Skip to content

Muette de Eric Pessan

19 janvier 2014

Titre : Muette

Auteur : Eric Pessan

Éditeur : Albin Michel

Date de parution : 21 août 2013

 

 

 

 

Muette, je le reste devant ce roman… Et pourtant je vais en dire deux ou trois mots pour tenter de comprendre pourquoi il m’a laissée de marbre.

Oui, l’écriture est belle. Mais pas non plus à tomber par terre. Le texte à la troisième personne mais centré sur les pensées, les souvenirs de la jeune fille est entrecoupé de phrases prononcées par les parents, comme des lames assassines. Artifice littéraire dont je me suis très vite lassée. Oui, ce sont les mots qui font mal, ceux qui l’ont détruite, ces mots que certains parents prononcent sans savoir la portée qu’ils ont sur leurs enfants. Mais trop, c’est trop.

Je me suis ennuyée, souvent, longtemps… La jeune fille est en osmose avec la nature et de nombreux passages évoquent les animaux, la végétation, la pluie, la chaleur… Je me suis perdue dans ce dédale naturel.

Le point fort du roman ce sont les non-dits. On devine, on suppute, on ne sait pas vraiment pourquoi la jeune fille s’est enfuie de chez elle, pourquoi on la traite de menteuse, pourquoi on lui demande de se taire. Et ça, j’ai apprécié. C’est au lecteur de faire son film.

La fin m’a déçue, elle a tué l’espoir que le texte avait fait naître.

En conclusion, je n’ai pas réussie à être émue et je le regrette.

Bon finalement, je ne suis pas restée pas si muette que ça…

« Le souvenir est flou, les images reviennent lentement, c’était un film un peu ennuyeux comme le sont toujours les films magnifiques. »

challenge 1%

Publicités
6 commentaires
  1. J’ai toujours un peu peur avec les romans de ce genre, je reste un peu à l’extérieur…

  2. bon en voilà un que je ne vais pas mettre dans ma liste. Non tu n’es pas muette et on comprend bien ce que tu n’aimes pas
    Luocine

  3. Quel dommage, comme beaucoup j’ai aimé ce roman sans y trouver de longueurs. Très beau, lent et très bien écrit.

    • Et oui, j’ai lu ta critique !!! On ne peut pas toujours aimer les mêmes romans. Vive la diversité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :