Skip to content

L’emprise de Marc Dugain

28 avril 2014

l'empriseTitre : L’emprise
Auteur : Marc Dugain
Éditeur: Gallimard
Date de parution : 10 avril 2014
314 pages

 

 

 

 

 

 

 
Je fuis les films politico-espionnico-financico-machinchose… parce que, le plus souvent, je ne comprends rien. Je ne lis donc quasiment jamais de livres du même genre…

Et voilà que j’achète L’emprise de Marc Dugain alors que j’ai lu la quatrième de couverture qui termine sur ces mots : « Marc Dugain nous offre une plongée romanesque sans concession au cœur du système français où se mêlent politiques, industriels et espions. » Mais voilà le nom de l’auteur a été plus fort que le thème… Incroyable ! J’ai tellement aimé L’insomnie des étoiles et Avenue des géants que je n’ai pu résister à l’appel d’un nouveau titre si éloigné de mes goûts soit-il.

Alors, alors, vous dites-vous… qu’en ai-je pensé ?

Et bien j’ai été séduite ! Cet auteur a un indéniable talent pour ferrer son lecteur et ce n’était pourtant pas gagné. Beaucoup de personnages qui n’ont pas tous des liens entre eux (je me suis perdue un peu, je l’avoue, au début, j’ai eu besoin de quelques allers et retours), des discours politiques, des intérêts financiers, des assoiffés de pouvoir, la manipulation, le secret-défense, … Mais comment a-t-il donc fait pour m’intéresser à son sujet ?

D’abord, l’écriture. Marc Dugain sait construire un roman, il a une plume impeccable, il donne de la densité à ses personnages (ils ne sont pas que des pions mais bien des êtres humains avec leur histoire et leurs difficultés personnelles), il sait ménager le suspense. Les dialogues sont justes et pas bavards pour deux sous.
Il nous dépeint les coulisses du pouvoir avec des accents criants de vérité et on ne peut qu’être passionné par cette histoire qui pourrait tellement être réelle.
Marc Dugain a su rendre clair, à mes yeux, ce qui était obscur et abscons.
Après la lecture de ce roman, je n’ai pas plus envie d’aller voter qu’avant, mon regard critique sur le monde politique n’est pas moins acéré, mais peut-être qu’aujourd’hui je sais mieux pourquoi je déteste le monde politico-financier qui manipule les électeurs, les gens ordinaires… Ce roman a une vision très pessimiste de notre monde… qui rejoint assez la mienne, en fait.

J’avoue cependant une chose : je n’ai pas bien compris le rôle de Li, la chinoise… Et j’ai été un peu déçue que la fille d’un personnage entre dans le jeu du marchandage… n’y a-t-il donc que des êtres corrompus sur cette terre ?

Le seul personnage intègre, honnête de ce roman est un jeune homme autiste atteint du syndrome d’Asperger, qui ne sait pas mentir…

Ah si les hommes politiques étaient un peu plus autistes, le monde n’en serait que meilleur !

 

« La mondialisation était selon lui peu ou prou la continuation du modèle colonial. Les nations développées continuaient à se procurer des matières premières et de la main-d’œuvre à bas prix. »

 

« Nous avons eu sept suicides dans le groupe depuis la fusion. Ce n’est ni plus ni moins que ce que vivent les entreprises de notre taille lors d’une fusion. Nous sommes dans les normes et même un peu en dessous. »

 

 

Publicités
23 commentaires
  1. coucou,
    moi non plus je ne lis plus de livres de style car trop ecoeurée et dégoutée. le dernier était « Mitterrand et les 40 voleurs » !!!
    d’après ta critique cela vaudrait peut-être le coup de retenter l’expérience car, là il s’agit d’un roman semble-t-il.
    en plus un personnage atteint d’Asperger ça me tente beaucoup (le métier est toujours là malgré la retraite…
    en plus sur babelio, Dugain semble apprécié.tu conseilles de commencer par celui-là?

  2. J’ai un peu honte, c’est un auteur que je n’ai pas encore lu…

    • Pas de honte à avoir, si tu savais le nombre d’auteurs connus que je n’ai toujours pas lus… Ceci dit, si tu dois découvrir cet auteur, ne commence pas avec ce roman-là…

  3. Il est repéré, mais je n’ai pas encore tout lu de Marc Dugain, auteur que j’adore aussi ! J’ai des lacunes ès Dugain 😉

  4. Même si je j’aime cet auteur et sa plume, le thème me fait fuir !

  5. Je n’aurais pas parié une cacahuète sur le fait que ce roman puisse me plaire mais… pourquoi pas…?

  6. eimelle permalink

    je n’ai encore rien lu de cet auteur, il faudrait que je regarde ce qu’ils ont à la bibli!

  7. J’ai les mêmes réticences que toi sur les livres politico-financier-espionnage…pareil, je perds toujours le fil à un moment donné. Et malgré le fait que ce soit Marc Dugain, pas sûre que cela me fasse franchir le pas.

  8. Bonjour Krol, ce roman fait partie de ceux que je compte lire bientôt. J’apprécie beaucoup les romans de Dugain. Bonne journée.

  9. Bonjour,
    J’ai aimé tout ce que j’ai lu de Marc Dugain, mais ce titre ne me tente pas, à cause de son sujet, comme tu le dis.

  10. sous les galets permalink

    J’ai très envie de le lire depuis LGL…et ce n’est pas ton billet qui me fera changer d’avis…

    • Et si je te dis que mon fils qui a adoré Avenue des géants n’a pas du tout aimé celui-là… tu ne changes toujours pas d’avis ?

  11. Je viens de le lire (de le dévorer) vu le sujet ce n’était pas gagné, mais qu’est ce que c’est bien!
    Pour LI, oh elle doit sûrement être dans les services chinois, toujours intéressants par des transferts de technologie?
    J’ai trouvé Corti assez carré et sympathique dans son genre, non?
    Et ,oui, tous corrompus on dirait, et pas d’optimisme échevelé à avoir..

    • Sympa ton commentaire, je lis ton enthousiasme avec plaisir ! C’est amusant, ce soir j’ai justement écouté le masque et la plume sur France Inter, ils en parlaient, et ils ne l’ont pas trop « descendu »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :