Skip to content

Paris-Brest de Tanguy Viel

5 juin 2013

Auteur : Tanguy Viel

Titre : Paris-Brest

Éditeur : Éditions de Minuit

Date de parution : janvier 2009

 

C’est l’écriture qui m’a séduite avant tout dans ce roman. De longues phrases qui se déroulent, qui pourraient être interminables sans que ça gêne, qui disent sans trop en dire, qui dévoilent l’histoire au compte-goutte, un style inimitable.

L’argent, le mensonge, dans le milieu bourgeois et étriqué de Brest sont les ingrédients de cette histoire de famille.

Et puis encore une fois (je dis encore une fois parce que dans La disparition de Jim Sullivan, c’était déjà le cas) l’auteur mène aussi une réflexion sur la création littéraire. Cette fois-ci, c’est le roman autobiographique qu’il décortique. Et il emmène le lecteur dans l’univers du vrai, du faux, tout est mêlé, qu’est-ce qui relève de l’invention, de la création, qu’est-ce qui relève de la vérité, comment écrit-on un roman autobiographique qui pourrait plaire aux lecteurs parce que « je peux dire comme lui que oui, tout le monde s’en fout des histoires de famille ».

 

Tanguy Viel m’a, à nouveau, séduite. Et je remercie encore Guillaume pour la découverte de cet auteur.

Publicités
11 commentaires
  1. Ce qui j’apprécie particulièrement chez cet écrivain, et tu le décris très bien, ce sont ses longues phrases dans lesquelles se déroulent la pensé du personnage, très fluides. Tanguy Viel joue avec le vrai et le faux d’une manière qui toujours me séduit. Tu pourrais continuer avec « insoupçonnable » qui est peut-être davantage dans le registre « policier.

  2. J’ai un bon souvenir de cette lecture et hâte de découvrir La disparition…
    j’aime bien ton nouveau chez toi, je suis aussi chez overblog et me tâte pour savoir si je reste ou migre. Un conseil?

    • Migre !!! WordPress est beaucoup plus agréable d’utilisation qu’overblog. En revanche, si tu veux importer tes articles, il faut le faire manuellement, c’est long !!!
      Et puis lis vite La disparition… c’est génial !

  3. Je confirme que c’est un auteur à lire absolument, tous ses bouquins

  4. J’ai découvert l’auteur avec ce roman, il faudra que je poursuive à l’occasion !

  5. argali2 permalink

    Ton billet et les commentaires me font noter ce livre dans ma liste. Il est bien tentant.

  6. J’ai découvert Tanguy Viel avec ce petit livre, à l’occasion de sa parution en poche. Il m’a bien plu, l’écriture surtout, qui rend souvent drôle des passages, qui sur le fond feraient plutôt pleurer (je pense à la mère et à sa boutique à Palavas …). malgrè tout, un petit goût de quelque chose d’artificiel, dans le genre « regardez moi écrire ». Mais ce n’est qu’une impression et je compte bien poursuivre, notamment avec La disparition de John Sullivan …

    • La disparition de Jim Sullivan est aussi une expérience intéressante sur « comment écrire un roman américain »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :