Skip to content

Syngué Sabour Pierre de Patience film de Atiq Rahimi

25 février 2013

J’ai énormément aimé le livre et je suis allée voir le film, (presque) les yeux fermés (rassurez-vous je les ai ouverts devant l’écran !!!…) parce qu’il était réalisé par l’auteur du livre. Je n’imaginais pas un seul instant qu’il puisse trahir son texte.

Voilà ce que j’écrivais sur son livre en 2009, sur mon ancien blog : Dans un style précis, juste, ciselé, poétique, l’auteur nous livre la vie intime d’une femme afghane, à travers ses colères, son abnégation passée, ses souffrances, ses désirs, son aspiration à la  liberté. Epoustouflant !
On a l’impression d’être au théâtre, on « voit » la femme et l’homme dans cette petite chambre. La femme entre et sort de cette pièce, d’autres personnages y pénètrent aussi, on distingue le monde extérieur de la fenêtre de la chambre. C’est un huis-clos visuel mais aussi sonore (bruit des armes, cris des hommes armés, toux de la voisine… tout cela ponctué par le silence).

Voici un roman qu’on lit d’une traite au rythme du souffle du moribond.

Et j’ai eu raison !

Quel beau film ! Sensible et sensuel, puissant, très bien filmé et avec une actrice exceptionnelle, Golshifteh Farahani, actrice que j’avais déjà admirée dans le magnifique film de Asghar Farhadi, A propos d’Elly.

La parole de la femme est magnifiée par l’image, une très belle réussite !

 

« Ceux qui ne savent pas faire l’amour font la guerre. »

 

Publicités

From → Cinéma

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :