Skip to content

La disparition de Jim Sullivan par Tanguy Viel

23 avril 2013

Auteur : Tanguy Viel

Titre : La disparition de Jim Sullivan

Éditeur: éditions de Minuit

Date de parution : mars 2013

 

Voilà un livre pour le moins original !

Un écrivain français décide d’écrire un roman américain avec tous les ingrédients       nécessaires : un personnage principal divorcé de 50 ans, enseignant la littérature à l’université, l’histoire se situerait à Detroit dans le Michigan, il roulerait dans une vieille Dodge, il aurait une relation sexuelle avec une jeune femme qui travaillerait dans une cafétéria et qui serait son étudiante…

Le procédé est amusant, et même succulent. J’ai eu un petit sourire aux lèvres tout au long de ma lecture… Et ce qui est incroyable c’est que Tanguy Viel a réussi à écrire un vrai roman américain, un roman « international » que le lecteur suit avec intérêt, avec en arrière-plan les réflexions d’un auteur français. C’est jubilatoire. Et tellement bien écrit. Avec une excellente fin !

Ce livre met une claque à La vérité sur l’affaire Harry Quebert qui se voulait, en plus d’être un roman policier (mal écrit), une réflexion sur l’écriture d’un roman à succès. Car le plus drôle c’est que le pavé de Joël Dicker utilise la plupart des clichés énoncés ou dénoncés par Tanguy Viel qui, lui, a écrit un roman malicieux et intelligent en maniant la langue et les temps avec dextérité.

« Même dans le Montana, même avec des auteurs du Montana qui s’occupent de chasse et de pêche et de provisions de bois pour l’hiver, ils arrivent à faire des romans qu’on achète aussi bien à Paris qu’à New York. Cela, c’est une chose qui m’échappe. Nous avons des hectares de forêts et de rivières, nous avons un pays qui est deux fois le Montana en matière de pêche et de chasse et nous ne parvenons pas à écrire des  romans internationaux. »

 

« Mais c’est sûr aussi que depuis ce soir-là, s’il y a des verbes qu’il faut mettre à l’imparfait, ce sont qui concernent son envie de séduire. »

Petit message personnel : un grand merci à Guillaume qui m’a prêté le livre… Et c’est sûr, je vais lire d’autres romans de cet auteur virtuose !

Publicités
3 commentaires
  1. Un excellent livre d’un auteur excellent. Voilà, j’ai tout dit

Trackbacks & Pingbacks

  1. "La disparition de Jim Sullivan", Tanguy VIEL | Sur mes brizées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :