-être… Et puis, il y a toutes ces petites notes d’espoir semées ici ou là comme des soupirs, des respirations nécessaires. Tableau très juste de la complexité de l’âme humaine.

 

Je n’ai pas pu lire ce roman trop vite, il fallait que je m’arrête, souvent, pour sortir de l’ambiance pesante de cet immeuble.

 

Pour un premier roman, chapeau ! Il n’est pas facile mais il est bien mené et je ne pense pas que je l’oublierai rapidement.

 

« Nous nous accrochions à nos fantômes comme nous nous accrochions les uns aux autres. »

 

… »il n’est jamais facile de séparer les vivants des morts et […] ce sont nos morts qui, dans une certaine mesure, nous définissent le mieux. »

 

Merci à Clara qui fait voyager ce livre.

 

Publicités
22 commentaires
  1. Beaucoup d’avis positifs, mais je crains un peu l’oppression et le malaise… A lire quand on se sent bien soi-même !

  2. D’accord pour le malaise, les jolies balades dans New York aussi, bref un premier roman remarquable.

  3. Il me tente de plus en plus ! Tu dis que Clara le fait voyager ? Chouette !

  4. Oui, c’est vrai, on ressent du malaise mais c’est tellement bien écrit, bien mené, « juste » dans l’observation… en effet, c’est une réussite pour un premier roman !

  5. encore une critique qui donne envie. chaque fois que tu publies un commentaire, il suscite des envies d’agrandir ma PAL nos goûts semblent assez proches
    merci

  6. Bon, et bien je suis en plein dedans et j’ai beaucoup de mal. J’étais curieuse voire pressée de le lire mais à part l’ambiance bien fichue , je le trouve (pour le moment!) un peu trop long… Je reviens ici quand j’ai fini ! Merci pour ta critique qui m’encourage à finir!!

  7. je note mais peut-être pas pour tout de suite…

  8. Repéré sur quelques blogs déjà ! Peut-être ) intercaler entre deux lectures plus légères 😉

  9. sous les galets permalink

    Tu es la première, dans les blogueuses que je suis, à évoquer ce sentiment de mal-être à la lecture; je ne te cache pas que ça fait retomber un peu mon enthousiasme….

    • Ah bon ? la première ? et pourtant je crois bien que Keisha est d’accord avec moi…

      • sous les galets permalink

        ah bon…je la suis pourtant …je vais aller vérifier tout ça, je n’ai pas le souvenir d’un autre billet qui insistait sur ce sentiment (mais parfois on lit trop vite)

  10. Tiens, je viens justement de laisser un commentaire sur ce même livre ailleurs. Un roman bouleversant, où elle décrit la souffrance humaine avec un doigté incroyable… Je suis bien heureuse de découvrir ton blog…

  11. Bon, bon il est fini depuis un moment mais voilà mon billet sur mon blog! :)http://achacunsaverite.wordpress.com/2014/06/04/le-bruit-des-autres-damy-grace-loyd/#more-3142

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :