Skip to content

Des hommes en devenir de Bruce Machart

16 février 2014

Titre : Des hommes en devenir

Auteur : Bruce Machart

Éditeur : Gallmeister

Date de parution : février 2014

189 pages

 

Lorsque j’ai choisi ce livre dans la sélection de Masse critique, je pensais que c’était le deuxième roman de Bruce Machart. Quelle ne fut pas ma stupéfaction (teintée d’une pointe de déception) de découvrir que c’était un recueil de nouvelles !

Et puis, j’ai lu la première… Et alors, là, nouvelle stupéfaction ! Je me rappelais que Le sillage de l’oubli avait été une fabuleuse lecture (la révélation d’un vrai talent), mais je ne me souvenais pas que l’auteur ait eu un style aussi… puissant ! Du début à la fin (ah ! cette fin !), les mots de l’auteur ont fait jaillir en moi des sensations incroyables ! Quelle écriture ! Quant à la dernière phrase, qui se développe sur 18 lignes, je l’ai relue quatre ou cinq fois en me disant : « Ça, c’est un écrivain ! »

Toutes les nouvelles ne sont pas de même qualité… mais globalement, je les ai bien appréciées. Histoires de vies brisées, de cœurs cabossés, de chiens écrasés, de morts, d’assassinat… des histoires d’hommes fragiles qui se cherchent, qui tâtonnent, qui se trompent, qui tentent de vivre ou de survivre… des hommes qui souffrent du manque d’un être aimé (un père, une femme, un enfant…)

Elles sont plutôt noires, toutes ces histoires, mais elles ouvrent toutes sur une petite lueur d’espoir ou au moins sur la prise de conscience de ce qu’est un homme en devenir… Ce sont des leçons de vie… que je ne conseillerais pas à des âmes trop sensibles… mais que je recommande vivement à ceux qui aiment l’écriture de Bruce Machart !

Alors, déçue par ces nouvelles ? Nooooon ! Mais une telle plume peut prétendre à écrire un autre bon gros roman comme je les aime ! Une autre histoire d’hommes dans un paysage américain avec des bières et des pick-up !

Et maintenant, monsieur Machart, j’attends votre prochain roman !

 

Merci à l’opération Masse critique et aux éditions Gallmeister dont j’aime énormément les parutions !

 

 

Publicités
21 commentaires
  1. Des bières et des pick up? Comment ça, voyons… ^_^

    • Ne me dis pas que tu n’aimes pas ça… toi qui aimes la littérature américaine et les éditions gallmeister !!!… 😉

  2. Oh, je ne connais pas cet écrivain américain, moi qui ne lis qu’eux ou presque. Merci pour la suggestion.

  3. Eh bien voilà un autre auteur à découvrir ! Je note !
    Merci pour ce beau billet à l’enthousiasme communicatif !

  4. Même des nouvelles de lui, je prends !!

  5. Très tentant. J’avais beaucoup aimé son premier roman. Je le mets sur ma longue liste.

  6. Tu sais que tu as parfaitement raison quand tu dis : »une telle plume peut prétendre à écrire un autre bon gros roman comme je les aime « . En fait, aux US, ce recueil de nouvelles est paru avant Le sillage de l’oubli 😉
    J’avais tellement apprécié le roman que je ne vais très certainement pas tarder à me plonger dans les nouvelles.

  7. J’avais été un peu déçue par The Wake of Forgiveness, mais peut-être que ça passera mieux avec des nouvelles.

  8. Je le termine et je suis subjugué par la puissance de son écriture. Un sacré bout de temps que je n’avais pas lu un recueil de nouvelles d’une telle qualité (et pourtant je suis fan du genre).

    • Oui, cet auteur a une écriture incomparable !!! d’une très belle qualité ! J’adore ! Une chose sûre, je vais tout lire de cet auteur… vivement ses prochains romans…

Trackbacks & Pingbacks

  1. Le sillage de l’oubli – Bruce Machart | Synchronicité et Sérendipité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :