Skip to content

Les perroquets de la place d’Arezzo d’Eric-Emmanuel Schmitt

12 novembre 2013

Titre : Les perroquets de la place d’Arezzo

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt

Éditeur : Albin Michel, 2013

730 pages

 

 

 

Première fois que je lis cet auteur. En revanche, il y a un an et demi, j’ai vu une représentation de sa pièce La nuit de Valognes et je suis tombée amoureuse de son écriture ! D’autant plus qu’elle avait été mise en valeur par une mise en scène extraordinaire !

Le propos du livre : les habitants de la place d’Arezzo, un jour, reçoivent tous une même lettre anonyme : « Ce mot simplement pour te signaler que je t’aime. Signé : tu sais qui. » Chaque personnage va réagir, à sa façon, selon son vécu et sa sensibilité et va donc échapper à la volonté de son auteur.

Ce roman c’est une variation sur les comportements amoureux et sexuels des hommes et femmes de notre temps, mais essentiellement dans un milieu aisé et bourgeois.

Nous suivons une multitude de personnages, tous plus atypiques les uns que les autres. Personnages vivant tous autour de la place d’Arezzo. J’ai eu un peu de mal à ne pas m’égarer au milieu de toutes ces histoires… Il m’a fallu à plusieurs reprises tourner les pages, pour retrouver les personnages et heureusement, comme chaque histoire est singulière, un bref coup d’œil me permettait de retrouver les images que les mots de l’auteur avaient fait naître… « Ah oui, c’est celle qui est restée attachée à son lit ! » ou encore « Ah oui, c’est celui qui me fait tant penser à Dominique Strauss-Kahn ! »

Libertinage, homosexualité, zoophilie, sexualité débridée… est-ce que ce gros pavé n’est que ça ? Question que je me pose encore… Il se lit facilement, les pages s’engloutissent toutes seules, mais qu’en restera-t-il ?

Le bon point de ce roman c’est son style. Il est bien écrit, c’est fluide. On tourne les pages malgré soi… on sourit, on s’amuse… c’est léger.

Le mauvais point ce sont les trop nombreux personnages, on s’y perd et certains sont plus ennuyeux que d’autres (j’en aurai bien supprimé deux ou trois). Et puis quelques personnages sont vraiment caricaturaux, « too much » comme diraient les anglais !

Conclusion : ce roman est loin d’être un chef d’œuvre et j’aimerais découvrir l’auteur à travers ses plus anciens romans, ses nouvelles aussi peut-être…

J’ai lu ce roman grâce au partenariat avec l’éditeur Albin Michel, organisé par Sophie du challenge 1% de la rentrée littéraire. Et je la remercie !

challenge 1%

Publicités
17 commentaires
  1. C’est comme Amélie Nothomb, ses premiers romans sont meilleurs et m

  2. Pardon, fausse manip ! Je disias don, maintenant il vit de son succès ! J’avais beaucoup aimé La part de l’autre.

  3. Bonjour Krol,
    Ses 1e pièces sont très bonnes (dommage que ce bon dramaturge se cantonne désormais aux romans et nouvelles … comment dire… faciles, du vendeur, démagos, sirupeux, etc. mais LUCRATIFS).
    Notamment sa pièce ‘Variations énigmatiques’, une pépite. Lu et relu.
    http://www.canelkiwi.com/archives/2010/07/25/18664616.html
    A bientôt ! 🙂

    • Merci pour le conseil. Tu dois avoir raison parce que La nuit de Valognes, que j’ai beaucoup aimé, est une de ses premières pièces, je crois.

  4. centrino permalink

    Bonsoir Krole, si tu veux mouiller quelques mouchoirs, je te suggère ‘Oscar et la dame rose’ (je t’aurais prévenue…)

  5. Je le lirai sûrement parce que j’aime la vision légère et philosophe de l’auteur.

  6. je ne suis pas une fan de cet auteur , je trouve qu’il y a toujours un truc , mais qu’ensuite le roman ne tient pas la route
    Luocine

  7. J’adore cet auteur…je te conseille entre autre « La rêveuse d’Ostende »…

  8. j’aimé ses nouvelles de l’année dernière ( ?) qui m’avaient réconcilié avec cet auteur

Trackbacks & Pingbacks

  1. Chers voisins de John Lanchester | Le blog de Krol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :