Skip to content

Pas assez pour faire une femme de Jeanne Benameur

31 août 2013

Titre : Pas assez pour faire une femme

Auteur : Jeanne Benameur

Édition : Thierry Magnier, 2013

90 pages

 

 

Jeanne Benameur est une magicienne. Je sais que je me répète, je redis toujours la même chose mais les mots de l’auteure, ses petites phrases courtes, tellement suggestives, me parlent toujours de la même façon. Lire Jeanne Benameur c’est comme rentrer chez soi après une journée de travail, on s’y sent bien, on s’y sent en sécurité, on s’y repose et on sait que ce qu’elle va nous raconter va résonner en nous, un ton à la fois familier et nouveau à chaque livre. Une magicienne vous dis-je !

Dans ce roman pour grands adolescents, elle évoque la naissance à l’amour, à la conscience politique d’une jeune fille dans les années 70. C’est un appel à la liberté qui s’inscrit parfaitement dans l’époque. Et puis l’amour des livres… Comment ne pas ressentir tout ce qu’elle nous dit de l’ivresse que procure la lecture :

 

 « Dans la lecture, je vais partir loin de ce qui me poursuit et qui n’a pas de visage. »

 

« Si je me réveille la nuit, je sais que je peux replonger dans la lecture et que le sommeil va me cueillir à nouveau, embarquée loi dans l’écriture d’autres que moi et parfois ramenée si près de moi que j’en suis bouleversée, comme si le livre n’était que pour moi. »

 

Les mots de l’auteure sont justes, sensibles. De la ouate même pour dire l’indicible, le dur, la tension, la révolte… Ca c’est la plume de Jeanne Benameur. Ca parait simple et c’est sophistiqué, ça caresse et ça chavire…

Ce livre n’atteint pas les sommets de Profanes ou Les demeurées, mais il est beau ! Tout simplement beau. Les adolescents sauront-ils goûter cette écriture ? Se sentiront-ils toucher par cette jeune fille qui est loin de leurs préoccupations ? A eux de répondre…

Et deux challenges honorés : celui de Noukette spécial Jeanne Benameur et le 1% de la rentrée littéraire 2013

challenge 1%challenge benameur

Publicités
10 commentaires
  1. Je suis comme toi à la lecture d’un livre de Jeanne… Je me sens chez moi et terriblement bien… Ce livre est beau de multiples façons, et quand on sait qu’elle l’a porté en elle pendant près de 10 ans, il prend une valeur toute particulière !

    • Oui, il est beau ! Et elle y a mis sûrement beaucoup d’elle-même dedans… Je n’ai jamais été déçue par ses romans ! Je prête Les demeurées à tous mes amis qui ne la connaissent pas et en général, ils adorent.

  2. une auteur que je n’ai pas encore pris le temps de découvrir, certainement un tort…j’avais emprunté Profanes, il y a deux trois mois, mais pas eu le temps de le lire, et j’ai dû le rendre à la bibliothèque !

  3. Je sais qu’il sera à la biblio donc je vais attendre!

  4. J’aime bien le thème et le titre est assez joli…

  5. je pourrais faire un copier-coller avec le commentaire que je viens de faire sur le livre de L. Kaschiche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :