Skip to content

La bohémienne endormie de Hubert Haddad

23 novembre 2012

Editions Invenit, 2012

 

Aïe, aïe, aïe ! C’est la première fois que je sèche sur une chronique obligatoire.

 

Hubert Haddad est un auteur que j’apprécie beaucoup, il écrit des choses fortes, puissantes et poétiques. Je pense à Opium Poppy ou encore Vent printanier.

 

Ici, l’auteur a écrit à partir d’un tableau du douanier Rousseau. C’est le principe de cette collection Ekphrasis, aux éditions Invenit. Un tableau, un texte, libre.

 

Je brode, je brode…

 

Je mets des espaces pour que l’article paraisse plus long…

 

Je ne sais qu’en dire…

Un texte onirique, « Lavica était née d’un rêve », écrit dans une prose impeccable, mais la magie n’a pas opéré. Je cherche la cause de cette indifférence, je cherche, je cherche… mais ne la trouve pas.

Pourtant des questions pertinentes sont posées : « Et puis il avait besoin du spectacle d’un fleuve, comment peindre un fleuve dans la mystérieuse clarté de l’aube ou du crépuscule qu’hante une lune entière, de quelle manière arrêter son cours sur la toile sans le confondre avec les collines et les objets stables comme la Lune ou quelque mandoline ? »

J’ai relu des phrases plusieurs fois pour mieux les ressentir : « On dit que l’amour inflexible rend fou, qu’il va au-delà du désir et de la possession, comme un cœur arraché qu’on dévore sans faim. »

Alors que s’est-il passé ? Rien justement. Et j’en suis désolée. C’est un peu comme lorsqu’on mange un plat raffiné sans en humer les odeurs.

 

 

C’est un livre envoyé par les editions Invenit par l’intermédiaire de l’opération Masse critique de Babelio. Je remercie l’éditeur pour cette découverte.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :